1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, La Tentation de l’Occident (décembre 1926)
1 cœur de la vie occidentale apparaît mieux par la comparaison de l’idéal asiatique avec le nôtre. Mais je crois que toute intellige
2 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
2Pour cela, on abaisse les prix. Le client fait la comparaison. Il est impressionné par la baisse, au point qu’il en oublie que cela
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
3eux temps : d’abord critiquer ce qui est — par la comparaison avec ce qui fut ou ce qui devrait être ; ensuite, préparer le terrain
4 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
4on précisément elles ne constituaient un terme de comparaison tout à fait privilégié. Peut-être le point de vue dialectique de Bart
5 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
5Je ne vois pas l’avantage qui peut résulter d’une comparaison entre deux réalités à ce point inégales, et d’ordre essentiellement d
6ande illusion de croire qu’on trouvera dans cette comparaison des motifs de choisir. Non seulement les éléments en présence sont be
6 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
7est, un principe entre tous néfaste : celui de la comparaison perpétuelle. À qui fallait-il être égal ? Sur le plan politique, la r
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
8là s’arrête son égalitarisme. Car il n’y a pas de comparaison possible, pas d’égalité humaine concevable entre deux vocations, une
8 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
9ft, quand je vois le comique jaillir à la moindre comparaison de nos coutumes et de nos idéaux. Il nous faut une équipe d’écrivains
9 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
10est, un principe entre tous néfaste : celui de la comparaison perpétuelle. À qui fallait-il être égal ? Sur le plan politique, la r
10 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
11tionnel ; que c’est un jugement qui conclut d’une comparaison. Mais en réalité, lorsque la petite Alice écrit que l’Angleterre est
12implement : j’aime mon pays. L’amour exclut toute comparaison. Dire que tel pays « est le plus beau du monde », ce n’est pas dire q
13 dit discours dit raison ; qui dit raison suppose comparaison, et rien n’est plus absurde que de comparer un pays à un autre, un am
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
14 valeur de culture « générale », je crains que la comparaison qu’introduisent les mots « aussi générale » ne ridiculise la thèse qu
15sirs à notre faculté judicatoire pour exercer ses comparaisons [p. 221] trop exactes entre cet idéal et les réalités stupides qui no
12 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
16n nous propose nous introduit dans le monde de la comparaison, où nul bonheur ne saurait s’établir, tant que l’homme ne sera pas Di
17aboutit pas. On retombe sans cesse au monde de la comparaison, qui est le monde de la jalousie. « Hommes et femmes dès qu’ils passe
18qualités dont ils se sentent privés, et motifs de comparaisons qui toujours tournent à leur détriment. Le mari souffre des beautés q
13 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alice au pays des merveilles, par Lewis Carroll (août 1938)
19tre, quoi de plus important pour un enfant que la comparaison des grandeurs — « plus grand que » et « plus petit que » —, qui est a
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
20e séparer » 87 . Il serait aisé de multiplier ces comparaisons littéraires. Mais certains traits de mœurs nous incitent à des rappro
21rce de Wagner fut le poème de Gottfried, la seule comparaison des textes l’établirait : les petits vers pressés, antithétiques, hal
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
22… ⁂ Si délicate et périlleuse que se révèle toute comparaison entre deux formes de mystique — et d’autant plus qu’ici l’un des term
23te équivoque.) [p. 161] ⁂ Voici un autre point de comparaison. On sait combien les mystiques espagnols ont coutume d’insister sur l
24oison tout ce qu’ils mangent… » ⁂ [p. 182] De la comparaison formelle des écrits d’un Eckhart avec ceux d’un Ruysbroek, d’une Thér
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
25n nous propose nous introduit dans le monde de la comparaison, où nul bonheur ne saurait s’établir, tant que l’homme ne sera pas Di
26aboutit pas. On retombe sans cesse au monde de la comparaison, qui est le monde de la jalousie. « Hommes et femmes dès qu’ils passe
27qualités dont ils se sentent privés, et motifs de comparaisons qui toujours tournent à leur détriment. Le mari souffre des beautés q
17 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
28he. Ce n’est pas par hasard que j’emploie ici une comparaison religieuse. Ce n’est pas sans raison non plus que j’ai voulu profiter
18 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
29e sa nature. Ces dix années où, pour reprendre la comparaison du chêne, Goethe se fait un tronc, une écorce. En face du titanisme d
19 1946, Journal des deux Mondes. 6. Intermède
30ridicule qu’aux yeux de beaucoup présentera cette comparaison, pourtant valable dans le détail des problèmes qui se posaient à la L
20 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
31ose un objet de mots de Mallarmé. Paris, Rome, en comparaison, sont d’immenses parcs semés de groupes de monuments. Le site et le p
