1 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
1du au-dessus de la mer », il y a toujours dans un coin du tableau des ruades, des chevaux qui partent tout droit, la tête dr
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2grandes que nous. Nous nous connaissions dans les coins et nous mourions d’ennui avec les aspects irrévocablement prévus de n
3 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
3les. Cette nuit-là nous rencontrâmes des anges au coin des ruelles, des oiseaux nous parlèrent, bientôt dissous dans le vent
4 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
4t de sentiments. Il découvre une sorte de rire au coin de sa bouche dans les moments de pire découragement ; et beaucoup d’a
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
5rd » grave et serein. Deux petits Lotiron font un coin de campagne lumineuse, et le « Douarnenez » de Mac-Avoy est tout anim
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
6les. Cette nuit-là nous rencontrâmes des anges au coin des ruelles, des oiseaux nous parlèrent, bientôt dissous dans le vent
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
7es rient et s’en vont, et avant de disparaître au coin d’une maison jaune, se retournent. Ce petit monde enclos par le pont
8 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
8és de la ville et jetés comme des ordures dans un coin. C’est bien d’ailleurs. Notre part est en Dieu. Nous sommes citoyens
9 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
9unes barthiens très excités qui échangent dans un coin des coups de coude significatifs.) Enfin, mes chers amis, si le chris
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10urnant à droite, je vois par une autre fenêtre un coin de lande, et des petites dunes broussailleuses qui ferment l’horizon
11 les petits événements qui se déroulèrent dans ce coin de pays, et surtout pour les légendes locales, qui ont fortement exag
12vois rien. Je me dis : elle est peut-être dans le coin derrière. J’y vais, je regarde : rien. Ils l’avaient volée. Ça m’a fa
13it. Mais qu’est-ce qu’on peut, tout seuls dans ce coin ?… » J’ai essayé de faire une liste de livres à lire pour l’institute
14ur petitesse ? Si je gratte pendant des heures ce coin réduit de terre caillouteuse, c’est pour un printemps qui viendra. C’
15nt de grossières menaces, l’éducation de ce petit coin de conscience humaine qui nous est accessible en Occident. Le romanti
16s quelle embuscade du destin, comme qui dirait au coin d’un bois. Je crois que le réel est à portée de la main, et n’est que
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
17commencent les châtaigneraies. Au sud, on voit un coin de plaine entre des collines longues aux olivettes étagées, quelques
18ponceau et des chaises de paille trouvées dans un coin de la remise, où les chaises brodées, les guéridons et le dessus de c
19e leur tasse de café au fond de la salle, dans un coin arrangé en cabinet de lecture. Journaux et illustrés, quelques livres
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
20Pourquoi ce ricanement « réactionnaire » dans mon coin d’ombre ? Des esprits exigeants se plaignent : il n’y aura plus de te
13 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
21it. Mais qu’est-ce qu’on peut, tout seuls dans ce coin ?… » J’ai essayé de faire une liste de livres à lire pour l’institute
14 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
22 les petits événements qui se déroulèrent dans ce coin du pays, et surtout pour les légendes, locales, qui ont fortement exa
23ur petitesse ? Si je gratte pendant des heures ce coin réduit de terre caillouteuse, c’est pour un printemps qui viendra. C’
24s quelle embuscade du destin, comme qui dirait au coin d’un bois. Je crois que le réel est à portée de la main, et n’est que
15 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
25un décor blanc et vert. Des chiens surgissent des coins d’ombre, aboient horriblement, tournent autour de moi, me flairent av
16 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
26daleusement nu, au fond de sa pelouse soignée. Au coin de la place de l’Opéra, une demi-douzaine de SS bottés me barrent la
17 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
27’un jour ou l’autre, le pro qui sommeille dans un coin de leur cœur se réveillera brusquement et les renversera. Nous avons
18 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
28de l’objet aimé. Mais le Diable est assis dans un coin de la cellule. Il ne fait rien, il vous attend. Il connaît la logique
19 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
29it sa maison blanche, sa femme et le drugstore du coin. Huit à neuf fois sur dix, vis-à-vis des pays qu’il vient de libérer
20 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
30i qu’il joignait à son monogramme, enguirlandé au coin de ses tableaux ; ce sera l’arme réelle du guerrier suisse, signe des
31rd que j’oubliais de citer sa devise, inscrite au coin de quelques-uns de ses dessins : N. K. A. W., ce qui veut dire : « Pe
21 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
32e de campagne primitive ne subsiste, plus un seul coin de terre à nu, et plus une ligne indécise, ni d’eau qui court, ni de
22 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
33ar la foule, et les adieux sur l’avant-pont, seul coin désert, entre des paquets de cordage ; et ce départ enfin vers le sil
34plats énormes ? (dont je ne prenais dans un petit coin qu’à peine dix centimètres cubes). — Ah ! me dit-il, si Monsieur ava
23 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
35x, je cours dîner pour 50 cents à la cafeteria du coin. [p. 158] 2 mars 1942 Ou écrire, ou sortir. — Après trois jours et
24 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
36d appartement de deux étages sur l’East River, au coin de Beekman Place et de la 51e rue. De ma terrasse vertigineuse, je do
25 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
37renversées dans les branchages — nous arrivons au coin d’un bâtiment de ferme. C’est le chenil. Le parc s’arrête ici, et s’o
