1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1 suprême liberté. Le désir se précisait en moi de commettre enfin l’acte vraiment indéfendable de tout point de vue… J’avais goût
2foi, à qui une sorte de « sincérité » interdit de commettre aucun acte volontaire et raisonné parce que ce serait fausser quelque
2 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
3 mais en même temps de quitter le pays, Louis XIV commit un des actes les plus vexatoires que l’histoire ait enregistrés. Aprè
3 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
4ntradiction ! Comme s’il n’était pas bien pire de commettre un acte qui vous laisse dans le doute (et l’on s’attire pourtant une
4 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
5 rendent le calvinisme responsable du capitalisme commettent une erreur pire que celle qui consisterait à reprocher à Euclide d’av
5 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
6que désormais le fait marxiste nous dispensera de commettre. Car c’est le marxisme qui est une règle de vie dans le monde, au sen
6 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
7. 183] XIV Tactique personnaliste Les politiciens commettent une erreur que l’on jugera bien étrange si l’on y prête la moindre ré
7 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
8eté de cœur à les pratiquer, ou au contraire pour commettre cette espèce de suicide que nous recommandent les clercs purs ? Oui o
8 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
9meure responsable des premières graves confusions commises depuis la guerre sur le mot de révolution. Le public littéraire rendi
9 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
10e toute morale et toute règle « générale ». Il va commettre un meurtre, et c’est parce qu’il l’accepte qu’on l’appellera le père
10 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
11génie créateur se réjouit des impairs que le sort commet dans l’agencement d’une existence d’intellectuel. Mais j’hésiterais à
12hommes de main ». VIII. Où peut agir l’esprit ? Commettra-t-on ce Palais de l’Esprit ? S’ils y parviennent, je demande la parole.
11 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
13r l’idéal d’exportation de l’URSS est en train de commettre une erreur toute semblable sur la raison finale du communisme et sur
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
14mesure soviétique La plupart des erreurs que l’on commet lorsqu’on se mêle de porter un jugement sur l’immense aventure soviét
13 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
15ons même de ce point de vue certaines erreurs que commettent leurs chefs : nous ne pourrons jamais faire davantage, nous ne pourro
14 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
16ntradiction ! Comme s’il n’était pas bien pire de commettre un acte qui vous laisse dans le doute (et l’on s’attire pourtant une
15 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
17ons même de ce point de vue certaines erreurs que commettent leurs chefs : nous ne pourrons jamais faire davantage, [p. 272] nous
16 1936, Esprit, articles (1932–1962). Erskine Caldwell, Le Petit Arpent du Bon Dieu (novembre 1936)
18 désormais : américanisme. Mais on risque bien de commettre, à l’endroit de ce nouvel érotisme, la même erreur que la critique fr
17 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
19eté de cœur à les pratiquer, ou au contraire pour commettre cette espèce de suicide que nous recommandent les clercs purs ? Le bu
18 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
20ssus. Ceci me rend attentif à une erreur que nous commettons fréquemment, nous qui regardons l’Allemagne ou l’URSS du dehors ; nou
19 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
21à ce dilemme est la plus grave que nous puissions commettre en tant que Suisses, car elle menace l’existence même de notre État.
