1 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
1pourrait l’être — au nom de la démocratie réelle, communale et fédéraliste, mais au nom d’intérêts de classe qui ne sont ni démoc
2 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
2t ou détriment des manses, mais aussi à celui des communaux, désormais envahis par le bétail du seigneur au grand dam des paysans
3 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
3pourrait l’être — au nom de la démocratie réelle, communale et fédéraliste, mais au nom d’intérêts de classe qui ne sont ni démoc
4 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le dernier des Mohicans (11 octobre 1945)
4idées nouvelles. La vie de ce district est restée communale, patriarcale et paroissiale, dans la vraie tradition républicaine que
5 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
5idées nouvelles. La vie de ce district est restée communale, patriarcale et paroissiale, dans la vraie tradition républicaine que
6 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
6ement d’horlogerie fine que composent nos rouages communaux, cantonaux, fédéraux, si diversement engrenés, il convient de [p. 76]
7 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
7s droits de l’homme, c’est une charte des devoirs communaux au sein d’une fédération librement constituée par des égaux. En voici
8ait survécu au combat pour l’idée démocratique et communale au Moyen Âge ; elle représente le résultat d’une révolution générale
9nt leurs libertés et leur participation aux biens communaux, ils avaient voix au Grand Conseil, mais pratiquement la nouvelle nob
8 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
10tration et à la répartition des revenus des biens communaux (forêts, pâturages, vignes, caves, troupeaux). En cas d’indigence, il
11lus de 3000 communes. Chacune possède son conseil communal ou municipal (c’est quelquefois le peuple réuni en assemblée plénière
12curieux de noter que la protection des autonomies communales n’est pas mentionnée dans la Constitution fédérale. On serait tenté d
13 se limite à examiner la conformité des décisions communales au droit en vigueur, et d’autre part à approuver les comptes (parfois
14 diverses allégeances, augmentées des allégeances communales et cantonales, sont non seulement possibles, mais courantes. Car les
9 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
15erendums, initiatives, élections et consultations communales, cantonales et fédérales. (Sur le seul plan fédéral, où elles sont po
16’ils sont organisés sur une base cantonale, voire communale, et non pas fédérale (à une seule exception près). Dans toute la Suis
17les écoles secondaires. Ces dernières sont tantôt communales ou cantonales, tantôt sous la dépendance d’une association privée, re
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
18clave au serf, puis à l’homme libre, le mouvement communal et les Cortès, l’ordre de Saint-François, la chevalerie, — et ce modè
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
19agne a perdu la plupart de ses anciennes libertés communales et régionales, la Bohême et la Hongrie ont été écrasées à Mohacs, Rom
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
20le « national », mais qui est en réalité local ou communal, comme on le verra par la suite. La Pologne est un grand état enviro
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
21l se formerait bientôt en eux une sorte d’honneur communal, pour ainsi dire, d’honneur de ville, d’honneur de province, qui sera
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
22ous lequel disparaît toute liberté, non-seulement communale et provinciale, mais même individuelle et nationale. Une conséquence
15 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
23c de reconstruire l’Europe en partant de la place communale. [p. 31] Nos villes et nos villages ne sont pas nés autour de places
24[p. 38] mouvement de restauration des compétences communales se prononce chaque année plus nettement. Au plan européen, le Conseil
16 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
25 petits réseaux serrés de relations cantonales et communales coexistent et se superposent sans interférences gênantes. À Genève, d
26prix Nobel. Et cette science ou cet art de la vie communale, du pacte primitif aux syndics de village. Et beaucoup de lourdeur, d
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
27ul monument qui ait survécu au combat pour l’idée communale, idée partout ailleurs vaincue par le principe monarchique » 12 . De
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
28taxes sur le trafic des marchandises, cantonales, communales et même féodales, soixante-dix de plus qu’en 1803. Il y en avait part
29nstruction de l’Europe sur la base des autonomies communales. Avec un poète de l’histoire, qui a su nous faire redécouvrir derrièr
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
30200 il y a cent ans). Chacune possède son conseil communal ou municipal (c’est quelquefois le peuple réuni en assemblée plénière
31 se limite à examiner la conformité des décisions communales au droit en vigueur, et [p. 111] d’autre part à approuver les comptes
32t curieux de noter que la garantie des autonomies communales n’est pas prévue par la Constitution fédérale : on est tenté d’y voir
33tration et à la répartition des revenus des biens communaux (forêts, pâturages, vignes, caves, troupeaux). En cas d’indigence, il
34 au déracinement sans cesse accéléré, au brassage communal et cantonal. Que deviennent dans cette conjoncture démographique les
35ortant pour l’avenir d’un fédéralisme qui se veut communal à la base. Certains soutiennent que cette course aux subventions est
36 Moyen Âge) d’une sorte d’autarcie du petit monde communal, se suffisant matériellement et moralement, et accepter franchement l
37 Venise, valut aux Rhètes des siècles de libertés communales très réelles mais aussi de chaos politique, de bagarres confessionnel
38 diverses allégeances, augmentées des allégeances communales et cantonales, sont non seulement possibles, mais courantes. Car les
39ités fédérales Réalités humaines et culturelles : communales et cantonales. Utilité publique : fédérale. Nous avons vu pour quelle
40serment. Après cinq siècles d’existence à la fois communale et impériale, puis cantonale et en somme anarchique, la Suisse a pris
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
41 petits réseaux serrés de relations cantonales et communales coexistent et se superposent sans interférences gênantes. À Genève, d
