1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1l’athlète à l’entraînement ne s’épuise-t-il pas à combattre certaines faiblesses : il développe ses qualités, le reste s’arrange
2 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
2ve, si fondamentale que je préférais me leurrer à combattre des imperfections de détail dont je m’exagérais l’importance. Et c’es
3 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
3r sacrée. Voici Alban devant une bête qu’il devra combattre le lendemain : « Salaud, cochon, saligaud ! » Il l’apostrophait ains
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
4aison qu’ils ont dit blanc ? Pensez-vous [p. 141] combattre cet esprit « bien français » qui s’associe à tant d’objets de votre m
5Révolution, ce n’est plus détruire, ce n’est plus combattre, c’est l’épanouissement violent d’une immense fleur palpitante au par
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
6de montrer pour quelles raisons j’ai entrepris de combattre l’instruction publique — on ne me contestera pas ces raisons puisqu’e
7 par exemple l’instruction publique. Ou bien vous combattez l’instruction publique — mais vous êtes, de ce fait, contre le régime
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
8 l’œuvre missionnaire a consisté, dès le début, à combattre les funestes effets de la civilisation athée qu’apportaient les Europ
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
9ui par conséquent doit tous les jours travailler, combattre, agir, laisse en paix le monde futur et se contente d’être actif et u
8 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
10es erreurs du capitalisme puritain qu’ils veulent combattre ? Cette critique semble pouvoir s’appliquer également au groupement t
9 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
11 ne peut mordre. Ou pis encore, c’est vouloir les combattre sur un plan aujourd’hui déserté par tous ceux qui prétendent « mener 
10 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
12mps de son action rénovatrice. Servir Dieu, c’est combattre Mammon, ce n’est pas déplorer ses excès et toucher par ailleurs les b
11 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
13r d’avance toutes les imperfections, décidé à les combattre de l’intérieur, et non [p. 121] pas du tout pour le plaisir d’en trio
12 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
14ais dont je crains qu’elle soit insuffisante pour combattre le péril éventuel : elle ne contribue pas à le définir utilement. On
15a doctrine efficace qui permette de déceler et de combattre à sa naissance le péril fasciste présent ? L’expérience hitlérienne n
13 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
16ce fondamentale ne sera pas dénoncée, reconnue et combattue, on perdra son temps à dénoncer et à combattre les instruments de la
17et combattue, on perdra son temps à dénoncer et à combattre les instruments de la guerre menaçante : politiciens, maîtres de forg
14 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
18es nôtres. Nous revenons à ces doctrines pour les combattre ou pour les rénover. Ce que des hommes ont fait, d’autres hommes peuv
15 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
19sisté accidentellement, dans le plan politique, à combattre sur deux fronts : d’une part contre l’absolutisme du pouvoir, d’autre
20fort à celle qu’eut à résoudre la Réforme. Calvin combattait sur deux fronts, au nom d’une position non point centriste, mais cent
16 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
21la fatalité disparaît, l’angoisse devient joie de combattre. C’est le moment de la présence de l’homme au monde et à soi-même con
17 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
22 hérésies, et celles-là même que les Réformateurs combattirent le plus âprement. Le « protestant moyen » affirme son attachement au
18 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
23ce fondamentale ne sera pas dénoncée, reconnue et combattue, on perdra son temps à dénoncer et à combattre les instruments de la
24et combattue, on perdra son temps à dénoncer et à combattre les instruments de la guerre menaçante : politiciens, maîtres de forg
19 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
25 ; il serait donc vain et dangereux qu’au lieu de combattre la société actuelle, tout en préparant la culture à venir sur le soli
20 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
26, perdent leur temps et leur esprit peu raffiné à combattre des injustices au nom de la justice qu’ils ont cru concevoir ! M. Ren
21 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
27vertu d’une décision librement consentie, afin de combattre nos ennemis et de ne pas tomber dans le marais voisin, dont les hôtes
28de Lénine intitulée [p. 10] Que faire ? 19 Elles combattent la déviation populiste à droite, et la déviation économiste à gauche.
