1 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
1u’un homme n’a pas le droit de sortir dans la rue coiffé d’un chapeau de paille avant la date fixée par les grands fournisseur
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
2u’un homme n’a pas le droit de sortir dans la rue coiffé d’un chapeau de paille avant la date fixée par les grands fournisseur
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
3r un béguin » signifie en français moderne « être coiffé de quelqu’un », être amoureux.) Les béguines, confondues avec les cat
4 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
4s vous incontinent, armé d’une sorte de cure-dent coiffé d’ouate, vous retourne d’un coup la paupière, fait un geste précis, t
5 1948, Suite neuchâteloise. V
5qui me regardent ? Cette aïeule au visage émacié, coiffé de longues boucles noires, j’ai lu ses lettres. Dernière d’une lignée
6 1948, Suite neuchâteloise. VII
6âtaigniers. Contre les flancs du noir Monte Baldo coiffé de neige, sur l’autre rive, un orage s’illumine par moments, et dans
7 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
7âtaigniers. Contre les flancs du noir Monte Baldo coiffé de neige, sur l’autre rive, un orage s’illumine par moments, et dans
8 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
8port aux projets de la Pré-Constituante, qui doit coiffer d’un pouvoir politique l’armée européenne non encore ratifiée par les
9 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
9té d’une autorité supérieure à celle des États et coiffant leurs « souverainetés indivisibles » pour que renaisse la possibilité
10 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
10ue de moins en moins vérifiable. Point d’Exécutif coiffant le tout, ni de législatif digne du nom, mais deux assemblées sans nul