21 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
32sont frappantes, leurs idées peu formées. Mais la comparaison la plus curieuse m’est fournie par les dactylos et secrétaires. Nos F
22 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
33illeure manière, s’il refuse tout le reste, et la comparaison. Il faut s’ouvrir. Il faut aimer. Il faut cesser de trouver cela niga
23 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
34la technique littéraire comporte un procédé nommé comparaison, dont la portée échappe à la science vulgaire. J’ai méchamment ajouté
24 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
35 l’on redoute, et dont on souffre, surtout par la comparaison avec la meilleure chance d’autrui. Or la Bombe détruirait probablemen
36ombe détruirait probablement toute possibilité de comparaison. Les événements mondiaux ne nous saisissent que par les franges de no
25 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
37tre libertés nous y rabat impitoyablement, par la comparaison qu’il nous oblige à faire de l’idéal et du présent. Je propose donc q
26 1946, Lettres sur la bombe atomique. 17. La fin du monde
38rovoquerait un raz-de-marée tel que le déluge, en comparaison, n’aurait été qu’un bain de pied. Le [p. 107] gouvernement américain
27 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
39 la beauté n’est pas le fait d’une image ou d’une comparaison d’images, mais d’un acte de notre esprit, d’un acte tout à fait perso
28 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
40boutir qu’au succès. Il reste sous l’empire de la comparaison. Beaucoup d’hommes n’imaginent pas qu’on puisse avouer sa vanité, ou
29 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
41 jeux. Ce petit jeu de société mondiale qu’est la comparaison des peuples, deux à deux, voilà qui serait, me dis-je, un thème possi
42 Mes articles n’ont d’autre unité que l’effort de comparaison que je viens de dire, [p. 9] et je vous laisse juge des résultats. Ho
30 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
43uge pas du point de vue de Sirius. Je propose une comparaison que j’estime utile et nécessaire, et quelques conclusions aisément ap
44 et le préjugé anti-européen. [p. 69] Toutes les comparaisons du genre de celle que je viens d’esquisser courent le risque d’oppose
45salle de rétrospectives, à New York, me semble en comparaison fait de bric et de broc et de ficelles partout visibles, mais touchan
31 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
46nd traité : Bien vu ou mal vu Quelques points de comparaison entre les mœurs de l’Amérique et de l’Europe. Les jugements de la mo
47euve et hardie », mais toujours par une implicite comparaison avec un passé admiré. Et l’on se demande : va-t-elle durer ? [p. 152]
48 je vous sentirai déconcerté — quelques points de comparaison avec l’Europe, avec la France surtout. [p. 153] 4. Comment ils accu
32 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
49lle d’une conception de l’homme. Esquissons cette comparaison entre l’Europe et les nouveaux empires qui se désignent typiquement p
50ne simple tactique. Et ainsi de suite. Toutes les comparaisons précises et objectives que l’on peut établir entre les deux puissance
33 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
51 nos réalités sont tellement différentes… Certes, comparaison n’est pas raison, mais quand les raisons de ne rien faire restent les
34 1953, La Confédération helvétique. Note de l’auteur
52n des buts de cette série étant de « permettre la comparaison entre les aspirations et les institutions diverses des peuples étudié
53t, en gros, un même plan qui rende possible cette comparaison ». Je m’y suis tenu scrupuleusement, estimant que l’expérience valait
35 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
54, et même en Suisse. Si l’on prend pour points de comparaison l’éducation américaine et la française, il apparaît que la Suisse, ic
36 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
55combattait sur les remparts. Je ne connais pas de comparaison plus humiliante pour les Européens qui laissent mourir l’Europe en di
37 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
56sur les autres points que l’on vient de citer, la comparaison objective et scientifique des données actuelles ne présente qu’un seu
38 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
57ême « européenne ». Précisons cela par une rapide comparaison portant sur les buts généraux de diverses formes d’éducation au cours
39 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
58e en relief pour [p. 41] inciter le lecteur à des comparaisons tournant à l’avantage de l’un ou de l’autre « camp » : car il n’y a p
40 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
59. — L’appareil d’exploration, d’information et de comparaison élaboré depuis des siècles par l’Europe se révèle aujourd’hui capable
41 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
60is il se peut aussi que l’incongruité d’une telle comparaison fasse tout son prix. D’autant plus différents à tous égards, sauf à u
61n l’absence de tout autre élément qui autorise la comparaison de deux œuvres à ce point inégales par le climat et l’ambition. Ulric
42 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
62roche par le moyen de paraboles, de questions, de comparaisons. De quels autres moyens disposons-nous, qui soient ordonnés à cette f