29d’eux, et qui ne peuvent [faire] autrement que de combattre à chaque pas ce désordre, pour instaurer, dès maintenant, les bases c
22 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
30end de cela. Moi. — Nous y voilà. Je ne vais pas combattre votre conception du monde dans la mesure où elle se veut héroïque, co
23 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
31our les groupes personnalistes, de dénoncer et de combattre tout ce qui s’oppose au libre jeu des vocations dans la cité : dénonc
32al de la spéculation et du commerce de l’argent ; combattre la misère, car un homme qui n’a pas son pain ne peut pas être une per
33ut pas être une personne ni exercer sa vocation ; combattre aussi l’État totalitaire, qui opprime toute vocation non conforme à s
34ystique des partis, cette tyrannie démocratique ; combattre et dénoncer cette autre tyrannie qui s’appelle la grande presse, et q
24 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
35raient, aux yeux des libertaires qui devraient la combattre, mais dont la débile passion se satisfait à moindre risque dans l’ill
25 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
36Thomas d’Aquin, à l’apogée du xiiie siècle, sont combattues par des écoles puissantes et sont bien loin d’avoir conquis la majori
26 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
37tion pratique des communistes, est d’ores et déjà combattue par une mesure spirituelle toute différente, et à certains égards, co
27 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
38rompues en germe par les vices qu’elles voulaient combattre et qui leur ont dicté leurs réactions. Et cette crainte n’est pas thé
39est qu’ils reprennent cette erreur qu’ils croient combattre, et qui vicie toute leur révolte… Qu’est-ce que l’acte ? À la pensé
40être « mal », mais mal à cause de l’esprit qu’ils combattent, et des erreurs qu’ils en ont héritées, ce que [p. 211] nul d’entre l
41 les réunir peut, dans l’instant qu’il est donné, combattre ce péché qui, sitôt après, reparaît. C’est à de tels instants que nou
42es résultats présents de la séparation qu’il faut combattre, ce sont d’une part les idées, et de l’autre les mots. Bornons-nous à
28 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
43ourgos que le Christ, fils de Dieu, est venu pour combattre et pour vaincre ? M. Monod le pense. Jésus, dit-il, « n’est pas venu
29 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
44tion pratique des communistes, est d’ores et déjà combattue par une mesure spirituelle toute différente, et à certains égards, co
30 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
45nêteté, à quelle crainte très légitime de me voir combattre une caricature peut correspondre une objection de ce genre. Et pourta
31 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
46la crainte et le tremblement d’une foi sans cesse combattue, [p. 972] d’une vraie foi. Publier maintenant, au hasard, des fragmen
47espoir qui s’ignore en certitude combattante — et combattue. [p. 976] Le sérieux de l’ironie, l’ironie du sérieux, voilà les pôl
32 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
48 laïque… » Ah ! surtout être laïque, ce n’est pas combattre les religions, comme le prétend le voisin, « car je les respecte tout
49s, au lieu de s’efforcer, comme ils devraient, de combattre activement cette erreur, en tirent au contraire leur confort. Au lieu
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
50poser à la personne, de limiter son expansion, de combattre en définitive le réel que nous incarnons. Toute politique est normati
51octrines d’état qui [p. 196] doivent justement la combattre, le désordre s’installe et grandit. Dans notre cas, l’État devient to
52 manière aux lois et aux pouvoirs qu’il aurait dû combattre. (Volonté et Pouvoir des masses, fatalités économiques, évolution de
34 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
53laïque… » Ah ! surtout, être laïque, ce n’est pas combattre les religions, comme le prétend le voisin, « car je les respecte tout
54s, au lieu de s’efforcer, comme ils devraient, de combattre activement cette erreur, en tirent au contraire leur confort. Au lieu
35 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
55poser à la personne, de limiter son expansion, de combattre en définitive le réel que nous incarnons. Toute politique est normati
56 et des doctrines d’État qui doivent justement la combattre, le désordre s’installe et grandit. Dans notre cas, l’État devient to
57 manière aux lois et aux pouvoirs qu’il aurait dû combattre. (Volonté et pouvoir des masses, fatalités économiques, évolution de
36 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Éluard, L’Évidence poétique (juin 1937)
58e l’homme ». Immense par rapport à quoi ? Il veut combattre les « idées de propriété, de famille, de religion, de patrie ». Les i
59s et les staliniens se font de ces réalités, nous combattrons ensemble. Mais avec cela nous n’aurons pas liquidé la religion et la
37 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
60êts, de son ordre. Il n’y aurait aucun avantage à combattre l’esprit de caste si c’était pour le remplacer par un esprit de class
