1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
1dégoût au moment de passer la porte, au son de la cloche : l’odeur de goudron et d’urinoirs qui imprègne les corridors et les
2 1930, Articles divers (1924–1930). Le prisonnier de la nuit (avril 1930)
2 je te joins nous la tiendrons captive écoute les cloches et le scintillement des étoiles les eaux profondes qui échangent leur
3 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
3tibule, plein de bruits de lavabos et de coups de cloche débile au corridor, — à Paris. Bientôt… [p. 168] Mais il est temps d
4 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
4user un sillon d’or neigeux. Sur l’autre rive, la cloche du couvent des frères paulistes — joyeux nageurs, plongeurs bruyants
5 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
5user un sillon d’or neigeux. Sur l’autre rive, la cloche du couvent des Frères paulistes — joyeux nageurs, plongeurs bruyants 
6ant du fond de la baie, près du village. Puis les cloches se sont mises à sonner, et le petit couvent de l’autre rive a lancé l
6 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
7paysage de toits bleus, médiéval. Et voici qu’une cloche très fine a sonné cinq coups délicats. Puis une autre plus loin, et p
8is plus, après six ans de New York, qu’il y a des cloches qui sonnent les heures aux villes, et qui s’accordent à la suavité ai
7 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
9paysage de toits bleus, médiéval. Et voici qu’une cloche très fine a sonné cinq coups délicats. Puis une autre plus loin, et p
10is plus, après six ans de New York, qu’il y a des cloches qui sonnent les heures, et qui s’accordent à la suavité aiguë du peti
8 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
11et gracieux. Peu de bruits, et pas un sourire. La cloche d’un temple tinte, sans musique. On entend le frottement des pieds nu
9 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
12nnelle ni plus simplement adorable. Tintements de cloches, irréguliers, seuls bruits. Mais ces petits garages, aux portes grill
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
13me doit le faire l’historien, on constate que les cloches sonnent en harmonie, même si, de tout près, elles font entendre quelq
11 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
14couple une excommunication telle que « toutes les cloches cessaient de sonner lorsque le roi et la « reine » entraient dans une