42Prix Nobel. Et cette science ou cet art de la vie communale, du Pacte primitif aux syndics de village. Et beaucoup de lourdeur, d
21 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
43’il s’agisse du cercle familial, professionnel et communal pour commencer, et ensuite des cercles plus vastes de la région et de
22 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
44rminée cette dimension et l’unité correspondante (communale, régionale, nationale, continentale ou mondiale, selon les cas), il n
45lité physique et morale de participation à la vie communale dépend de tels aménagements. Les dimensions, d’ailleurs, peuvent être
46e. Toute vie civique, depuis la cité grecque, est communale d’abord, municipale. C’est au niveau de la vie civique et politique —
23 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
47différent de ce qu’elles sont aujourd’hui. La vie communale — seule école efficace du civisme — ne serait pas nécessairement rest
48tiplier ce type de problèmes à résoudre au niveau communal, régional, national-fédéral et continental. c) Le niveau des fédérati
24 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
49’il s’agisse du cercle familial, professionnel et communal pour commencer, et ensuite des cercles plus vastes de la région et de
25 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
50 le rôle prépondérant des autorités régionales et communales dans la conception et la mise en œuvre d’une politique d’aménagement
26 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
51Du gracile Alhambra de Grenade aux sévères palais communaux de Pérouse, des grandes villes cossues de la plaine de Hollande derri
27 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.12. Fécondité des études régionales
52ssible et praticable en général que dans le cadre communal et régional, l’avenir de la démocratie se confond avec celui des Régi
28 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
53rminée cette dimension et l’unité correspondante (communale, régionale, nationale, continentale ou mondiale, selon les cas), il n
54lité physique et morale de participation à la vie communale dépend de tels aménagements. Les dimensions, d’ailleurs, peuvent être
55e. Toute vie civique, depuis la cité grecque, est communale d’abord, municipale. C’est au niveau de la vie civique ou politique q
29 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
56rantir les autonomies de tous ordres, régionales, communales et personnelles, mais rien de plus. Il faut admettre la pluralité des
57étatiques aux différents niveaux de décision — le communal, le régional, le fédéral — indiqués par la [p. 143] nature des tâches
30 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
58différent de ce qu’elles sont aujourd’hui. La vie communale — seule école efficace du civisme — ne serait pas nécessairement rest
59plier ces types de problèmes à résoudre au niveau communal, régional, national, fédéral et continental. Le niveau des fédération
31 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
60d’accueil pour les activités civiques, structures communales, régionales et fédérales rendant possibles la participation et le con
32 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
61minées cette dimension et l’unité correspondante (communale, régionale, nationale, continentale ou mondiale, selon les cas), il n
62lité physique et morale de participation à la vie communale dépend de tels aménagements. Les dimensions d’ailleurs, peuvent être
63e. Toute vie civique, depuis la cité grecque, est communale d’abord, municipale. C’est au niveau de la vie civique et politique —
33 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
64rantir les autonomies de tous ordres, régionales, communales et personnelles, mais rien de plus. Il faut admettre la pluralité des
65étatiques aux différents niveaux de décision — le communal, le régional, le fédéral — indiqués par la nature des tâches, leurs d
34 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
66rantir les autonomies de tous ordres, régionales, communales et personnelles, mais [p. 57] rien de plus. Il faut admettre la plura
67étatiques aux différents niveaux de décision — le communal, le régional, le fédéral — indiqués par la nature des tâches, leurs d
35 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
68rantir les autonomies de tous ordres, régionales, communales et personnelles, mais rien de plus. Il faut admettre la pluralité des
69étatiques aux différents niveaux de décision — le communal, le régional, le fédéral — indiqués par la nature des tâches, leurs d
36 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Confrontation des régions transfrontalières [Nos conclusions] (été 1972)
70ux qui parlent d’autonomies régionales [p. 86] ou communales sont à la fois de doux rêveurs et de dangereux utopistes. Pour les po
37 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
71 bâtir une belle maison paysanne. Dans la piscine communale, ministres et [p. 7] diplomates se mêlent aux jolies nageuses, et le
72mmunautaire concrète est proximiste, c’est-à-dire communale, locale et régionale. L’universel et le local ne sont pas en contradi
38 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
73our toutes les tâches de dimensions régionales ou communales, dans le cadre des plans continentaux. Que faire ? En ce point, vou
39 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
74’opinion, sur l’agora, sur le forum, sur la place communale, au café, dans le commerce des idées, au hasard des rencontres et dan
40 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
75ue les moyens légaux et financiers de l’autonomie communale diminuent pratiquement dans la mesure exacte où les communes attenden
41 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
76 « De graves lacunes existent au niveau cantonal, communal et régional. » (Nous sommes en Suisse.) Ailleurs, dans les pays marit
42 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
77différent de ce qu’elles sont aujourd’hui. La vie communale, par exemple, ne serait pas restaurée du seul fait que le montant et
43 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
78 Toute leur vie sociale est « fondée sur une base communale ». La justice y est basée « sur le respect qu’ont pour [p. 81] elle l
44 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
79la main. Et peu à peu l’on est passé de l’échelle communale à la région, selon la logique des réalités physiques, des besoins hum