1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1escents balafrés font des signes énergiques à une compagnie de cavaliers qui passe devant la statue d’Eberhard le Barbu. Des bour
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
2escents balafrés font des signes énergiques à une compagnie de cavaliers qui passe sur le pont devant la statue d’Eberhard-en-Bar
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3a photo dans ma chambre, « pour que vous ayez une compagnie ! », dit sa mère, avec un clin d’œil. C’est une jolie fille [p. 136]
4 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
4tier d’ici vingt ans tombe sous la domination des compagnies d’assurances étatisées, notre chance « personnaliste »reste entière.
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5ui ne soit desservi par une ou deux ou même trois compagnies de transports locaux. Depuis que j’ai quitté Paris, j’ai bien utilisé
6er les prix. Car il est de règle qu’au début deux Compagnies se disputent le parcours, jusqu’à ce que l’une des deux fasse faillit
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7cuisine, le doigt en l’air, il passe en revue les compagnies d’assurances — et analogues — avec lesquelles il est en comptes. Je d
8ogues — avec lesquelles il est en comptes. Je dis compagnies d’assurances, mais lui les nomme plus couramment « ces cochons-là ».
9’elle ne veut pas le lâcher, c’est pour lui tenir compagnie… On a été chercher le pasteur. Je le rencontre comme il sort de sa vi
7 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
10ui ne soit desservi par une ou deux ou même trois Compagnies de transports locaux. Depuis que j’ai quitté Paris, j’ai bien utilisé
11es qui stationnent sur la place. C’est que chaque compagnie a sa tête de ligne chez un bistro différent, et il est rare qu’on pui
12er les prix. Car il est de règle qu’au début deux Compagnies se disputent le parcours, jusqu’à ce que l’une des deux fasse faillit
8 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
13’elle ne veut pas le lâcher, c’est pour lui tenir compagnie… On a été chercher le pasteur. Je le rencontre comme il sort de sa vi
9 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
14ept ans. Ancien [p. 25] chef d’une Kameradschaft (compagnie de miliciens rouges). Irréductible, il me l’affirme solennellement. M
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
15plus onéreux pour le pays, sinon pour les grandes compagnies. Vers la fin du xixe siècle, l’amour 183 était devenu ; dans les cl
11 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
16ns-Subventions, par les groupes d’Oxford, par les compagnies d’assurance, etc. Ces messieurs de certaines rédactions n’imaginent p
12 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
17 plus en plus conforme aux prévisions des grandes compagnies d’assurances. Quelle fête immense faudra-t-il à ce siècle pour lui fa
13 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
18r en droit, il travailla d’abord au service d’une compagnie d’assurances générales, puis d’une compagnie d’assurances ouvrières.
19’une compagnie d’assurances générales, puis d’une compagnie d’assurances ouvrières. Il s’essaya aussi dans un atelier de menuiser
14 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
20it. 10 octobre 1939 Au mess des officiers de la compagnie, qui est la « chambre rangée » d’une ferme cossue, je viens de tourne
15 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
21 capables d’évoquer cette rumeur innombrable. Des compagnies croisent très haut, se poursuivent dans un criaillement suraigu, vire
16 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
22s après tout, si vous prenez les statistiques des compagnies de transport de ce pays, vous verrez qu’une fraction importante de la
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
23 plus en plus conforme aux prévisions des grandes compagnies d’assurances. [p. 105] Quelle fête immense faudra-t-il à ce siècle p
18 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
24coup d’œil va vous assurer que vous êtes en bonne compagnie. X. Vous publiez donc ces portraits pour la publicité de votre boiss
19 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
25 sa place au soleil », et qui ne subsiste dans la compagnie de ses [p. 57] semblables que par un subterfuge toujours menacé. D’un
20 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
26Et je passais le reste de la nuit dans un bar, en compagnie d’un peintre réfugié, nommé Maria. Je l’avais connu quelques années a
21 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
27 Suisse moyen l’est aussi, on l’aura vu, pour les compagnies d’assurance. Celles-ci sont au nombre de 48 en Suisse, y compris 7 co
28es-ci sont au nombre de 48 en Suisse, y compris 7 compagnies de réassurance, qui détiennent le premier rang dans le monde par leur
22 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
29ns le rôle d’un instituteur pour sa section ou sa compagnie, à laquelle il est tenu de faire chaque jour une brève causerie ou « 
23 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
30es social-fascistes des US » sur le continent. La compagnie paraît assez mêlée. Mais les neutralistes, qui dénonçaient à grands c
24 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
31 conflit qui dépasse largement les intérêts d’une compagnie capitaliste et d’un dictateur acculé. L’URSS entre deux politiques
25 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
32 les sectes ou religions par les partis, enfin la Compagnie par le PC. Le problème est de savoir si la vraie tolérance permet que
