1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Louis Aragon, Le Paysan de Paris (janvier 1927)
1nge au Frank de La Coupe et les Lèvres, à qui ses compagnons criaient : « Te fais-tu le bouffon de ta propre détresse ? » Tant d’i
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
2e J’éteignais la lampe et la veilleuse me rendait compagnon d’une momie bleuâtre, mais peut-on se reposer vraiment à cent à l’heu
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3e J’éteignais la lampe et la veilleuse me rendait compagnon d’une momie bleuâtre, mais peut-on se reposer vraiment à 100 km à l’h
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
4tout droit vers moi, une seconde, parle vite à sa compagne, rougit. Elles rient et s’en vont, et avant de disparaître au coin d’
5 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
5bouleverser le Brésil. Ils retrouvent un de leurs compagnons du début, celui qui était parti pour le Vénézuela, et qui a subi, lui
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
6sur l’eau verte, un gros coup de vent : voilà nos compagnons de voyage, le médecin de l’île et trois représentants de commerce, qu
7 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
7r contre-coup, eut pour effet de prolétariser les compagnons, et d’introduire la lutte de classes au sein même de la cellule artis
8 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
8trois s’en vont pousser une pointe tandis que les compagnons restés au camp font une partie d’échecs. (Et l’on en fit beaucoup, no
9 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
9deux dans des chambres confortables. J’avais pour compagnon un ouvrier de mon usine. On apprend à se connaître en partageant la m
10 midi, dans un café près de l’Opéra. Je dis à mon compagnon, le dramaturge suisse-allemand L. : — Vous y croyez, vous, à l’âme co
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11t… Ils ont beaucoup rêvé sur la mort. C’était une compagne familière dont ils se sont plu à déguiser le caractère inquiétant ».
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
12âme récemment séparée de son corps adresser à son compagnon les reproches les plus amers : c’est lui qui aurait causé sa damnatio
13me pour la mort est un mariage qui nous donne une compagne pour la Nuit. [p. 239] C’est dans la mort que l’amour est le plus dou
12 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
14que tous les wagons sont sur les rails. Parmi nos compagnons de voyage, tous ne sont pas encore très rassurés : il arrive en effet
13 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
15it un ou deux couples enlacés. Petting party. Mes compagnons m’ont expliqué : ce qui peut se passer dans une auto ne compte pas. C
14 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
16rendre. Les problèmes les plus angoissants de nos compagnons de planète restent pour nous terres inconnues, et psychologiquement i
15 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
17 d’une fois de rompre une lance contre l’écu d’un compagnon : ainsi le veut la passion de l’Europe. Mais nous servons un idéal co
16 1948, Suite neuchâteloise. VII
18distingue infiniment du troupeau bavardant de ses compagnes. Si je rencontrais ses yeux, que deviendrais-je, et si elle devinait
17 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
19nne au fils de le venger. Hamlet revient vers ses compagnons, qui assistaient de loin à la scène, et leur fait jurer par trois foi
18 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
20de vers et menacé par les Indiens, il appelle ses compagnons restés dans l’île : … moi, très seul à l’extérieur, sur une côte aus
19 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
21emps, sinon toujours ; l’avantage des trois cents compagnons de Cortes sur des millions d’Aztèques plus fins qu’eux, mais surpris.
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
22nne au fils de le venger. Hamlet revient vers ses compagnons, qui assistaient de loin à la scène, et leur fait jurer par trois foi
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
23n Juan domine tout. Wagner n’est plus « mon noble compagnon d’armes » mais « l’asphyxie par le rabâchage de toutes les absurdités
22 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
24gures féminines célébrées par les Fedeli d’amore, compagnons de Dante ; ainsi en a-t-il été de celle qui apparut à Ibn’ Arabî, à l
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
25 ! » Cela dit, elle se leva, et alla chercher ses compagnes, nobles filles de son âge, nées la même année qu’elle, qui plaisaient
26des vierges aux longues tresses : « Venez, chères compagnes, compagnes de mon âge, asseyons-nous sur ce taureau, pour notre diver
27 aux longues tresses : « Venez, chères compagnes, compagnes de mon âge, asseyons-nous sur ce taureau, pour notre divertissement ;
28r. Europé, se retournant en arrière, appelait ses compagnes et leur tendait les bras ; mais elles ne pouvaient pas l’atteindre. L
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
29z calmes et courageux dans les dangers du siècle, compagnons de ma foi, annoncez par la parole et par l’action l’évangile divin, e
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
30erche pas la lutte, mais il gagne. Le sort de ses compagnons lui importe autant que le sien. Malgré ses aventures amoureuses, il d
31dace qui permirent à Ulysse de se sauver avec ses compagnons de la caverne de Polyphème. Tous les deux sont d’abord des marins. Ul
26 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
32n Juan domine tout. Wagner n’est plus « mon noble compagnon d’armes » mais « l’asphyxie par le rabâchage de toutes les absurdités
27 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
33gures féminines célébrées par les Fedeli d’amore, compagnons de Dante ; ainsi en a-t-il été de celle qui apparut à Ibn ’Arabî, à l
28 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
34avion s’était écrasé à Gibraltar. Le général, ses compagnons et sa fille étaient morts. Durant les mois qui suivirent, M. Mikolajc
35s et passages sous-voie, Retinger enjoignit à son compagnon de prendre la sortie réservée aux Allemands, qui était toute proche.
36u de poursuivre son voyage vers Londres, avec ses compagnons, Retinger reçut une dépêche lui demandant de se rendre au Caire. Il r
37notes pour les Mémoires précisent que M. Celt, le compagnon de J.H.R. dans sa mission parachutée, et son premier assistant durant
29 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
38voise, obscène même » pour un auditoire de « gais compagnons de débauche » (p. 152). Principal événement de sa vie : il se croise
30 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
39 recteur ou consul — est « supérieur à chacun des compagnons, mais inférieur à la compagnie qu’il préside et dont les avis l’oblig
31 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
40et les plus singuliers des fondateurs et de leurs compagnons de la première heure, car les uns et les autres s’y ordonnent de la m