1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
1rand Frédéric par les méthodes de Lénine… Race de colonisateurs, dominant sur ces marches de l’Europe depuis des siècles, mais sécula
2 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
2italiste. Elle entraîne rapidement l’impérialisme colonisateur (par le jeu toujours pareil des prêts bancaires : c’est une traite de
3 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
3nt, dans son De Indis, le principe des devoirs du colonisateur. Elle agit par et dans la Réforme de Calvin, qui met la vocation au-d
4 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
4e coutumes différentes des nôtres : cette passion colonisatrice a pu soutenir la passion « grecque » ou « judaïque » d’une quête pour
5 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
5s lois, ses arts, ses richesses, État maritime et colonisateur, la Crète des Minos répand le culte d’Europe associé à celui de Zeus
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
6uvelle Amsterdam qui sera New York, explorateurs, colonisateurs, commerçants, marins et soldats : les Relations qu’ils envoient des a
7 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
7 antidote du virus européen En tant que puissance colonisatrice, l’Europe a répandu dans le monde entier la formule de l’État-nation
8est une formule périmée, au surplus meurtrière et colonisatrice, impérialiste par définition. La paix appelle les Régions, comme la
8 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
9ective. L’École aux trois degrés, principal agent colonisateur de l’ethnie dominante dans la Capitale, n’a pas mal réussi en moins d
9 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
10tions qui furent aussi les principaux et premiers colonisateurs, pour la raison que l’État-nation en soi est une formule colonialiste
11es homologues aux conflits qui opposaient naguère colonisateurs et colonisés. Les Européens qui étaient encore il y a cent ans aux qu
10 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
12e carte dans les bureaux de nos capitales de pays colonisateurs, et nos superstitions les plus typiques, parmi lesquelles l’idée de P
11 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
13 — découvreurs, missionnaires et commerçants puis colonisateurs — ont exportée dans les Amériques, en Asie et en Afrique y a produit
14politiques et les objectifs économiques des États colonisateurs, tout en croyant de la sorte se libérer et affirmer son indépendance.
15à nombre d’États du tiers monde par leurs anciens colonisateurs les rendent excessivement vulnérables aux effets des crises économiqu