1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
1Un devoir !… Car hélas, l’on n’est pas impunément concitoyen de cet oncle Abraham qui interdit à Paterne son neveu de fumer le mat
2 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
2uerre ? Ne pouvez-vous vraiment enthousiasmer vos concitoyens qu’en les appelant à la guerre, même si c’est pour la paix ? Voyez la
3 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
3ique le machinisme, s’il raille le confort de ses concitoyens, leurs assurances, leur hygiène proprette, leur idéal du bon écolier
4 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
4uerre ? Ne pouvez-vous vraiment enthousiasmer vos concitoyens qu’en les appelant à la guerre, même si c’est pour la [p. 36] paix ?
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
5r décrit la passion terrible qui l’envoûte : Mes concitoyens, étonnés de me voir esclave, ont dit : Pourquoi ce jeune homme a-t-il
6 1939, La Vie protestante, articles (1938–1961). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
6ne l’a trouvé en faute. Entouré du respect de ses concitoyens, il reçoit chaque jour des visites, donne des conseils d’une grande s
7 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
7n des Suisses cultivés que l’intolérance de leurs concitoyens simplistes a réduits à la neurasthénie, et totalement découragés d’ag
8 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
8ique le machinisme, s’il raille le confort de ses concitoyens, leurs assurances, leur hygiène proprette, leur idéal du bon-écolier-
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
9rie et tous les hommes de bonne volonté comme les concitoyens en ce Ciel ; et j’aime mieux accomplir beaucoup de bien parmi les Rus
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
10on de cet essai, d’une manière telle que tous nos concitoyens ne peuvent plus guère considérer l’homme comme plus sage et plus honn
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
11int de contact qu’il n’avait plus avec son propre concitoyen catholique. Ainsi il cessait, sur un point important, d’être le citoy
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
12jeunesse, les relations familières entre tous les concitoyens, la fierté de [p. 217] vérités universellement humaines et valables,
13ion de l’Europe pour se joindre à elle et devenir concitoyens du Royaume des cieux. Ne devrait-il pas y avoir bientôt de nouveau en
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
14usé un incendie, perdra pour jamais ses droits de concitoyen ; et quiconque dans les vallées assistera et protégera ce malfaiteur,
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
15onné le dernier exemple. Un paysan offusquoit ses concitoyens par une richesse disproportionnée, qui sans augmenter le nombre de se
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
16e le Suisse inquiet met en cause, mais plutôt ses concitoyens. Sont-ils à la hauteur de leurs institutions ? Méritent-ils leurs pri
16 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
17les, et partageant la condition concrète de leurs concitoyens 14 . Aristote voulait que la Cité ait pour rayon la portée de la voix
17 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
18qui le désirent non seulement de proposer à leurs concitoyens des films et des sketches, de leur invention, vaille que vaille, mais
18 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
19s ! En occupant ce coin de pays menacé, comme vos concitoyens de la Région ont occupé Markolsheim en Alsace et occupent encore Wyhl