43 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
63is il se peut aussi que l’incongruité d’une telle comparaison fasse tout son prix. D’autant plus différents à tous égards, sauf à u
64n l’absence de tout autre élément qui autorise la comparaison de deux œuvres à ce point inégales par le climat et l’ambition. Ulric
44 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
65roche par le moyen de paraboles, de questions, de comparaisons. De quels autres moyens disposons-nous, qui soient ordonnés à cette f
45 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
66(Chandogya Upanishad, 7, 25.) Pensez-vous que la comparaison qui est faite ici entre l’acte de la connaissance religieuse et l’act
46 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
67uteurs d’Atlas et de manuels classiques. Mais une comparaison non moins traditionnelle fait de l’Europe une Grèce agrandie 30  : O
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
68eculées ? On en relèvera quelques traces dans les comparaisons globales entre le destin des peuples de l’Europe et de l’Asie, esquis
48 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
69. 64] La peine temporelle, bien qu’elle soit sans comparaison moindre que la peine éternelle, est plus redoutée ; elle sera plus av
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
70émonie intellectuelle ne saurait concevoir aucune comparaison qui ne tourne à son avantage, même si elle tourne à la confusion d’un
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
71 de ma rêverie fut flétri par un dernier terme de comparaison. Réfléchissant que telle avait été jadis l’activité des lieux que je
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
72 république d’une autorité qui ne souffrît aucune comparaison avec celle de chacun des États membres ; ce qui, une fois de plus, es
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
73 Müller est surtout intéressant par ses essais de comparaison globale des civilisations. À cet égard, le Résumé du ixe Discours es
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
74 imaginaire d’André Malraux. Par son recours à la comparaison des lois cycliques de formation, d’essor, d’apogée et de déclin des c
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
75 relations de ses valeurs. Ceci n’implique aucune comparaison entre Homère comme poète et Virgile comme poète. Et je ne pense pas n
76 ne pense pas non plus que ce soit proprement une comparaison entre les mondes dans lesquels ils vécurent… Il se peut que tout simp
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
77ent que d’appliquer ce procédé assez compliqué de comparaison et de mesure. Il est évident que nous ne pouvons plus établir notre s
56 1961, Preuves, articles (1951–1968). Pour Berlin (septembre 1961)
78ans guerre au triomphe de Moscou, et que la seule comparaison de la puissance soviétique et de l’Occident « pourri » déterminera le
57 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
79ière étape de 200 000 à 100 000 m d’altitude : la comparaison des continents vus dans leur ensemble (par l’œil du satellite américa
80a photo et sur le film, et permettant beaucoup de comparaisons révélatrices avec la réalité des autres continents. Essayons donc de
58 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
81tale, et permettant ainsi de dépasser le plan des comparaisons théoriques, trop générales ou trop spécialisées. — une prise de consc
82alisme qui a conduit à deux guerres mondiales. La comparaison entre les principes fondamentaux de sa culture et ceux d’autres cultu
59 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
83bjectivement et comme spontanément au terme d’une comparaison systématique des résultats en soi acquis par les spécialités. Toute s
60 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
84à l’étranger, livrés aux joies inépuisables de la comparaison des niveaux de vie. Ce sont des réalistes sans cynisme. Ils acceptent
85e parfois en Suisse. Si l’on prend pour points de comparaison l’éducation américaine et la française, il apparaît que la Suisse, ic
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
86essus. Son compatriote J.-J. Grasser relève cette comparaison en 1624 sans en tirer d’ailleurs de conclusions bien nettes. Et dans
62 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
87s n’apparaîtront pas objectivement au terme d’une comparaison systématique des résultats acquis par les spécialités. Toute synthèse
63 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
88luxe matériel, quelque peu idéalisé. Désormais la comparaison entre leur sort précaire et notre sort prospère s’impose à eux et sus
64 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
89e prendre conscience d’elle-même par contraste et comparaison. Une culture qui refuse le dialogue, qui prétend se suffire à elle-mê
90ictoires ont conduit à deux guerres mondiales. La comparaison entre les principes fondamentaux de la culture européenne et les prin
65 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
91asi rien, n’existe plus dans nos anti-villes, une comparaison globale des plus simples le fera voir sans qu’il soit nécessaire d’al
66 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
92Pour cela, on abaisse les prix. Le client fait la comparaison. Il croit qu’il va gagner cinq francs en achetant cinq francs moins c