1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1e monde : l’ennui est venu avant l’épuisement des combinaisons possibles. Exaltation méthodique de nos facultés de plaisir : déjà no
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
2s, il ajuste. Quand nous aurons épuisé toutes les combinaisons de vitesse et d’ennui à quoi présentement nous usons le plus clair de
3 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
3’est pas non plus s’ingénier sur des idées et des combinaisons d’idées mais créer de tout son être spirituel des faits nouveaux et v
4 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
4ui de la valence, c’est-à-dire de la puissance de combinaison d’un atome. Mais il nous faut laisser ce modèle mécanique, puisqu’aus
5 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
5 et de faire subir à son corps toute la gamme des combinaisons alchimiques afin de ressusciter ensuite sous la forme d’un beau jeune
6 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
6ont Le Front national groupe d’autres incertaines combinaisons parlementaires, les grands bourgeois, une partie des paysans, les ind
7on indescriptible ? Coup de force, guerre civile, combinaisons imprévues d’éléments de gauche et d’éléments de droite 28 , ou simple
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
8 l’ordre à la patrie de la révolution… Toutes ces combinaisons et ces permutations seraient néanmoins assez simples à débrouiller da
8 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
9e mot, corps d’une idée qui serait l’âme de cette combinaison ? De fait, vit-on jamais âme sans corps, ou corps sans âme ? Si l’on
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
10l ; 4° qu’on distingue mal comment, de la confuse combinaison de doctrines manichéennes et néo-platoniciennes, sur un fond de tradi
11. 9. Les mystiques arabes Comment de la confuse combinaison de doctrines plus ou moins chrétiennes, manichéennes et néo-platonici
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
12 pensées et la grande affaire de leur vie… Que de combinaisons de romancier et de stratégiste ! Pas un n’attaque une femme sans avoi
11 1944, Les Personnes du drame. Introduction
13’avoue mieux l’homme authentique, c’est à dire la combinaison de ce qu’il est et de ce qu’il se veut. L’homme sans son œuvre n’est
12 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
14 sans action sur la vie ; elle introduit dans les combinaisons à étudier un quantum de lucidité qui modifie les données naturelles.
13 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
15ossible. Ils sont inconciliables parce que, de la combinaison de deux erreurs, on ne peut faire sortir une vérité, mais seulement u
14 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
16 le monde, avec l’État et la communauté. Dans les combinaisons, variées à l’infini, qu’il lui est possible d’opérer entre les élémen
15 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
17ue au pouvoir. En Suisse au contraire, toutes les combinaisons et permutations de ces diverses allégeances, augmentées des allégeanc
16 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
18crivant les origines de l’industrie suisse. Cette combinaison singulière de prudence et de science, de matérialisme et de moralisme
17 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
19’en tenait aux seuls facteurs énumérés et à leurs combinaisons. Car il existe des familles catholiques en Suisse alémanique et en Su
20extrêmes, entre lesquels s’échelonnent toutes les combinaisons que nous avons vues possibles. Si nous cherchons maintenant quelle es
18 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
21pendant que les Français s’intéressent ou non aux combinaisons raffinées de leur Parlement, le reste de l’Europe doit marquer le pas
19 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
22ions, et qui préfère l’action diplomatique ou les combinaisons de coulisses parlementaires. Cette méthode a réussi (OECE, CECA) jusq
20 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
23l Les facteurs religieux et civilisateurs dont la combinaison fit l’Occident : la Grèce, le judaïsme, Rome et la foi chrétienne, le
21 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
24Il s’agit maintenant d’en prévoir les principales combinaisons et ouvertures. (À suivre.) p. 68 aa. « Sur la neutralité euro
22 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
25’a supposé qu’un nombre limité d’hypothèses et de combinaisons. Tel facteur oublié peut devenir décisif, telle hypothèse se révéler
23 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
26une des méthodes en soi, les résultantes de leurs combinaisons, permutations, effets directs et réactions induites, essayons de tire
24 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
27’est pas non plus s’ingénier sur des idées et des combinaisons d’idées : mais créer de tout son être spirituel des faits nouveaux et
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
28hez deux être différents. (Calculez le nombre des combinaisons et des permutations possibles : ce n’est pas ici mon sujet, mais celu
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
29’est pas non plus s’ingénier sur des idées et des combinaisons d’idées : mais créer de tout son être spirituel des faits nouveaux et
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
30 pas l’unité et la solidité de l’ensemble dans la combinaison d’un équilibre appuyé sur une forme artificielle, mais bien dans les
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
31rai que ses imperfections venant uniquement de sa combinaison avec la liberté humaine, le véritable progrès aurait consisté à assuj
