1 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
1e que nombre de protestants tiennent à honneur de compromettre la Réforme avec cette attitude, et de prolonger un malentendu qu’ils
2 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
2le monde par Dieu, que nous aurions mal dirigées, compromises par maladresse, et que nous pourrions, par exemple, dégager de leurs
3t-il à son gré ? Car d’une part il ne peut pas la compromettre, et ce qu’il compromet, c’est toujours autre chose. Mais d’autre part
4 part il ne peut pas la compromettre, et ce qu’il compromet, c’est toujours autre chose. Mais d’autre part, et pour la même raiso
3 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
5le monde par Dieu, que nous aurions mal dirigées, compromises par maladresse, et que nous pourrions, par exemple, dégager de leurs
6-il à son gré ? Car d’une part, il ne peut pas la compromettre, et ce qu’il compromet, c’est toujours autre chose. Mais d’autre part
7part, il ne peut pas la compromettre, et ce qu’il compromet, c’est toujours autre chose. Mais d’autre part, et pour la même raiso
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8anté spirituelle d’un peuple n’est pas totalement compromise quand il fait encore des enfants en dépit de toute raison. Mais alors
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
9politiques et dans la presse, tout cela menace et compromet non seulement nos chances à venir, mais les bases politiques et moral
6 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
10ien à une fidélité qui soit possible, n’étant pas compromise en germe par un calcul forcément inexact. 4. Sur la fidélité On fau
11 qui détruit cette volonté centrale, ou en dévie, compromet la fidélité, et donne des chances nouvelles à la passion. C’est notre
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12tureux comme Otto Rahn 38 , qui l’ont, peut-être, compromise en cherchant [p. 88] à la rendre trop claire sur un plan historique p
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
13ien à une fidélité qui soit possible, n’étant pas compromise en germe par un calcul forcément inexact. 4. Sur la fidélité On fau
14 qui détruit cette volonté centrale, ou en dévie, compromet la fidélité et donne des chances nouvelles à [p. 346] la passion. C’e
9 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
15moins dangereux. (Appelons ici danger ce qui peut compromettre un certain équilibre social que les mœurs ont pour but de maintenir,
10 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
16politiques et dans la presse, tout cela menace et compromet non seulement nos chances à venir, mais les bases politiques et moral
11 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
17 conserve-t-elle son sens quand celle-ci est déjà compromise ? 10. Poésie et prose. — Revenons à la géographie ! dit ce poète. Et
18 vienne pas me dire qu’une pareille attitude peut compromettre notre indépendance : elle l’affirme au contraire ! Le devoir de l’arm
12 1940, La Vie protestante, articles (1938–1961). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
19istance actuelle aux doctrines totalitaires, mais compromettent les chances d’une solution prochaine, équitable pour tous, et engloba
13 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
20ité, dans toutes les occasions où il le peut sans compromettre son trésor secret : comme s’il cherchait à compenser par cette rigueu
14 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
21moins dangereux. (Appelons ici danger ce qui peut compromettre un certain équilibre social que les mœurs ont pour but de maintenir,
15 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
22aspillage d’efforts et de capitaux qui d’une part compromet l’efficacité de l’aide américaine, et d’autre part donne à certains E
16 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
23aspillage d’efforts et de capitaux qui d’une part compromet l’efficacité de l’aide américaine, et d’autre part donne à certains E
17 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
24eulement parce que la neutralité se verrait alors compromise, mais parce que les Suisses connaissent, en vertu d’une longue expéri
25 ainsi dire dans le succès de son idée. Mais elle compromettrait cette idée même, aux yeux de l’Europe et du monde, en cessant avant l
18 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
26garder d’y ajouter quoi que ce soit qui viendrait compromettre l’évolution normale vers une Fédération : nous pensons au droit de ve
19 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
27 capables d’assurer la renaissance de notre unité compromise. Certes, la Table Ronde n’a pas trouvé de solutions faciles, ni de re
20 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
28 capables d’assurer la renaissance de notre unité compromise. Certes, la Table ronde n’a pas trouvé de solutions faciles, ni de re
21 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
29un Schuman, et par lui-même, se voyait subitement compromise. Bien plus qu’à sa retraite de la vie politique, c’est à cette trahis
22 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
30 mêmes raisons, leur idée de l’esprit paraît fort compromise. Si le matérialisme est à bon droit gêné par le fait que la science s
23 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
31vail » ; et qu’enfin la guerre atomique peut tout compromettre dans l’œuf. Mais l’œuf est là, portant son germe et notre avenir, cet
24 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
32damentales menacées, et ses positions économiques compromises. Mais surtout, l’Europe se sent impuissante devant cette montée des p
25 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
33illions de juifs par Hitler au nom du racisme, et compromettait au surplus un idéal universel, ce que n’avait pas su faire Hitler ; 5
26 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur Suez et ses environs historiques (octobre 1956)
34 L’affaire Nasser est au contraire mondiale, elle compromet l’ensemble des rapports entre l’Occident et l’Asie, elle met en cause
27 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
35u monde ne semble moins le mettre en danger ou le compromettre que le mystificateur ou le plagiaire. Le fakir habituel des rues et d
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
36utre, annexant au passage un troisième et souvent compromise à ce jeu, elle a tout remis en mouvement. Et ce mouvement dans son en
29 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
37 mêmes raisons, leur idée de l’esprit paraît fort compromise. Si le matérialiste est à bon droit gêné par le fait que la science s
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
38 » 83  ; et qu’enfin la guerre atomique peut tout compromettre dans l’œuf. Mais l’œuf est là, portant son germe et notre avenir : ce
31 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La Suisse et l’Europe après 1945 (avril 1957)
39rande prospérité. Mais cette prospérité peut être compromise par la crise européenne. 2. Les guerres de 1914-1918 et 1939-1945 ont
32 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
40moins dangereux. (Appelons ici danger ce qui peut compromettre un certain équilibre social que les mœurs ont pour but de maintenir,
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
41r nos chances. Ils les jugeaient avec raison fort compromises. Et comme ils sentaient bien que ni les hommes politiques ni les mass
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
42 prix peut-être de son intégrité spirituelle, que compromettent de subtiles et dangereuses contre-pénétrations. Une ère de toute-puis
35 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
43ouvent pose de nouveaux problèmes, tout imprévus, compromet les anciens équilibres, oblige à repenser tout ce qu’on tenait pour a
36 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
44ndus profonds (souvent de nature spirituelle) qui compromettent les ententes politiques et même économiques. Ils peuvent provoquer de
37 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
45des nations. Certes, leur succès même risquait de compromettre l’avenir de notre idée européenne, comme risquait de le faire dans un
38 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.4. Naissance d’une Fondation
46damentales menacées, et ses positions économiques compromises. Mais surtout, les Européens se sentent impuissants devant cette mont
39 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
47atie toute participation réelle à la recherche et compromet toute l’efficacité de l’enseignement. Remède fédéraliste : commencer
40 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
48atie toute participation réelle à la recherche et compromet l’efficacité de l’enseignement. Remède fédéraliste : commencer par ré
41 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
49l’a vu au Sahel), mais en tuant le phytoplancton, compromet la source principale de l’alimentation de fortune que certains, il y
42 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
50ent acquis à la faveur d’un malentendu, risque de compromettre à long terme le succès des formules authentiques de la Région. Pour é
43 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
51ouvent. Ce que nous faisons aujourd’hui engage ou compromet irrévocablement — mais aussi peut favoriser, si c’est bien fait — des
44 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
52 milliards. Mais cette chance se verrait aussitôt compromise par l’activité divergente ou antagoniste de 1010_ 1 combinaisons réal