1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
1peu froid, n’aura pas été tentée de lui faire ces confidences qu’elle livre si facilement au héros plus confiant et secrètement inc
2t à ses yeux tout ce qu’il attend de l’amour. Une confidence, un baiser, et il ne la reverra jamais. Il aime encore sa femme, « ma
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
3ormes animales. L’âme du monde palpite dans cette confidence. Il m’enseigne que la passion seule, par la souffrance qu’elle entraî
3 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
4de la vieillesse, dont Eckermann nous a livré les confidences, et où la volonté de sobriété spirituelle paraît avoir produit chez l
4 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
5peine de lui. Dix petites pages émouvantes, d’une confidence encore contrainte : « Ah ! comme je suis mal fait pour ma part, si j’
5 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
6Maurice Barrès on trouve une triste et désarmante confidence. Barrès l’exprime avec son génie de mélancolie, mais en substance et
6 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
7 juste, une voix d’homme. L’auteur entre dans les confidences d’une femme non mariée, (on ne voudrait pas dire une vieille fille) —
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8’adressant à un écrivain. Ou bien il se répand en confidences exagérées ; il s’excite, il s’admire dans sa révolte ou son malheur.
8 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
9’adressant à un écrivain. Ou bien il se répand en confidences exagérées ; il s’excite, il s’admire dans sa révolte ou son malheur.
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
10et Gervais. Et vous, ma chère sœur, recevez-en la confidence, et vous surtout, Jésus mon rédempteur, je vous prends pour garants e
10 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
11e réponse. Mais pour conclure, je vous citerai en confidence deux phrases d’une lettre reçue hier, et relative à mon Amour : « Qu
11 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
12mes et au-dessous d’elles, dans le tout venant de confidences fragmentaires, une vérité que les œuvres concertées avouaient peut-êt
13t des manières différentes de poursuivre une même confidence. On ne sait plus si le journal est en marge de l’œuvre, ou si l’œuvre
12 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
14mes et au-dessous d’elles, dans le tout-venant de confidences fragmentaires, une vérité que les œuvres concertées avouaient peut-êt
15t des manières différentes de poursuivre une même confidence. On ne sait plus si le journal est en marge de l’œuvre, ou si l’œuvre
13 1946, Journal des deux Mondes. Avertissement
16 à l’événement — j’ai fait un choix, éliminant la confidence et ne gardant en général que les fragments que j’estimais à tort ou à
14 1948, Suite neuchâteloise. V
17enait protestante en secret. J’ai lu ces pages de confidences pudiques, pleines d’idéal et de mélancolie, mais sans y retrouver la
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
18cœur brisé, bien entendu, et m’expliqua en grande confidence qu’elle faisait de grands efforts pour traiter sa bru “comme si elle
16 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
19cœur brisé, bien entendu, et m’expliqua en grande confidence qu’elle faisait de grands efforts pour traiter sa bru ‟comme si elle
17 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jean Paulhan (19-20 octobre 1968)
20it sans doute aussi une façon de couper court aux confidences, plaintes et intrigues qui assiègent en permanence un directeur.) Cha
18 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
21it dans la vie de ces gens qui m’avaient fait des confidences et je me suis aperçu que généralement ils étaient près de divorcer av
19 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
22lité. Ambiguïté des influences Si j’en crois les confidences de quelques écrivains et les écrits de leurs commentateurs, mais plus
20 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
23 en heure, les propos spontanés du Général et ses confidences (à l’Histoire ?) au cours de la semaine précédant le referendum sur l