32uence asiatique dissémina en Europe. Les diverses combinaisons entre l’unité étrangère et la variété autochtone se formèrent sur la
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
33ue individu, grâce à sa liberté de décider quelle combinaison d’événements possibles il choisit… Par sa libre décision, l’individu
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
34 de sa cage. La meilleure preuve en est que cette combinaison se répète dans tous les domaines, dont les facteurs sont en apparence
31 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
35ez deux êtres différents. (Calculez le nombre des combinaisons et des permutations possibles : ce n’est pas ici mon sujet, mais celu
32 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
36es aller ainsi ? J’acceptai donc d’entrer dans la combinaison pour tenter d’y mettre un peu d’ordre. Retinger avait bien joué. Il s
33 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
37alogues à celles qui distinguent les corps et les combinaisons chimiques, et par des types de structures des relations politiques et
34 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
38nterviennent dès lors comme quatrième pouvoir, en combinaisons d’ailleurs variables avec l’État central, les cantons et le peuple. ⁂
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
39ération comme la Suisse, au contraire, toutes les combinaisons et permutations de ces diverses allégeances, augmentées des allégeanc
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
40crivant les origines de l’industrie suisse. Cette combinaison singulière de prudence et de science, de matérialisme et de principes
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
41s jalousement cultivés — et cela fait beaucoup de combinaisons possibles. (J’en ai dénombré cinquante-deux actuellement existantes.)
42lement, et qui permettent un très grand nombre de combinaisons originales. On ne saurait être moins conforme aux devises des États t
38 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
43alogues à celles qui distinguent les corps et les combinaisons chimiques, et par des types de structures des relations politiques et
39 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
44es oppositions ou incompatibilités entre les huit combinaisons possibles de ces paires de forces divergentes : flamand-wallon, catho
45re temps, des organismes en train de naître de la combinaison de forces très diverses qu’il s’agit de capter et d’harmoniser, et do
40 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
46passer de ces analyses profondes à la réalité des combinaisons parlementaires, à la conduite d’une fabrique d’armes, ou aux revendic
41 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
47cent fragments monocolores et bien sertis, si des combinaisons et des synthèses plus ou moins stables et rarement prévisibles ne s’é
48nnent une idée de la quantité presque infinie des combinaisons plus ou moins stables qui peuvent en résulter théoriquement. Chacune
49blique se sont trouvées coïncider avec une de ces combinaisons plus ou moins stables : les Waldstätten aux origines de la Suisse, Be
50 jamais aucune d’elles isolée, ni aucune de leurs combinaisons plus ou moins stables, n’a pu suffire à caractériser un seul État dan
42 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
51 ou d’une seule. Je conviendrai que le nombre des combinaisons auxquelles peut conduire cette méthode a de quoi donner le vertige au
43 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
52re temps, des organismes en train de naître de la combinaison de forces très diverses : l’explosion démographique, l’urbanisation g
44 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
53 ou d’une seule. Je conviendrai que le nombre des combinaisons auxquelles peut conduire cette méthode a de quoi donner le vertige au
45 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
54 d’origines multiples, dont les contrastes et les combinaisons entretiennent des tensions renouvelées sans répit. Et de là vient l’i
46 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
55, de la nature d’un catalyseur de disparaître des combinaisons qu’il amorça. L’ambivalence d’un tel comportement — que je retrouve d
47 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
56 capitaliste ne développe donc la technique et la combinaison du procès de production sociale qu’en épuisant en même temps les deux
57s coups confirment soit le matérialisme, soit les combinaisons précises mais invisibles de l’énergie. Notre technologie est ainsi la
48 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
58 arrivé : les interactions de ces facteurs, leurs combinaisons par deux ou par trois, et les répercussions de ces combinaisons sur l
59ar deux ou par trois, et les répercussions de ces combinaisons sur le corps social, sur la santé mentale des citadins, sur les mœurs
49 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
60ciologues. L’entreprise se distingue déjà par une combinaison originale de caractères nouveaux ou rares, dans l’histoire des commun
50 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
61par des commissaires soviétiques ; ou par quelque combinaison des deux derniers. Si l’Europe est gérée par les Européens, c’est qu’
51 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
62rt sont sans aucun doute cancérigènes, surtout en combinaisons qu’il est impossible d’expérimenter toutes. » 20 [p. 98] 3. La per
52 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
63r l’activité divergente ou antagoniste de 1010_ 1 combinaisons réalisées et réalisables : ce nombre représentant le Mal. (Le Diable