1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
1ame s’éveille dans l’âme du jeune homme : comment concilier son bonheur personnel avec l’idéal de rénovation sociale qu’il a conç
2 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Hic et nunc [éditorial] (novembre 1932)
2 s’épuise et se disqualifie dans ses efforts pour concilier la révélation et la psychologie, pour réfuter par des raisons humaine
3 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
3ent conquérant, bientôt conservateur, et habile à concilier les nécessités contradictoires du Progrès et de l’Épargne 71 . Son ra
4 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
4ides et de qualités agréa­bles assez difficiles à concilier. — Je le sais, je suis très exigeant. Pour moi, le mariage devrait êt
5 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
5uisque c’est elles qui donnent le pouvoir ; de se concilier les inférieurs en les flattant, puisqu’il n’est plus permis de les do
6 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
6 et intégration. Ces deux éléments devraient être conciliés et sauvegardés avec vigilance — l’élément d’universalisation et celui
7 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
7ssairement s’appliquer à un seul objet. Cicéron a concilié sans difficulté son loyalisme envers l’État mondial romain et envers
8 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
8ns et de mots inadéquats, au surplus difficiles à concilier. L’hellénisme avait dégagé les notions de l’être distinct, c’est-à-di
9 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
9t d’abord communier avec lui pour l’apaiser et le concilier : on lui offre un quartier de la même viande dont on mange. (D’où « l
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
10ns et de mots inadéquats, au surplus difficiles à concilier. L’hellénisme avait dégagé les notions de l’être distinct, [p. 61] c’
11 aux docteurs de Nicée sous cette forme : comment concilier l’unité de l’essence divine et la diversité des « aspects » du Dieu r
12 (Père, Fils, et Saint-Esprit) ? Ensuite, comment concilier en un seul être historique et divin, Jésus-Christ, les deux termes, v
13e place à la vie distincte de l’individu. Comment concilier dans ces conditions la liberté et l’engagement ? Le problème de l’édu
14maximum de prospérité pour ses habitants. Comment concilier la souveraineté absolue des nations et la paix, ou inversement l’inte
11 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
15iompher sa « vérité » ; mais il doit au contraire concilier des réalités fort diverses et qu’il est obligé de respecter, puisque
12 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
16ntradictoires. Tout l’art de l’éditeur consiste à concilier les exigences de la qualité et celles de la vente. Le jeu se compliqu
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
17ien du Commerce, composées de Députez autorisez à concilier, & à juger à la rigueur, & en dernier ressort, les procez qui
18 la Ville de paix, & le Sénat prendra soin de concilier les différens par ses Commissaires Médiateurs, ou s’ils ne peuvent êt
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
19omain et de l’orthodoxie russe, il s’épuise à les concilier, d’où sa correspondance fameuse avec Bossuet : œcuménisme. Européen c
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
20des guerres si cruelles : on sait à peine comment concilier ces étranges contrariétés ; et cette fraternité prétendue des peuples
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
21stence, à ce qu’il paraît. Car on croyait pouvoir concilier de cette manière la nécessité de la [p. 221] présence d’un souverain
22 régnant comme un père au sein de sa famille, fut concilié d’une manière beaucoup moins imparfaite avec la puissante unité de l’
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
23bjet, elle le fait entrer dans des rapports. Elle concilie une extension universelle avec la concentration de toute connaissance
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
24s guerres. Il s’agit d’une vieille propension à « concilier dans la pratique les incompatibilités couchées sur le papier » ; d’un
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
25it. Jeter des ponts, relier l’action à la pensée, concilier les cultures ou les grands intérêts, juger sans illusions mais servir
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. V. Appendice. Bref historique de la légende de Tell
26de sauver le plus possible de la tradition, et de concilier les motifs mythiques avec le motif historique de l’ouverture du col d
21 1965, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Un écrivain suisse (20-21 mars 1965)
27it. Jeter des ponts, relier l’action à la pensée, concilier les cultures ou les grands intérêts, juger sans illusion mais servir
22 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
28 civique et politique, tout le problème revient à concilier les besoins contraires mais vitaux d’autonomie locale et de grands es
29x que nous venons d’évoquer, puisqu’il consiste à concilier des confessions distinctes dans l’unité de l’Église, c’est-à-dire en
23 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
30ne conception dynamique de la vie collective, qui concilie le respect des traditions et la préparation de l’avenir. Mais rien n
24 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
31 civique et politique, tout le problème revient à concilier les besoins contraires mais vitaux d’autonomie locale et de grands es
32x que nous venons d’évoquer, puisqu’il consiste à concilier des [p. 123] confessions distinctes dans l’unité de l’Église, c’est-à
25 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
33 civique et politique, tout le problème revient à concilier les besoins contraires mais [p. 29] vitaux d’autonomie locale et de g
34x que nous venons d’évoquer, puisqu’il consiste à concilier des confessions distinctes dans l’unité de l’Église, c’est-à-dire, en
26 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
35it. Jeter des ponts, relier l’action à la pensée, concilier les cultures ou les grands intérêts, juger sans illusion mais servir