1 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
1publique parlementaire, mais elle a fait l’Empire colonial, elle a constitué un système d’alliance qui nous a sauvés en 1914 [p.
2, M. Daniel Halévy répondait en montrant l’Empire colonial constitué par quelques jeunes gens ardents, souvent exilés par dégoût
3hée en fin de séance par un député obscur, ami du colonial, du fonctionnaire ou du banquier, après la grande lutte laïque et obl
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
4 d’eux est architecte, et il rêvait d’entreprises coloniales : mais on ne construit plus, là-bas, et il n’y a plus de colonies. D’
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5ces, pratiquement analogue, j’imagine, à un poste colonial aux limites du désert. Curiosité, comme au début d’un film. La situat
4 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
6ces, pratiquement analogue, j’imagine, à un poste colonial aux limites du désert. Curiosité, comme au début d’un film. La situat
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
7le drapeau, disent les Anglais. Ce fut la période coloniale, la dernière « paix » méritée par l’Europe. On a marqué plus haut (li
8ifs bancaires (conquête de Madagascar). La guerre coloniale n’est en somme que la continuation de la concurrence capitaliste par
6 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
9i riches, touffus et un peu fous ! Et ces maisons coloniales espacées, si intimes semble-t-il derrière leurs grands portiques. Et
7 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
10ner dans la « grande maison », résidence de style colonial en brique sang de bœuf, ornée de hautes colonnes blanches et d’un fro
8 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
11plusieurs de nos pays : celui de passer du régime colonial à l’association dans l’égalité, et celui de compenser la perte de nos
9 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
12plusieurs de nos pays : celui de passer du régime colonial à l’association dans l’égalité, et celui de compenser la perte de nos
10 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
13Est-Ouest, la conjoncture économique, le problème colonial, l’automation, l’électronique, l’énergie nucléaire et solaire, les « 
11 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
14 au jeu des affaires, spécule sur les entreprises coloniales, réduit à l’intérêt tous les motifs de l’âme, et ne croit à rien d’au
12 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
15ration des pays de l’Est, la transition du régime colonial à l’autonomie ou à l’association fédérale, et l’aide aux pays sous-dé
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
16s libres, Fichte constate d’abord que l’expansion coloniale est le grand péché de l’Europe : elle est inutile et immorale — Benth
14 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
17er, Bentham et Fichte avaient dénoncé l’expansion coloniale comme un péché mortel de l’Europe, en ce sens qu’il devait aggraver l
18Car en effet, s’ils avaient eu raison, le retrait colonial eût signifié l’arrêt de mort de notre économie. Or ce retrait se trou
19e l’explique, en résumé, comme suit : L’expansion coloniale d’États rivaux, pour criminelle qu’on veuille la juger, a réveillé en
20es de quarante à cinquante ans, celle de l’époque coloniale, seule l’élite sait notre langue… On n’apprend plus le français dans
21e j’ai révélée entre la fin de notre impérialisme colonial, les débuts de notre union fédérale, et l’essor de notre économie, il
15 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
22dé non sans grandeur à la liquidation d’un empire colonial ? Nous avons mieux à faire qu’un mea culpa traduisant nos complexes p
16 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
23e français, promises aux guerres nationalistes et coloniales, seule la Suisse réussit à unir ses cantons selon la maxime impériale
17 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
24n pied théorique d’égalité, au lendemain de l’ère coloniale. Pour le moment et pour des décennies encore, c’est la culture occide
18 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
25n pied théorique d’égalité, au lendemain de l’ère coloniale. Pour le moment et pour des décennies encore, c’est la culture occide
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
26e français, promises aux guerres nationalistes et coloniales, seule la Suisse réussit à unir ses cantons selon la maxime impériale
20 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
27t des problèmes politiques, sociaux, économiques, coloniaux, etc. Leurs dirigeants formeraient le noyau d’un futur gouvernement e
21 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
28 continents par le retrait des puissances naguère coloniales, et qui vivent mal… Enfin, ils sont trop petits pour agir politiqueme
29science de la crise si vive et l’oppression quasi coloniale de la région si ancienne que Saint-Brieuc était l’endroit tout indiqu
22 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
30n pied théorique d’égalité, au lendemain de l’ère coloniale. Pour le moment et pour des décennies encore, c’est la culture occide
23 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
31a Hollande ou le Portugal, pour établir un empire colonial, ce serait à peine assez de toute l’Europe unie pour contribuer à rés
24 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
32aisser arracher l’une après l’autre ses conquêtes coloniales et ses protectorats. Elle ne voit pas encore, mais elle pressent déjà
25 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
33ts [p. 157] par le retrait des puissances naguère coloniales, et qui vivent mal… Enfin, ils sont trop petits pour agir politiqueme
26 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
34Victor Hugo, parlant des « sauvages » de l’empire colonial français qui venaient contempler à Paris l’Exposition universelle de
27 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
35aisser arracher l’une après l’autre ses conquêtes coloniales et ses protectorats. Elle ne voit pas encore, mais elle pressent déjà
28 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
36ous battre pour des frontières que les puissances coloniales ont tracées à la règle sur la carte, et qui coupent à travers nos tri
29 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
37e la consommation et de la « Défense », expansion coloniale, puis scientifico-technique et économique, provoquant de nouvelles gu
30 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
38ées 1875 à 1885. Après trois décennies de guerres coloniales, période de mises au point, de banc d’essai, la conscription universe
31 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
39rontières tracées par l’arbitraire des puissances coloniales ». Bien plus, le Tiers Monde reprend à son compte le modèle « d’une é
32 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
40éenne à travers les écoles et les administrations coloniales, [p. 150] la découverte des machines et des techniques, les voyages e