1 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
1le : vous trouverez partout le même drugstore, le coca-cola, et Main Street. Cette phrase ne résiste pas au moindre examen. Dirai
2 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
2ui scrupuleusement se refusent à choisir entre le coca-cola et le camp de Kolyma ; ceux qui invoquent la morale et Gandhi pour ju
3 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
3ous n’êtes que des barbares : digests, Collier’s, Coca-Cola, Hollywood, comics et whisky. Il est vrai que nous copions vos romans
4 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
4ous n’êtes que des barbares : digests, Collier’s, coca-cola, Hollywood, comics et whisky. Il est vrai que nous copions vos romans
5 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
5parfois d’Angleterre : une Europe neutre entre le coca-cola et les camps de travail forcé leur paraîtrait enfin équilibrée. Preno
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
6era » jamais à coups de millions de bouteilles de coca-cola. L’Europe doit vivre et continuer de vivre. Mais elle ne le pourra qu
7 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
7Européens goguenards pour qui l’Amérique signifie coca-cola, twist et voitures géantes, sont en retard d’une génération intellect