20 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
22 autrement qu’à partir du xiie siècle, celui qui commet l’adultère devienne soudain un personnage intéressant ? Le roi David
23age intéressant ? Le roi David en volant Bethsabé commet un crime et se rend méprisable. Mais Tristan, s’il enlève Iseut, vit
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
24é » dans la mesure exacte où l’on estimera que je commets un « sacrilège » en tentant de l’analyser. Certes, ce reproche de sac
25onneur, tout en expiant l’erreur fatale qu’elle a commise. Cependant des barons « félons » dénoncent au roi l’amour de Tristan
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
26assent en Toscane à des actes énormes ni qu’il se commît jamais parmi eux, surtout entre hommes et femmes (?), des excès sensu
27vères une chose apprise : d’où les erreurs qu’ils commirent bien souvent. Il est d’ailleurs extrêmement délicat de préciser les c
28eprésentait justement le péché que vous veniez de commettre. » 83 Libre après cela aux historiens de la littérature de parler d
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
29 rançon du péché. L’ascèse qui rachètera la faute commise doit aussi et surtout délivrer l’homme du fait même d’être né dans ce
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
30on ne voit pas comment l’instinct se déciderait à commettre l’erreur nécessaire à cette opération rusée. (L’instinct seul, livré
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
31ises furent peu de chose en comparaison de celles commises un peu plus tard par les Espagnols « chez lesquels peut-être un appor
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
32 autrement qu’à partir du xiie siècle, celui qui commet l’adultère devienne soudain un personnage intéressant ? Le roi David
33ge intéressant ? Le roi David en volant Bethsabée commet un crime et se rend méprisable. Mais Tristan, s’il enlève Iseut, vit
27 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
34’où l’idée qu’il doit « expier la faute qu’il n’a commise que par son existence même ». Un philosophe mystique tel que Ignaz Tr
28 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
35maine. Un beau jour, certaine injustice flagrante commise par ses collègues, au cours d’un procès, le décide à déposer sa charg
29 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
36ici la faute de calcul qu’ils me paraissent avoir commise : ils ont voulu imposer à l’ensemble des principes qui étaient partie
30 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
37p, ce qui est moins impartial qu’il ne semble. Ne commettons plus l’imprudence capitale du monsieur qui s’enquiert « objectivement
31 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
38ici la faute de calcul qu’ils me paraissent avoir commise : ils ont voulu imposer à l’ensemble des principes qui étaient partie
32 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
39: « mea culpa ». Mais quelles fautes avaient donc commises ces millions de femmes et d’enfants en fuite sur les routes de France
33 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
40ue à violer les Dix commandements, c’est-à-dire à commettre des péchés, qui n’ont rien de très mystérieux et sont exactement cata
34 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
41et l’on tâche de ne pas se faire prendre. Si l’on commet quelque [p. 155] mauvaise action, on essaye tout au moins de se discu
42t damnée… Mais au fond, je ne me repens point. Je commettrais de nouveau ma faute si elle était à commettre. » C’est l’un des plus
43e commettrais de nouveau ma faute si elle était à commettre. » C’est l’un des plus vieux cris de l’humanité, le plus terriblement
35 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
44 D’où l’idée qu’il doit expier la faute qu’il n’a commise que par son existence même. Un philosophe mystique tel que Ignaz Trox
36 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
45rcément trop généraux. Mais il y a plus. L’erreur commise jusqu’ici a été d’essayer de choisir prudemment une attitude politiqu
37 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
46 Je trouve leur union déplaisante. Le mari. Vous commettez la même erreur que lui, dans l’autre sens. Le peintre. Vous voulez d
38 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
47t au contraire en Amérique on dénonce l’injustice commise ou établie — par exemple le sort des Noirs — on lutte ouvertement con
39 1948, Suite neuchâteloise. VIII
48sont moins graves, et je ne crois pas que nous en commettions beaucoup plus que les Parisiens : simplement à d’autres endroits. (Ex
40 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
49r le cours de nos fatalités. Si l’on dit cela, on commettra la pire erreur qu’on puisse commettre à propos de l’Europe. Ici, je d
50it cela, on commettra la pire erreur qu’on puisse commettre à propos de l’Europe. Ici, je devrais faire une autre conférence pour
41 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
51e situation, l’Américain se met sur ses gardes et commet des fautes méthodiques. Il multiplie les enquêtes minutieuses pour sa
42 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
52e situation, l’Américain se met sur ses gardes et commet des fautes méthodiques. Il multiplie les enquêtes minutieuses pour sa
43 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
53res. Presque toutes les erreurs que nous avons vu commettre de nos jours en Europe ont eu leurs précédents sous la Restauration »
44 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
54lternativement les deux groupes, la Confédération commettrait un suicide en épousant la cause de l’un ou de l’autre, puisque son êt
45 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
55 ce monde. L’appeler témoin de la vérité, c’était commettre à l’égard de l’absolu chrétien le crime de lèse-majesté qualifié, c’é