38 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
61ème de ce qu’il était en 1932. Certes, il fallait combattre le chômage. Mais de fait, les jeunes bacheliers sont obligés de faire
62end de cela. Moi. — Nous y voilà. Je ne vais pas combattre votre conception du monde dans la mesure où elle se veut héroïque, co
39 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
63de servir le peuple — et il y en a — doivent être combattus, car leur erreur est préjudiciable à la communauté populaire, et anti
40 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
64Cornouailles. Tristan obtient la permission de le combattre, au moment où il pourrait être armé chevalier, donc peu après sa pube
65s. L’ardeur amoureuse spontanée, couronnée et non combattue, est par essence peu durable. C’est une flambée qui ne peut pas survi
66 de Tristan, l’amour-passion à la fois partagé et combattu, anxieux d’un bonheur qu’il repousse, magnifié par sa catastrophe, — 
41 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
67aux (cité par Rahn) a pu dire des Cathares, qu’il combattit pourtant de toutes ses forces : « Il n’y a certainement pas de sermon
68aint Bernard de Clairvaux se met en campagne pour combattre le catharisme, fonde un ordre ascétique orthodoxe, face à celui des «
42 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
69tistes, les Mennonites… Luther, Calvin et Zwingli combattirent ces dissidents avec une violence qui rappelle les procédés de Rome co
70t en faveur du monde… 9. Corneille, ou le mythe combattu C’est dans le théâtre classique — donc au cœur même d’un ordre intolé
71 L’originalité de Corneille demeure d’avoir voulu combattre et nier cette passion dont il vivait, et ce mythe même que réinventen
43 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
72 heureux capitaine, écrit Brantôme 170 , qui avez combattu et tué tant d’hommes ennemis de Dieu dans les armées et dans les vill
73! trop heureux encore une fois, et plus, qui avez combattu et vaincu à tant d’autres assauts et de reprises une si belle Dame en
74ais dans le courant du xve siècle, l’on se met à combattre à pied et en rangs. Autre transformation significative à la fin du si
44 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
75ge même en pierre verdâtre, de ce qu’il nous faut combattre impitoyablement si nous voulons mériter notre paix. p. 190 e. « 
45 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
76sisté accidentellement, dans le plan politique, à combattre sur deux fronts : d’une part contre l’absolutisme du pouvoir, d’autre
77fort à celle qu’eut à résoudre la Réforme. Calvin combattait sur deux fronts, au nom d’une position non point centriste, mais cent
46 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
78ourrait fort bien s’y développer un jour. Pour la combattre sérieusement, pour nous défendre, c’est en nous qu’il s’agit de l’att
47 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
79êts, de son ordre. Il n’y aurait aucun avantage à combattre l’esprit de caste si c’était pour le remplacer par un esprit de class
48 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
80it spirituel. Chose étrange, sur ce plan-là, nous combattons en tant que neutres, justement ! Affirmer la mission de notre neutral
49 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
81e. Il en résulte que leur fédéralisme se résume à combattre tout ce qui est dit fédéral. Comprenne qui pourra ! Cette confusion v
50 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
82ourrait fort bien s’y développer un jour. Pour la combattre sérieusement, pour nous défendre, c’est en nous qu’il s’agit de l’att
51 1941, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Autocritique de la Suisse (février 1941)
83e. Il en résulte que leur fédéralisme se résume à combattre tout ce qui est dit fédéral. Comprenne qui pourra ! Cette confusion v
52 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
84onome et concrète, qu’il s’agit de détruire ou de combattre comme un ennemi extérieur à notre être. Pour dissiper cette illusion
53 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
85ens religieux des Occidentaux. Car non content de combattre et d’évacuer les coutumes religieuses périmées (c’était son droit et
54 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
86s est indépendante d’eux-mêmes, et doit donc être combattue et anéantie hors d’eux-mêmes. À l’inverse, le Christianisme s’est eff
87 le criminel, cela me condamne. Et puisqu’il faut combattre le crime, je ne dirai pas que je vais laisser courir le criminel d’en
88s en sommes persuadés, il ne nous reste plus qu’à combattre le mal, en nous et hors de nous, c’est le même mal ! En nous par des
89rez en état de le dépister chez autrui, et de l’y combattre avec succès. Car alors seulement, vous serez guéris de votre naïveté
55 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
90m de quoi nos moralistes de la passion pourraient combattre les doctrines nationalistes ? 51. Le Diable au cœur This passion h
56 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
