1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
1ce des personnages de Jaloux. Et peut-être que la comtesse Rezzovitch a rencontré M. Paul Morand, mais elle a dû le trouver un p
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
2ui disait à l’oreille : « Mon chéri, si j’aime la comtesse ? Mais tu es si laid que cela me donne encore plus de plaisir. » Le d
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
3lair de roses sur un seuil. C’était la voix de la comtesse Adélaïde, — je la connais à cet écho de joie dans mes pensées. Mais q
4 voir ! Je tiens la main d’une femme qui tremble… Comtesse Adélaïde en soie d’aurore, voici l’heure que nous attendions. Les esc
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
5t le feu d’artifice, [p. 150] souvenez-vous de la comtesse. Va-t-elle apostropher le destin ou pousser de beaux cris raciniens ?
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
6long canapé ; les hôtes dans leurs fauteuils ; la comtesse est à l’harmonium ; le comte en face d’elle lit l’Écriture. Puis on c
6 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
7me, le Prix de Beauté a quelque chance de devenir comtesse ou milliardaire. C’est une « adaptation » moderne — pour parler le la
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
8 fameux jugement d’une cour d’amour tenue chez la comtesse de Champagne. (Appendice 3.) Si Tristan, et l’auteur du Roman, partag
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
9oirement cathares ; et que cette « Louve » est la comtesse Stéphanie, dite la [p. 91] Loba, qui fait partie du groupe des héréti
10la traversée d’une mer, meurt dans les bras de la comtesse de Tripoli dès qu’il en a reçu un seul baiser de paix et le salut. Il
11toire. Jaufré Rudel va mourir dans les bras de la comtesse de Tripoli, « princesse lointaine » qu’il aime sans l’avoir jamais vu
12are tenir le fond et l’esprit de ses romans de la comtesse Marie de Champagne, célèbre par sa cour d’amour où le mariage fut con
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
13me, le Prix de Beauté a quelque chance de devenir comtesse ou milliardaire. C’est une « adaptation » moderne — pour parler le la
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
14n. 1. Sur le mariage en général : Jugement de la comtesse de Champagne : [p. 357] Par la teneur des présentes, nous disons et
11 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
15r cette période de sa vie, on l’entrevoit chez la Comtesse de Castries parlant avec le Maréchal Lyautey, chez Margot Asquith ou
16ains appuis. Le Prince Sixte de Bourbon-Parme, la comtesse de Montebello et Boni, liés à divers titres à l’Empereur et aux famil
12 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
17g où l’accueillent gentiment Mélanie et Pauline — comtesse de Pourtalès et princesse Metternich — dames d’antan, et qui furent d
13 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
18lesse et prince de Blaye ; et il s’énamoura de la Comtesse de Tripoli, sans la voir, pour le bien qu’il en entendit dire aux pèl
19ns une auberge, comme mort. On le fit savoir à la Comtesse, et elle s’en vint près de lui, à son lit, et le prit dans ses bras.
20t le prit dans ses bras. Et il sut que c’était la Comtesse et aussitôt il recouvra la vue, l’ouïe et l’odorat ; et il remercia D