46 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
56ua rapidement, et Napoléon reconnaissant l’erreur commise, déclarait aux Suisses en 1802 : « La nature a fait votre État fédéra
47 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
57aît rendre compte des erreurs les plus manifestes commises par les « antimodernes » que j’ai dits. Erreur sur la Bombe. J’écriv
48 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
58gulièrement toute injustice, pour peu qu’elle fût commise au nom de l’URSS. Ils croyaient servir « le libre développement de to
59rodiguent. On sentira bientôt que l’erreur qu’ils commettent, dans laquelle ils vivent, qu’ils existent, n’est pas de celles dont
60core expliquer ni pourquoi ni comment il a pu les commettre. [p. 15] K. déclare que le despote agissait à l’encontre des intérêts
61issance en tenant lieu) cette trahison aurait été commise. Omission stupéfiante de la part d’un marxiste pour qui toute déviati
49 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
62raîne indiscutablement sa transgression. La faute commise ne peut relever ni de l’opinion, ni d’un jury. Elle est plutôt comme
50 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
63aît rendre compte des erreurs les plus manifestes commises par les « antimodernes » que j’ai dits. Erreur sur la Bombe. J’écriv
51 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
64e à la Suisse ». L’étudiant de première année qui commettrait une erreur si grossière se verrait recalé sans merci. Mais la passion
52 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
65es coutumes. [p. 16] Abandonné par sa nymphet, il commet un crime de dément et meurt ivre d’amour, dans sa prison, après avoir
53 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
66ois et ses coutumes. Abandonné par sa nymphet, il commet un crime de dément et meurt ivre d’amour, dans sa prison, après avoir
54 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
67 ce monde. L’appeler témoin de la vérité, c’était commettre à l’égard de l’absolu chrétien le crime de lèse-majesté qualifié, c’é
55 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — i. L’amour selon les évangiles
68X, 3-6). Vous avez appris qu’il a été dit : Tu ne commettras pas d’adultère. Mais moi je vous dis que quiconque regarde une femme
69ltère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère (Matt., V, 31) Sexualité et vie spirituelle Une femme
56 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — ii. Misère et grandeur de saint Paul
70mmune et par une foi presque unique, n’est-ce pas commettre une erreur spirituelle ? N’est-ce pas entretenir, sous le nom de reli
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
71miner attentivement, afin que, si une faute a été commise, elle soit réparée. … Bien qu’à présent le sort des Grecs soit lament
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
72ys est préservé de tout dommage et incapable d’en commettre. X.— Des réels avantages qui résulteraient de cette proposition en v
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
73ieure par l’intermédiaire de l’État. L’erreur que commit l’Église à l’époque de la hiérarchie ecclésiastique ne fut pas d’inte
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
74d’Europe pour l’empêcher, et que les sauvages qui commettent ces forfaits sont effrayants, et que les civilisés qui les laissent c
75effrayants, et que les civilisés qui les laissent commettre sont épouvantables. Il est temps qu’il sorte de la civilisation une m
76ente à quarante millions d’âmes. De nos jours, on commet une erreur plus grave : on confond la race avec la nation, et l’on at
77n, ce caractère de frontière naturelle qui a fait commettre tant d’infractions au droit fondamental, qui est la volonté des homme
61 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
78ous sommes largement responsables des erreurs que commet le Tiers Monde quand il nous juge. Ce ne sont pas nos meilleurs repré
62 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
79res. Presque toutes les erreurs que nous avons vu commettre, de nos jours, en Europe, ont eu leurs précédents sous la Restauratio
63 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
80vation des règles ou au contraire les infractions commises par un joueur n’entraînent pas de jugement sur sa valeur en tant que
64 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). Denis de Rougemont et l’objection de conscience (30 juin 1969)
81r une application routinière de ses lois ceux qui commettent la faute de croire à ses fondements moraux et politiques. Des jeunes
65 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
82 jour prochain peut-être, à la suite d’une erreur commise au Pentagone, ou au Kremlin, ou même à l’Élysée, la bombe nous anéant
66 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
83rompaient, mais cette erreur ne saurait plus être commise, à présent que la terre entière est explorée dans ses derniers recoin
67 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
84rompaient, mais cette erreur ne saurait plus être commise, à présent que la terre entière est explorée dans ses derniers recoin
68 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
85identale. D’où viennent ces erreurs radicales que commettent au sujet de leur propre culture les Occidentaux et eux seuls ? Et d’o
69 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
86urs n’était inévitable à l’époque où elles furent commises, à preuve qu’il se trouva dans le même temps quelques savants moins t
70 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
87’Europe n’est pas à l’abri de tout soupçon. Je ne commettrai pas l’erreur de vouloir la blanchir de toutes les fautes et de tous l
88 crimes qu’elle a pu — et qu’elle pourrait encore commettre. Comme le remarque Jacques Ellul, “notre civilisation est construite