91que en lettres gigantesques tout ce qu’il me faut combattre dans ma vie, tout ce qui reflète sa « grande stratégie » dans la conf
57 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VIII : Le Diable démocrate (3 décembre 1943)
92rez en état de la dépister chez autrui, et de l’y combattre avec succès. Car alors seulement, vous serez guéris de votre naïveté
58 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
93 le criminel, cela me condamne. Et puisqu’il faut combattre le crime, je ne dirai pas que je vais laisser courir le criminel d’en
94s en sommes persuadés, il ne nous reste plus qu’à combattre le mal, en nous et hors de nous ; c’est le même mal ! En nous par des
59 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
95ui par conséquent doit tous les jours travailler, combattre, agir, laisse en paix le monde futur et se contente d’être actif et u
60 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
96ulité », c’est le cri de la foi vivante, toujours combattue par la vue, par la certitude naturelle. Et même, il est si difficile
61 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Les résultats de la guerre (21 décembre 1945)
97 ce n’est par notre action. Ensuite, il s’agit de combattre les obstacles à cette union. Ils sont dans l’étroitesse de nos esprit
62 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
98oyen Âge, que les réformes de Luther et de Calvin combattirent avec succès la Renaissance et inspirèrent un vaste mouvement culturel
99ssance individuelle ou collective. 3) Les Églises combattront pour tout ce qui assure à un organisme individuel ou collectif la lib
63 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
100, en pierre verdâtre, de l’esprit qu’il nous faut combattre si nous voulons mériter notre paix. Janvier 1940 La Section Armée e
101 se joint aux guerriers du chevalier de Stein, va combattre à Novare et pille la cité, assiste à la défaite de la Bicoque, crie s
64 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
102y and Crisis, qu’il vient de fonder, s’efforce de combattre l’inertie des Églises, demeurées isolationnistes dans leur grande maj
103 Esthète ! disent-ils. C’est pour cela qu’il faut combattre Hitler et la police. Je suis prêt à me battre pour le droit de pleure
65 1946, Lettres sur la bombe atomique. 10. La tâche politique du siècle
104 ce n’est par notre action. Ensuite, il s’agit de combattre les obstacles [p. 66] à cette union. Ils sont dans l’étroitesse de no
66 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
105uble ou au triple tout ce qu’elle s’est épuisée à combattre ? Doit-elle accepter de se passer d’au moins trois libertés sur quatr
106n américain qui tourne le bouton de sa radio. Ils combattaient. Et nous ? Nous ne serons libres dans la paix que si nous combattons
107 ? Nous ne serons libres dans la paix que si nous combattons encore.
67 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
108 de votre colonel. (Il n’aura pas d’adversaires à combattre à deux mille kilomètres à la ronde, sauf s’il saute à cheval par-dess
68 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
109ous allons énumérer, sont-elles moins destinées à combattre des doutes qu’à fortifier des espérances ou à nourrir des volontés. 1
110transcendance, que précisément l’on se propose de combattre !) D’autre part, la théologie de l’œcuménisme et la philosophie de la
69 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
111chargé d’une fièvre. Ce n’est pas l’impatience de combattre, mais au contraire un besoin obsédant d’abandon à quelque délire et d
70 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
112étier. Mais ils partent de cette fiction, pour la combattre. Partons-en, par commodité. Et bornons-nous à quelques sujets brûlant
71 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
113n avocat garde le droit de me dénoncer pour avoir combattu l’hitlérisme, et Aragon le droit de me calomnier sous un prétexte exa
72 1947, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (5 décembre 1947)
114n avocat garde le droit de me dénoncer pour avoir combattu l’hitlérisme, et Aragon le droit de me calomnier sous un prétexte exa
73 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
115nti-Europe. Qu’était-il en effet pour ceux qui le combattaient ? La rage antichrétienne, la rage antisémite, la rage nationaliste et
116rit bourgeois, que tous ces philosophes cependant combattaient, passée dans notre siècle à l’action politique au lendemain de la rév
74 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
117 ne peut mener qu’à accepter par force ce qu’on a combattu dans la faiblesse, au nom de rien. Mais où est la grande affirmation
75 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
118e internationale de cette rencontre contribuera à combattre l’esprit de provincialisme qui gêne le développement de la musique co
76 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
119t qu’on puisse dire de vous : ils ont vaillamment combattu quand il a fallu, mais ils se sont montrés généreux et humains ». Il
77 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