26 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
38et ses meubles sur le trottoir et le revendeur du coin vient les enlever. Pour le nouveau logis, on rachète sur place un lég
39éral est réfuté par la vision à bout portant d’un coin de pays ou d’une scène de famille, d’un geste intime ou d’un visage b
27 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
40e de campagne primitive ne subsiste, plus un seul coin de terre à nu, et plus une ligne indécise, ni d’eau qui court, ni de
41renversées dans les branchages — nous arrivons au coin d’un bâtiment de ferme. C’est le chenil. Le parc s’arrête ici et s’ou
28 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Souvenir d’un orage en Virginie (novembre 1946)
42renversées dans les branchages — nous arrivons au coin d’un bâtiment de ferme. C’est le chenil. Le parc s’arrête ici, et s’o
29 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
43le de l’industrie américaine qui aura mis dans un coin de nos cuisines ces appareils où tout respire l’innocence et ronronne
30 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
44et du négativiste impénitent qui dit non dans son coin, avec passion. Il était tellement « distingué » qu’on affirme qu’il e
31 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
45t de sentiments. Il découvre une sorte de rire au coin de sa bouche dans les moments de pire découragement ; et beaucoup d’a
32 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
46int que cela se produise à l’improviste, comme au coin d’un bois… Il me vient une image dont la netteté pourra faire excuser
33 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
47le rocher, retient le rocher. Étrange lieu que ce coin du Tartare, où la pesante logique de la matière est abolie [p. 100] p
34 1947, Doctrine fabuleuse. 16. Le feu
48 [p. 125] Le feu Quelquefois au coin du feu un grand silence appelle une autre histoire, car il met le vid
35 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
49a maison blanche, sa femme et le drugstore 2 du coin. Huit à neuf fois sur dix, vis-à-vis des pays qu’il vient de libérer
50e de l’industrie américaine, qui aura mis dans un coin de nos cuisines ces appareils où tout respire l’innocence et ronronne
36 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
51s connaissez en Europe, sont dispersés aux quatre coins du continent, ne se connaissent guère entre eux, ne se rencontrent pa
37 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
52irent à Genève des intellectuels venus des quatre coins du continent. Le sujet des débats était l’Europe. Dans la conférence
53 virulence extrême de la création spirituelle, ce coin du monde où l’homme a su tirer de lui-même les utopies les plus trans
38 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
54éen n’est qu’une péninsule de l’Asie. Si ce petit coin de terre n’en est pas moins, depuis plus de deux mille ans, le foyer
39 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
55ins, plus qu’eux tous réunis. Il n’y a qu’un seul coin de l’Europe qui soit sérieusement défendu, et le fait est, paradoxal
56le fait est, paradoxal mais évident, que ce petit coin, c’est la Suisse neutre. Quand l’armée de l’Europe commencera d’exist
40 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
57 le droit de protester (fût-ce tout seul dans son coin), le droit d’opposition dans la vie politique, le droit d’avoir trop
41 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
58ns un geste. Parfois le prêtre en pagne sort d’un coin noir, et vient planter autour d’une fontaine basse, dans la courette,
42 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
59a culture générale et les réalités concrètes d’un coin de l’Europe. Ces foyers bien enracinés sont les cellules vivantes de
43 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
60tit État existe pour qu’il y ait dans le monde un coin de terre où le plus grand nombre des habitants puissent jouir de la q
44 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
61 générale, l’hystérie politicienne, le sourire en coin des intellectuels, la jobardise de la grande presse, la solennelle et
45 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
62adios, frigidaires et conserves ; et le cinéma au coin de la rue. Ils ont retrouvé la Nature, pendant le week-end ou les vac
46 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
63 dans un cosmos dont notre galaxie n’occupe qu’un coin perdu, comme le sont tous les autres : car le centre est partout et n
47 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
64adios, frigidaires et conserves ; et le cinéma au coin de la rue. Ils ont retrouvé la Nature, pendant le week-end ou les [p.
48 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
65resque chaque jour des visiteurs venus des quatre coins de l’Europe. Pourquoi n’y ai-je été que si rarement ? Sans doute à ca
49 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
66s la forêt de Gribskov, il est un lieu nommé « le Coin des Huit-Chemins ». Seul le trouve celui qui le cherche avec beaucoup
67ement de huit chemins publics peut-il former un « coin » solitaire et dérobé ? Si la rencontre de trois routes suffit à donn
50 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
68resque chaque jour des visiteurs venus des quatre coins de l’Europe. Pourquoi n’y suis-je allé que si rarement ? Sans doute à
51 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
69s l’autre ; peut dire : je suis ; mais aussi à ce coin de sentier perdu dans la forêt d’avril, petit monde complexe et fortu
70i l’ai-je aimé ? Pourquoi pas rien ? Parce que ce coin de sentier m’a fait un signe et fut un signe à cet instant pour moi,
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
71rnons-nous à quelques exemples choisis aux quatre coins du continent. En 1614, avait paru à Cassel un ouvrage anonyme dont le
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
72elles de nos tribunaux. Une même monnaie sous des coins différents ; les mêmes poids, les mêmes mesures, les mêmes lois, etc.
