1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Drieu la Rochelle, La Suite dans les idées (mai 1927)
1fin un. Tous les autres y ont apporté de secrètes complaisances, ou une arrière-pensée d’apologie, ou même simplement un besoin d’êtr
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Bopp, Interférences (décembre 1927)
2ue imperceptible, mais ici décisive), une secrète complaisance à se regarder vivre qui est bien d’aujourd’hui — entre autres. p. 
3 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
3190] Il y a une lâcheté, croyons-nous, dans cette complaisance générale à proclamer le désordre du temps. On a peur de certaines évi
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
4ialement, sans exagérer sa critique et sans nulle complaisance. Il n’a pas de terribles remords, il a des remords. Il ne cherche pas
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
51931) k La manière est toujours l’indice d’une complaisance, et vite elle en devient la rançon. (Divers, p. 75.) Ces quelques no
6it-il pressenti que l’ère n’est plus de certaines complaisances ? Pourquoi faut-il que l’image de cet aviateur m’évoque la fable : « 
6 1932, Présence, articles (1932–1946). Cause commune (avril-juin 1932)
7ous n’avons plus le droit d’y prêter une libérale complaisance. Laisse donc tous ces noms dont se meublent les notes de ton enquête,
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
8 cru distinguer dans ces œuvres je ne sais quelle complaisance qui les faisait éviter d’instinct tout point de vue pratiquement boul
9’ironie, la bonhomie sérieuse, l’absence de toute complaisance à soi. Certes, j’en vois les défauts, le poncif ; ces détails par tro
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
10ette œuvre est une illustration, non dépourvue de complaisance, du « pecca fortiter » de Luther. Pour qui n’aurait pas lu d’autres o
9 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
11létariat, koulak ou rabcor, on pourra revenir aux complaisances égoïstes de naguère et de toujours. Tout est pur aux « petits purs ».
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
12rgique, il y a aussi une défense contre certaines complaisances intimes. Je les condamne d’autant plus fort que je les. comprends mie
11 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Quelques œuvres et une biographie de Kierkegaard (26 mai 1934)
13erkegaard sur un chrétien sincère, peu suspect de complaisance pour les subtilités du « Séducteur », et qui n’a pas la tête philosop
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
14ment tous ses méfaits avec une amertume voilée de complaisance. Au point où nous voici, la seule chose possible, c’est de repartir a
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
15oient dans d’habiles tolérances. À voir certaines complaisances officielles, on croirait en effet que plusieurs de nos clercs, fort b
14 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
16’ironie, la bonhomie sérieuse, l’absence de toute complaisance à soi, le « dévouement à l’objet ». Certes, je vois les défauts de ce
15 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
17ses (échos, placards dans les journaux, affiches, complaisances diverses que l’on n’accorde qu’à une maison puissante). Il faudrait,
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
18s de vie intense, trahit je crois d’assez banales complaisances. Et le destin répond à ces défis, fussent-ils géniaux, par des énigme
17 1937, Esprit, articles (1932–1962). Robert Briffaut, Europe (janvier 1937)
19on y va irrésistiblement. Comment légitimer cette complaisance ? C’est peut-être que le monde décrit par Briffaut est en réalité aus
18 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
20ux mensonge du servant d’Éros. Mais de combien de complaisances secrètes se compose une « fatalité » ! Quant au coup de foudre, il es
19 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
21usion ; et le succès remporté par les autres, les complaisances qu’ils éveillent, la passion même qu’on apporte à les condamner quelq
22ritantes et mesquines de rêves, d’obligations, de complaisances secrètes — la moitié du malheur humain se résume dans le mot d’adultè
23ms, dans leurs succès auprès des masses, dans les complaisances qu’ils réveillent au cœur des bourgeois, des poètes, des mal mariés,
24é monumentale, comme une ironie salutaire sur nos complaisances tortueuses et sur notre impuissance à choisir vaillamment entre la No
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
25ance mystique. D’autre part, elles trouvaient des complaisances profondes dans la mentalité du siècle. Elles pénétrèrent bientôt la s
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
26u sens moderne et littéraire du terme) et par des complaisances bien explicables envers le goût de leurs auditeurs, moins policés que
27ystique orthodoxe — la moins suspecte de troubles complaisances ! — qui se vit portée par l’objet même de sa foi à user, et parfois à
22 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
28sir », cela révèle en définitive d’assez morbides complaisances à la défaite de l’esprit, à la résignation des sens. Et déjà l’on pre
29t n’est plus que le châtiment de ses trop longues complaisances. C’est la passion, c’est sa propre passion, qu’il châtie en vouant à
30 le souvenir du ton, de l’émotion et de certaines complaisances qu’entraîne le genre romanesque. Il est visible que Rousseau, pas plu