33 Royaume, on ne peut s’empêcher de dissoudre leur Compagnie, et d’abolir les jésuites pour en faire des citoyens : ce qui au fond
26 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
34els y ont été construits, desservis par plusieurs compagnies nationales de voyages interplanétaires. Tous ces lieux de villégiatur
27 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
35e fille monta, elle avait peut-être douze ans, en compagnie d’un père très jeune ou frère aîné. Sa façon d’entrer, de s’asseoir,
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
36e fille monta, elle avait peut-être douze ans, en compagnie d’un père très jeune ou frère aîné. Sa façon d’entrer, de s’asseoir,
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
37e, qui eût pu devenir l’œuvre commune des grandes compagnies commerciales, des armateurs et des banquiers de toute l’Europe, fait
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
38, et dependent de la protection d’autruy. … Ceste compagnie donc jugeroit les débats qui surviendroient tant pour la préséance qu
39uelqu’un contrevenoit à l’arrest d’une si notable compagnie, il encourrait la disgrace de tous les autres Princes, qui auraient b
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
40ment, ni prérogatives de [p. 134] la couronne, ni compagnie des Indes, ni impôts de trois schellings par livre sur son champ et s
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
41lus) : « Je meurs avec l’Europe, je suis en bonne compagnie. » Dans son livre intitulé Du Pape 168 , publié deux ans plus tard,
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
42ient de l’Asie centrale. La nouvelle Charte de la Compagnie des Indes, voilà désormais le véritable élément civilisateur de l’Asi
43core un sens pour nous, que ce qu’il a de « bonne compagnie », de tendres ardeurs, de goût enfantin pour la chinoiserie et la fio
34 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
44 Conciergerie. Il se réveille dans une cellule en compagnie d’un vieux Suisse qui ne sait pas non plus pourquoi on l’a mis là. Le
45 Qu’il suffise de rappeler qu’à cette époque, les compagnies étrangères, américaines surtout, possédaient 90 % du pétrole mexicain
46 révèlent toute la conspiration organisée par les compagnies américaines pour forcer le Mexique à accepter leurs conditions. Le pr
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
47ns le rôle d’un instituteur pour sa section ou sa compagnie, à laquelle il est tenu de faire chaque jour une brève causerie ou « 
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
48marchés de style moderne. Il crée une banque, une compagnie d’assurances, une fondation pour les recherches économiques et social
37 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
49 : Neuchâtel fournirait deux petits chœurs et une compagnie théâtrale d’amateurs, la Chaux-de-Fonds une fanfare réputée (en guise
38 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
50e municipalités voisines d’Orly s’attaquent à des compagnies d’aviation : le bruit atteint 100 décibels dans les écoles, fenêtres
39 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
51s étaient alignés. Sur l’ordre des commandants de compagnies et de brigades, les équipes, drapeaux en tête, se dirigèrent d’un pas
40 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
52les deux. On ne peut nier que l’homme a besoin de compagnie, mais aussi besoin d’être seul ; besoin de communiquer avec ses sembl
53prendre à penser par antinomies. Lier solitude et compagnie, rigueur et fantaisie, etc. Il y a une phrase d’Héraclite qu’on compr
41 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
54raties, des industries (notamment d’armes) et des compagnies pétrolières, ligués par « la force des choses » en vue du maintien de
42 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
55olitique national et international. « Les grandes compagnies pétrolières financent les campagnes électorales et présidentielles »,
43 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
56et nuit les Pouvoirs, la Publicité et les grandes compagnies de Promotion d’énergies, d’autoroutes, d’armements ABC. Ce qui doit r
44 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
57tés : leur association, compagnonnage, collège ou compagnie, synode ou convention, n’est plus, comme la famille, naturelle et sub
58ant aux autorités choisies pour chaque commune ou compagnie, elles consistent en « collèges », dont le chef — président, maire, r
59ieur à chacun des compagnons, mais inférieur à la compagnie qu’il préside et dont les avis l’obligent ». Plusieurs communes réuni
45 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
60n’ait pas pour but la Puissance (des États ou des compagnies) mais la réalisation des personnes, c’est-à-dire la Liberté. Seule l
46 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
61 Dans les écoles primaires de Suisse romande, une compagnie productrice d’électricité fait distribuer une brochure sur les centra
47 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
62 Dans les écoles primaires de Suisse romande, une compagnie productrice d’électricité fait distribuer une brochure sur les centra
48 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
63e, très largement, d’une Assemblée générale de la Compagnie vaudoise d’électricité, au cours de laquelle M. Desmeules, son direct
64u’il devait dire pour défendre les intérêts de sa compagnie; mais votre rédacteur a jugé bon de mettre en exergue, à la suite de