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
73t ce que je vis ainsi ; comme dans le tableau, un coin de l’Archipel, il y a plus de trois mille ans ; des vagues bleues et
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
74elle ou telle petite république qui, de son petit coin perdu, se hausse sur la pointe des pieds, tance l’Europe, et déclare
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
75bois dans mon verre »… La qualité, la variété, le coin de terre, la vigne, le cru, la saison, autant de concepts qui poussen
57 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
76s la forêt de Gribskov, il est un lieu nommé « le Coin des Huit Chemins ». Seul le trouve celui qui le cherche avec beaucoup
77ement de huit chemins publics peut-il former un « coin » solitaire et dérobé ? Si la rencontre de trois routes suffit à donn
58 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
78on d’or sur la manche — on me négligeait dans mon coin, j’étais un cas désespéré. Un jeune lieutenant, cependant, vint m’obs
59 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
79traire : d’une part, elles ont répandu aux quatre coins de la terre l’idée du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, idée
60 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
80tit État existe pour qu’il y ait dans le monde un coin de terre où le plus grand nombre d’habitants puisse jouir de la quali
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
81ntenue d’une manière exceptionnelle dans ce petit coin de l’Empire. Quant aux serfs des vallées alpestres, nous avons vu qu’
62 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
82 tard, l’idée fédéraliste ne survivra que dans ce coin de l’Europe, partout ailleurs en proie aux triomphes pesants du princ
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
83 [p. 200] D’où la densité culturelle de ce petit coin de pays, — éducation aux trois degrés, lettres et arts, sciences et t
84i qu’il joignait à son monogramme, enguirlandé au coin de ses tableaux ; arme réelle du guerrier suisse, signe des vieilles
85rd que j’oubliais de citer sa devise, inscrite au coin de quelques-uns de ses dessins : NKAW, ce qui veut dire : « Personne
86s laisser longtemps encore tranquilles dans notre coin ? (Motif accessoire : faisons-nous ce qu’il faut pour garder notre ra
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
87tit État existe pour qu’il y ait dans le monde un coin de terre où le plus grand nombre d’habitants puissent jouir de la qua
65 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
88minus, et Roubaix-Tourcoing un cul-de-sac dans un coin de l’Hexagone 67 . Mais dans l’optique du Marché commun de demain tou
66 1969, La Vie protestante, articles (1938–1978). La lune, ce n’est pas le paradis (1er août 1969)
89ns l’espace et pas seulement la Terre et le petit coin de ciel que nous voyons, permet de tirer des conclusions très ambiguë
67 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
90rare ; et enfin, la nécessité de survivre dans un coin du monde peu favorisé par les dons gratuits de la Nature — j’entends
68 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
91minus, et Roubaix-Tourcoing un cul-de-sac dans un coin de l’hexagone. [p. 167] Mais dans l’optique du Marché commun de demai
92tit État existe pour qu’il y ait dans le monde un coin de terre où le plus grand nombre d’habitants puissent jouir de la qua
69 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
93 la plus puissante ou la plus riche, mais bien ce coin de la planète indispensable au monde de demain, où les hommes de tout
70 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
94 la plus puissante ou la plus riche, mais bien ce coin de la planète indispensable au monde de demain, et où les hommes pour
71 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
95 la plus puissante ou la plus riche, mais bien ce coin de la planète indispensable au Monde de demain et où les hommes pourr
72 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
96s influences qui se sont exercées sur notre petit coin de Suisse romande. — Vous avez consacré de nombreuses et passionnante
73 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
97 la plus puissante ou la plus riche, mais bien ce coin de la planète indispensable au monde de demain, où les hommes de tout
74 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
98sur les bords de la Tamise, ou même dans quelques coins reculés de la Suisse, des gens à peu près vierges de toute informatio
75 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
99t bétonné, et ce sera sous peu 25 %. Chaque petit coin tranquille, aussitôt repéré, est envahi par mille campeurs. L’Auto dé
76 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
100us que reliée à son prochain, ou laissée dans son coin mais sans autonomie. (Que vaut cette « liberté » qui ne peut s’exerce
101rillages qui protègent les avis officiels dans le coin le plus sombre d’un couloir de mairie (et qui aurait le temps de les
77 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
102 contre les centrales nucléaires ! En occupant ce coin de pays menacé, comme vos concitoyens de la Région ont occupé Markols
78 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
103ux et cours dîner pour 50 cents à la cafeteria du coin. 22 février Après trois jours et nuits de travail acharné, j’ai t