1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
1ns l’appartement. Il avait si froid que ses dents claquaient. Il quitta sa fenêtre, se traîna jusqu’à l’angle le plus éloigné du r
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
2para de mon corps tout entier, je criai un juron, claquai la porte et courus dans ma chambre. Une demi-heure plus tard, j’étais
3 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
3lairée où l’on s’arrête. Le fantôme derrière nous claque la portière. Il fait assez froid. ⁂ Lorsque l’homme, cédant à l’évide
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
4lairée où l’on s’arrête. Le fantôme derrière nous claque la portière. Il fait assez froid. ⁂ Lorsque l’homme, cédant à l’évide
5 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
5 eux une prune pour les faire grimper. « 2° Faire claquer le fouet au-dessus d’eux, avec, à l’occasion, une touche de la mèche.
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
6 bien que mal à l’abri. Un autre éclair siffle et claque tout près. La tempête est venue brusquement avec l’aube. Depuis une h
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7 Un chant : le Deutschland über alles. Des portes claquent à l’étage. Des pas précipités dans l’escalier. Le fils de la propriét
8 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
8n, mon ordonnance fait irruption dans mon bureau, claque les talons, et m’annonce qu’on vient d’entendre à la radio que les Al
9 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
9 de la liberté atlantique, avec tous ses drapeaux claquant et ses rues débouchant sur le ciel, la ville aux sept collines renie
10 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
10vant du pont, le vent merveilleusement chaud fait claquer les pans du peignoir sur mes jambes nues, m’embrasse tout entier, m’a
11e sa résidence. Lui, au milieu du cirque, faisait claquer son fouet.) ⁂ En débouchant de la grande allée des lambercianas, deva
11 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
12disent les reportages, agissent en conquérants et claquent les portes dès que se produit la moindre divergence. À ce propos, j’e
12 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
13isent les reportages, agissent en conquérants, et claquent les portes dès que se produit la moindre divergence. À ce propos j’en
13 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
14ns les grosses voitures américaines, au moment de claquer les portières, leur petit bras coupé au coude. On retient la portière
14 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
15 poète, ministre, et grand éducateur est parti en claquant la porte, non sans avoir déclaré vertement qu’il avait cessé de croir
15 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
16e poète, ministre et grand éducateur est parti en claquant la porte, non sans avoir déclaré vertement qu’il avait cessé de croir
16 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
17anches mordant sur l’encolure bien rasée entrait, claquait la porte étroite, et annonçait avec une emphatique autorité des noms