1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
1ens du terme. M. Nizan se refuse à montrer aucune compensation : « l’art, la philosophie, la politique étant absents, faute d’emploi
2 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
2sion de la réalité humaine : la vie est manque et compensation de ce manque ; contradictions et dépassement de ces contradictions 2
3 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
3 l’honneur de notre temps sera peut-être, par une compensation mystérieuse, d’avoir compris mieux qu’aucun autre le message du « sol
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
4 de la vocation d’une nation, ou des fantasmes de compensation qui en tiendrons lieu pour un temps. Si l’Europe d’aujourd’hui est di
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
5ement se ranger aux côtés du peuple. (Le désir de compensation doit les porter naturellement de ce côté.) C’est qu’en effet l’intell
6la durée du monde, sa survie, est faite de telles compensations — cultivèrent ce défaut d’exigence éthique comme la garantie d’une ce
6 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
7 instincts, d’offrir des paradis artificiels, des compensations illusoires au morne train-train de la vie. Ainsi le public perd l’hab
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
8garisé de l’État et le sens du service social.   Compensations. — Staline proclame une religion du travail et les Russes sont les pl
8 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
9 professionnelles ; transformation des caisses de compensation en caisses professionnelles d’assurance-vieillesse ; développement du
9 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
10conomie : prélèvement sur le capital ou caisse de compensation, — et je ne prends là que de petits exemples… 4 Nous avons critiqué
10 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
11 qu’à la manière dont elle figure dans les rêves. Compensations, ratures, reprises d’actes manqués… Il s’agirait de savoir si la vrai
11 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
12s des siècles. Il n’a rien perdu à cette crise de compensation délirante que fut la première guerre totale et planétaire. Il va se b
12 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
13es mystérieuses » qu’il représenta. Autant que la compensation fatale de nos défauts, Hitler a été le négatif exact de nos idéaux op
13 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
14 croyants. Une image de leur impérialisme, ou une compensation rêvée de leurs défauts. Et ce fut le Dieu de la Raison pour les tempé
14 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable XI : Le Diable dans nos dieux (24 décembre 1943)
15 croyants. Une image de leur impérialisme, ou une compensation rêvée de leurs défauts. Et ce fut le Dieu de la raison pour les tempé
15 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
16 l’honneur de notre temps sera peut-être, par une compensation mystérieuse, d’avoir compris mieux qu’aucun autre le message du « sol
16 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
17 qu’à la manière dont elle figure dans les rêves. Compensations, ratures, reprises d’actes manqués… Il s’agirait de savoir si la vrai
17 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
18ntroduction à la vie hiératique… C’est un rêve de compensation, si l’on voit dans quel cadre nous sommes en train de causer. Trente
18 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
19un monde meilleur, bien entendu. C’est un rêve de compensation. Car l’Histoire ne supplée jamais par une évolution fatale au défaut
19 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
20un peu partout, spontanément, comme un réflexe de compensation. Il a fallu la menace d’une nouvelle guerre, la chute du rideau de fe
20 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
21er les sources mêmes de la création. S’agit-il de compensations, ou bien l’un des deux phénomènes serait-il la rançon de l’autre ? So
21 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
22 qui se produisit à la même époque, en manière de compensation : le service étranger. On a souvent accusé les Suisses de manquer d’e
22 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
23te l’invar, le balancier intégral et le spiral de compensation. L’Institut chronométrique de l’Observatoire de Neuchâtel, qui donne
23 1953, Réforme, articles (1946–1980). « Les écrivains protestants » (11 avril 1953)
24tif du protestant en France, il y a mieux que des compensations sur le plan de la pensée de l’art et d’une vision plus large de l’hum
24 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
25auvage de son aîné. De là l’échec du Mythe et par compensation le ton « férocement facétieux » du roman, son réalisme impitoyable et
25 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
26ulèvement de l’âme devient inévitable, à titre de compensation : « L’invasion de nos vies par la technique » provoquerait-elle ce « 
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
27auvage de son aîné. De là l’échec du Mythe et par compensation le ton « férocement facétieux » du roman, son réalisme impitoyable et
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.1. Sur plusieurs siècles de silence « européen »
28entôt étatiques, va donc se développer, comme par compensation, la nostalgie de l’unité. Dante en est le premier témoin, viril, subl
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
29re certains voisins. De là les nombreux mythes de compensation qui se développent au xviiie siècle : le Bon Sauvage, le Huron [p. 1
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
30a le châtiment de l’Angleterre. 2. Un idéal de compensation : les États-Unis d’Europe Quel fut le premier auteur de l’expression 
31ats-Unis d’Europe » n’est en somme qu’un idéal de compensation. Sauf peut-être chez Proudhon, il ne prend pas la suite des plans de
30 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
32de l’invar, du balancier intégral et du spiral de compensation. L’Institut chronométrique de l’observatoire de Neuchâtel, qui « donn
31 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
33ntroduction à la vie hiératique… C’est un rêve de compensation, si l’on voit dans quel cadre nous sommes en train de causer. Trente
32 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
34er les sources mêmes de la création. S’agit-il de compensations, ou bien l’un des deux phénomènes serait-il la rançon de l’autre ? So
33 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
35pour l’automne à Rome. Il y a là des réactions de compensation bien compréhensibles, mais qui se justifient difficilement, s’agissan