1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1’une somptueuse fantaisie ; et qu’Alice Perrenoud combine de petits tableaux en papiers découpés, avec une ingéniosité délicieu
2 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
2empirique, mais qui ne sont en fait qu’une énorme combine montée sur un fond d’ignorance par quelques centaines d’arrivistes ap
3jeunesse française cesse de confondre réalisme et combine ; cesse de croire, par exemple, qu’un bon agent électoral est un homm
3 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
4lise du village, vous voyez d’ici ! Et toutes les combines que ça amène, ah ! mais alors, vous savez, tout y est, c’est attrapé,
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5lise du village, vous voyez d’ici ! Et toutes les combines que ça amène, ah ! mais alors, vous savez, tout y est, c’est attrapé,
6 intellectuels — qui détestent la politique et la combine électorale. Au lieu de quoi, on pervertit les révoltes les mieux just
7Et puis « leur » politique, parlez-moi de « leurs combines », il n’y a rien à y comprendre. Dans une assemblée populaire, on ne
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
8sonnalisme.) D’abord parce que Vaillant-Couturier combine ce personnalisme-là avec un chauvinisme que je vous laisse qualifier 
6 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
9le avec l’égoïsme, l’insignifiance et l’esprit de combine, l’arrivisme, l’opportunisme et la fuite devant les responsabilités,
7 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
10forme des candidats en députés, des programmes en combines, des promesses en oublis. Je pense aux élections de demain et je dema
8 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
11égards. » Cette volonté de vivre une vie nette se combine curieusement, aujourd’hui, avec une réaction universelle contre le pu
9 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
12. C’est que ce raisonnement n’en est pas un, mais combine deux absurdités. 1. Si l’on admet avec cet avocat que j’ai vraiment a
10 1947, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (5 décembre 1947)
13. C’est que ce raisonnement n’en est pas un, mais combine deux absurdités. 1. Si l’on admet avec cet avocat que j’ai vraiment a
11 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
14ent les Mémoires secrets. Mille tractations qu’il combine avec joie permettent de supprimer les douanes de notre zone : ah ! qu
12 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
15la civilisation. Elle devra trouver l’optimum qui combine un minimum d’unité avec un maximum de diversité. 3. Le fédéralisme n’
13 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
16ent les Mémoires secrets. Mille tractations qu’il combine avec joie permettent de supprimer les douanes de notre zone : ah ! qu
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
17glais est un si bon langage poétique, c’est qu’il combine en lui tant de sources européennes. La possibilité, pour chaque litté
15 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
18langue la plus riche pour un poète, parce qu’elle combine la plus grande diversité de sources et d’influences européennes : la
16 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
19ition concrète et non dans l’évasion mystique, se combine, peu à peu, non sans peine, avec le rationalisme critique de la Grèce
17 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
20langue la plus riche pour un poète, parce qu’elle combine la plus grande diversité de sources et d’influences européennes : la
18 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
21it et vit en nous de mille manières. Tout cela se combine en figures et en structures variées à l’infini, mais dont la plus fré
19 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La cité européenne (18-19 avril 1970)
22it et vit en nous de mille manières. Tout cela se combine en figures et en structures variées à l’infini, mais dont la plus fré
20 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
23etenue imposée aux amants par des dames croyantes combine d’une manière exemplaire les deux motifs !) Et c’est bien cela que j’