1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1 c’est la seule façon efficace de servir. ⁂ On se complaît à répéter que nous vivons dans le chaos des idées et des doctrines, e
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
2quelque bien particulier où je serais tenté de me complaire. Oh ! je sais ! — Je ne sais plus. — Le train s’attarde dans sa fumée
3à celui qui ne trouve pas. Malheur à celui qui se complaît dans ce qu’il trouve. p. 577 bj. « Voyage en Hongrie II », Bibl
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
4dire lorsqu’on comprend que, non satisfait de s’y complaire, il croit y découvrir son originalité, ou comme il le dit : son « pay
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5quelque bien particulier où je serais tenté de me complaire. Oh ! je sais ! — Je ne sais plus. — Le train s’attarde dans sa fumée
6à celui qui ne trouve pas. Malheur à celui qui se complaît dans ce qu’il trouve. (1929 et 1930) p. 75 7. Rappelons que not
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
7xtraire l’ens des corps, tandis que Swedenborg se complaît à décrire le vêtement des anges. L’un découvre l’univers dans chaque
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
8ce de stoïcisme moral, dans lequel nous voyons se complaire beaucoup de « protestants par tradition », pourtant cache assez mal l
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
9ette qualité, et qui certes veut être honnête, se complaire expressément dans une hargne tempérée de badinage. C’est à la fois tr
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
10en chargera ? À l’élite bourgeoise avancée qui se complaît dans le tableau d’une décadence dont elle vit encore, adressons ce ra
9 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
11mmunion avec la fin universelle. Alors l’homme se complaît dans une fin qu’il fait sienne, c’est-à-dire qu’il s’isole et s’abstr
10 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
12ision, et néglige les moyens termes où voulait se complaire Érasme. Le problème du salut est un problème de vie ou de mort. Or, i
11 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
13a passion dite « fatale » — c’est l’alibi — où se complaisent les modernes, ne sait plus même être fidèle, puisqu’elle n’a plus pou
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
14ologie des écrivains français n’a pas cessé de se complaire dans l’élégance allégorique : voir Giraudoux. La Fontaine adorait « c
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
15 passion dite « fatale » — c’est l’alibi —, où se complaisent les modernes, ne sait plus même être fidèle, puisqu’elle n’a plus pou
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
16s cesse d’écraser l’homme. Il ne suffit pas de se complaire dans cette merveilleuse nature : rappelons-nous qu’on peut aussi nous
15 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
17mplicité ne résulte jamais que d’un refus de nous complaire dans nos données et dans nos virtualités rêvées. La grandeur n’entre
16 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
18ision, et néglige les moyens termes où voulait se complaire Érasme. Le problème du salut est un problème de vie ou de mort. Or ce
17 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
19mmunion avec la fin universelle. Alors l’homme se complaît dans une fin qu’il fait sienne, c’est-à-dire qu’il s’isole et s’abstr
18 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
20se à l’éloquence traditionnelle et le refus de se complaire dans le lyrisme de la catastrophe ; c’est pour tout dire, le naturel
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
21tion. Les magistrats des plus petites communes se complaisent à les embellir. Ils en entretiennent avec soin les monuments antiques
20 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
22ement et rageusement compris tandis que vous vous complaisiez dans cette mauvaise conscience narquoise qui est la bonne conscience
21 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
23ement et rageusement compris tandis que vous vous complaisiez dans cette mauvaise conscience narquoise qui est la bonne conscience