31 ». Bientôt, l’on n’essaiera plus même de nier la complaisance que réclame de ses propres victimes l’élaboration du vieux philtre. E
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
32nsonge 204 du servant d’Éros. Mais de combien de complaisances secrètes se compose une « fatalité » ! Quant au coup de foudre, il es
24 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
33pour autant de victoires qu’il remporte sur notre complaisance ou nos crédulités. Le Diable est l’anti-modèle absolu, son essence ét
25 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
34é sur soi mais recréé sans cesse à l’image de nos complaisances : il n’y a pas de réalité. Enfin Légion dit le dernier blasphème : il
26 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
35t en face peut recouvrir et favoriser beaucoup de complaisance intime à cette même méchanceté. Je pense aux vertueuses indignations
27 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
36d’autant moins d’art qu’ils y rencontrent plus de complaisance, la théorie du droit de la passion : « Une femme appartient de droit
37 pour éviter d’avouer leurs vraies raisons, leurs complaisances, leurs volontés secrètes ? C’est l’alibi rêvé : « Je n’y étais pas, l
28 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VIII : Le Diable démocrate (3 décembre 1943)
38t en face peut recouvrir et favoriser beaucoup de complaisance intime à cette même méchanceté. Je pense aux vertueuses indignations
29 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
39ironie, la bonhommie sérieuse, l’absence de toute complaisance à soi, le « dévouement à l’objet ». Je vois bien les défauts de cette
40 cru distinguer dans ces œuvres je ne sais quelle complaisance qui les faisait éviter d’instinct tout point de vue pratiquement boul
30 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
41? Qu’il y faut enfin du courage, et non pas cette complaisance, ce désir impatient et pourtant vague d’une consolation 2 gratuite.
31 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
42par vos romans… Mais ce n’est pas assez que d’une complaisance acquise. Il faut encore une rencontre ménagée à la ressemblance du rê
32 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
43églige, vous qui donnez la gloire pour prix d’une complaisance. Mais c’est dire aussi : je vous aime, puisque je vous veux moins vul
33 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
44 qu’il faut beaucoup de soins, de temps perdu, de complaisance et de folies pour composer une telle croyance. Nul n’est irremplaçabl
34 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
45— et non seulement dans l’affaire de la CED — par complaisance à une double illusion : ils ont cru que le travail éducatif en profon
35 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
46s ne seront peut-être pas toutes catholiques, les complaisances passionnées qu’éveille l’idée de l’or même au cœur d’un Croisé… Il es
36 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
47e de décadence peut être cultivée avec une sombre complaisance à l’intérieur d’un groupe ou d’une culture en plein essor. Elle a tou
37 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
48aible, de l’adjectif incertain, et en général des complaisances « artistes » ou des clichés philosophiques, s’exerçaient en vertu d’u
38 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
49soient leurs « résistances à l’analyse » ou leurs complaisances banales à ce qui choque, donc excite à coup sûr, — qu’ils exagèrent o
39 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
50aible, de l’adjectif incertain, et en général des complaisances « artistes » ou des clichés philosophiques, s’exerçaient en vertu d’u
40 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
51irituels de tendance ascétique, [p. 226] avec une complaisance croissante. Je sais bien que la haine est l’envers de l’amour, mais c
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
52 à minimiser le péril russe, du moins une secrète complaisance à rêver l’éventualité d’un juste châtiment fondant de Moscou sur nos
53t ce résultat : l’esprit ne mettrait plus tant de complaisance à se considérer comme un « péril » Mais nous, nous qui ne sommes ni j
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
54ïsme des historiens whigs ou, ce qui est pire, la complaisance envers soi-même du philistin moderne. Il est, à l’opposé, un autre da
43 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
55us les spirituels de tendance ascétique, avec une complaisance croissante. Je sais bien que la haine est l’envers de l’amour, mais c
44 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
56 qu’à la vanité nationale ou à la simple et naïve complaisance, qui frappe l’observateur de ce pays. Quand un homme d’État français
45 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
57es les vainqueurs de cette journée et répète avec complaisance ce nom qui indique peut-être l’éveil d’un sentiment nouveau 8 . Cepen
46 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
58Commission de la CEE. Après un exposé dépourvu de complaisance de la situation communautaire, sommé de dire aux militants de la sall
47 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
59ouangeurs publiés dans la presse littéraire et la complaisance des médias cela fait un bon million de lecteurs et de téléspectateurs
48 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
60ppartenu à la fameuse loge P2, les deux autres de complaisance. (M. Craxi a d’ailleurs refusé la démission qu’ils lui offraient.)