1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Almanach 1925 (septembre 1925)
1 Fischer passait pour « la centrale où l’on avait concentré la dynamite internationale qu’Ibsen voulait placer sous les arches de
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
2icultés extérieures, permet à notre intérêt de se concentrer uniquement sur les sentiments, et dès lors elle constitue un milieu p
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3ur et d’une certaine puissance de l’esprit qui se concentre dans un désir ou dans un rêve. Le vin de Souabe grise insensiblement,
4 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
4individuation, les législateurs et les artistes à concentrer leur attention sur l’homme et son destin particulier. D’où le héros,
5 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
5l de notre temps, la culture étant responsable de concentrer, d’humaniser et de transmettre les doctrines des clercs de [p. 45] to
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
6met que la destination de toute culture, c’est de concentrer les puissances de la nature et de la société dans les mains de l’homm
7 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
7nation et le style. Enfin, nous avons assumé, et concentré toutes ces tensions dans la tension originelle et solitaire de la per
8 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
8 style s’expliquent par cette seule intention, de concentrer notre vision sur l’objet brut, le sentiment élémentaire. Ainsi les ch
9 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
9iré la grande leçon de la guerre : pour réussir à concentrer l’économie entre les mains de l’État, il faut l’appui d’une mystique
10 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
10els et les Führers locaux n’ont pas eu de peine à concentrer sur eux la haine envieuse que vouent les petits aux gros à l’intérieu
11 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
11iré la grande leçon de la guerre ; pour réussir à concentrer l’économie, il faut l’appui d’une mystique, qui paralyse les éléments
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12dipien faiblit d’autant. La haine pour le père se concentre sur le démiurge et sur son œuvre : matière, chair, sexualité procréat
13namisme créateur revient à la Déesse… Le culte se concentre autour de ce principe cosmique féminin ; la méditation tient compte d
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
14st du moins le mouvement constant de ceux qui ont concentré leur oraison sur le Christ incarné réellement. Mais les « parfaits »
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15 que dans un être unique et possédé à l’infini se concentre le monde entier. Tristan n’a plus besoin du monde — parce qu’il aime 
15 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
16individuation, les législateurs et les artistes à concentrer leur attention sur l’homme [p. 18] et son destin particulier. D’où le
16 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
17n style s’expliquent par cette seule intention de concentrer notre vision sur l’objet brut et sur le sentiment élémentaire. Ainsi
17 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
18érer ailleurs. D’autre part, elle a pour effet de concentrer sur l’homme lui-même, créateur ou victime de ces tensions, l’effort p
18 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
19a fabrication des machines et des appareils, sont concentrées dans la partie orientale [p. 100] du pays, et plus particulièrement d
19 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
20 et ses devoirs quand s’éteignent les projecteurs concentrés sur la table des vedettes. Perspectives En trois ans, le CEC a cons
20 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
21Pendant des mois toute l’attention du monde va se concentrer sur le théâtre d’une bataille où l’Occident, désormais, joue perdant.