120tion de 1848. La coéducation des sexes est encore combattue en théorie dans les cantons catholiques, mais elle est pratiquée un p
78 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
121le sexe des anges, sujet sublime, mais l’Empereur combattait sur les remparts. Je ne connais pas de comparaison plus humiliante po
79 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
122 marqué de tels progrès que Molotov ne pouvait la combattre qu’en feignant de l’accepter d’abord, — quitte à tenter de l’écraser
80 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales : trois questions, trois réponses (mai-juillet 1954)
123t de sa situation présente dans le monde. Comment combattre ce nationalisme qui tue les patries, ces craintes absurdes, [p. 3] ce
81 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
124it de tels progrès que M. Molotov ne peut plus la combattre sans feindre de l’accepter d’abord. Quitte à tenter de l’écraser par
82 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
125iste pas ailleurs, et c’est en nous qu’il faut le combattre. Comment imaginer, dès lors, que la technique, créée par l’homme, pui
83 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
126itaire, étudiés et repris par Lesseps, violemment combattus par les Anglais, mollement soutenus par les Khédives, aboutiront en 1
84 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
127 depuis des siècles, et n’ont jamais cessé de s’y combattre avec des succès alternés, la première dominant au Moyen Âge, la secon
128 existence quotidienne, comment la vérifier et la combattre dans le milieu où il peut agir ? Si par hasard il constate leur prése
85 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
129 un jour converger au lieu de s’ignorer, ou de se combattre, ils le devront bien moins à un « retour aux sources » qu’à un progrè
86 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
130 n’existe pas ailleurs, et c’est là qu’il faut le combattre. Comment imaginer, dès lors, que la technique, créée par l’homme, pui
87 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
131 Le christianisme n’a jamais été plus puissamment combattu, soit par l’État totalitaire, soit par des conceptions du monde tirée
132re les indigènes de Haïti, mais se voit fortement combattu par les Rois catholiques et par les grands théologiens de l’époque. E
88 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
133s t’ont abandonné ô Magyar ! Toi seul continues à combattre… Liberté, que ton regard s’abaisse sur nous, Reconnais-nous ! Reconna
89 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
134 refusé d’instinct par les masses ou expressément combattu par leurs guides spirituels et politiques. Le décalage sans cesse cro
90 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
135sprits (non les faits) et c’est là qu’il faut les combattre en premier lieu. En revanche, [p. 33] les meilleurs atouts de l’Europ
136e des choses, dès lors qu’ils s’imaginent pouvoir combattre des idéologies avec des « faits », et le marxisme à coups de valeurs
91 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
137mps où la réforme grégorienne et les abus qu’elle combattait venaient de dresser contre les lois matrimoniales non seulement l’hér
92 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
138st donc au Livre et au Manuel qu’il appartient de combattre le mal qu’ils ont causé et de nous guérir de nos réflexes nationalist
93 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
139eurs routines. C’est donc là que nous avons à les combattre, en agissant en premier lieu sur ceux qui forment les esprits et l’op
94 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
140mps où la réforme grégorienne et les abus qu’elle combattait venaient de dresser contre les lois matrimoniales non seulement l’hér
95 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
141n vient à découvrir qu’en réalité « la volonté de combattre la violence d’un instinct est en dehors de notre puissance ». Dans le
96 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
142« celles qui ont choisi » (c’est-à-dire choisi de combattre pour venir en aide à Ohrmazd) et qui sont à la fois les archétypes cé
97 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
143 cherché dans un droit supra-national le moyen de combattre la cause principale des guerres : l’arrogante et anarchique souverain
144t cinquante années où les Samnites et les Toscans combattirent les Romains avant d’être vaincus, ils n’aient pas donné le jour à de
98 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
145e de l’Europe : l’Allemagne. Qu’ils cessent de se combattre, sinon ils sont perdus. Qu’ils fortifient l’Allemagne, oui, qu’ils la
99 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
146nne n’ose se montrer pour enseigner la manière de combattre ou de fabriquer les armes ; à ce que toutes les épées et les lances s
100 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
147leurs gouvernés, et que les nations, au heu de se combattre et de se détruire pour de mesquines raisons d’intérêt ou d’ambition,