21 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
22n.) L’offensive communiste vise au cœur : elle se concentre sur la France, tout près de ratifier la CED, mais dont le sang coule
23endant des mois, toute l’attention du monde va se concentrer sur le théâtre d’une bataille où l’Occident désormais joue perdant. L
22 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
24uvement descendant qu’il évoque, tout contribue à concentrer l’attention vitale du croyant sur la réalité, déchue mais consistante
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
25uvement descendant qu’il évoque, tout contribue à concentrer l’attention vitale du croyant sur la réalité, déchue mais consistante
24 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
26 de l’Europe naissante proclament leur volonté de concentrer autant que possible leurs Services et leurs Assemblées, un effort par
25 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
27 de l’Europe naissante proclament leur volonté de concentrer autant que possible leurs services et leurs assemblées, un effort par
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
28 que dans un être unique et possédé à l’infini se concentre le monde entier. Tristan n’a plus besoin du monde — parce qu’il aime 
29de l’action simultanée de deux acides nucléiques, concentrés dans le noyau mais également à l’œuvre dans le cytoplasme, où ils son
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
30a-t-on l’autorité souveraine ? ou bien doit-on la concentrer dans une seule ville et assujettir tout le reste ? Je réponds qu’on n
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
31s des premières ? Comment, ensuite, pourrons-nous concentrer l’approbation des peuples et obvier à leurs préventions ? L’un des pr
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
32olide base critique [p. 228] à son européisme, en concentrant son « analyse scientifique » sur une seule « série sociale », la plus
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
33ité. La vérité est que toutes les forces sociales concentrées et portées à leur plus haut degré de puissance, ont suffi à peine, et
34gine et pris les mœurs, le gouvernement russe est concentré dans le cabinet du prince ; il parle seul, n’écrit guère et ne publie
35r, la force et la raison des individus. Le second concentre en quelque sorte dans un homme toute la puissance de la société. L’un
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
36érer ailleurs. D’autre part, elle a pour effet de concentrer sur l’homme lui-même, créateur ou victime de ces tensions, l’effort p
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
37imple esprit de conservation oblige l’Europe à se concentrer sur ce qu’elle peut faire de mieux, sur ce que personne ne peut lui r
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
38on. Dès 1942, un groupe de prisonniers politiques concentrés dans l’Île de Ventotene fait circuler un manifeste et une revue intit
34 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
39 que dans un être unique et possédé à l’infini se concentre le monde entier. Tristan n’a plus besoin du monde — parce qu’il aime 
40de l’action simultanée de deux acides nucléiques, concentrés dans le noyau mais également à l’œuvre dans le cytoplasme, où ils son
35 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
41de leur esprit et les moyens d’abord physiques de concentrer leur attention. Je me permettrai de vous signaler à ce propos deux dé
36 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
42venu de l’est vers l’Europe, tout s’est lentement concentré dans cette sorte d’impasse au-delà de laquelle on croyait [p. 16] que
37 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
43l’homme et du travail humain, et nulle part aussi concentrées. Anciens villages et villes d’Europe, vous n’en trouverez pas deux do
38 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
44 qu’aux petits déplacements, qui sont des voyages concentrés et plus émouvants que les vrais, parce que entre le départ et l’arriv
45avorise au plus haut point tout régime pluraliste concentré et strictement fédéraliste. Ajoutons à cela quelques données constant
39 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
46unique de décision, par le moyen de bureaux où se concentrent tous les pouvoirs administratifs, civils et militaires, fiscaux et po
40 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
47t d’une mini-nation [p. 35] régie par des bureaux concentrés dans une métropole régionale au lieu de l’être dans une capitale. Or,
48 répartition fédéraliste des pouvoirs aujourd’hui concentrés en un seul lieu, accaparés par l’État national, et qui le seraient, d
41 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
49ssionnelle, leurs loisirs. Les investissements se concentrent ainsi dans un seul lieu, ce qui est source d’économies. La région ne
42 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
50 d’aujourd’hui, tout cela nous indique une voie : concentrer nos efforts sur l’élaboration et sur la ratification d’une Constituti
43 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
51ralisé et d’une mini-Nation régie par des bureaux concentrés dans une métropole régionale, au lieu de l’être dans une capitale. Le
52 répartition fédéraliste des pouvoirs aujourd’hui concentrés en un seul lieu, accaparés par l’État national, et qui le seront, dem
44 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
53un État est populeux, plus le pouvoir doit y être concentré. À la limite, il faut un dictateur. Et ceci nous ramène aux Régions,
45 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
54nces indispensables. Les recherches pourraient se concentrer sur les applications industrielles. Mais il faudrait les financer et
46 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
55ement de toutes les libertés et volontés civiques concentrées dans la liberté et dans la volonté d’un seul individu. Jamais pareil
47 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
56able, à la fois autonome et relié ; capable de se concentrer sur soi, sur son lieu, sur les siens, mais aussi de s’ouvrir au monde
48 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
57 le serviteur. Le pire État est celui qui prétend concentrer dans ses mains tous les pouvoirs, sur un territoire conquis et qu’il
49 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
58 populeux et étendu, et plus le pouvoir doit être concentré. (À la limite, il faudra donc un dictateur.) De là le conseil de Rous
50 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
59ques, sociaux, économiques et idéologiques jamais concentrés entre les mains d’un seul tyran ont conduit aux plus grands massacres