1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
1humains. Le prix de mes souffrances était donc ce conformisme indispensable aux « immortels principes ». Je n’allai pas tout de sui
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
2os petits Helvètes un légalisme écoeurant  6 , un conformisme d’imbéciles ou d’impuissants, qui d’ailleurs ne peut être qu’à l’avan
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
3voue que je trouve ça très fort : avoir obtenu un conformisme de la curiosité. Il est vrai qu’il ne fallait pas moins pour assurer
4 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
4r tout ce qui, dans notre éthique, s’inspire d’un conformisme bourgeois plutôt que de l’héroïsme chrétien ? En particulier, sommes-
5 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
5t de Goethe. Mais prenons garde de tomber dans un conformisme à rebours, victimes de valeurs sentimentales héritées des temps révol
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
6eois dérangé agissant comme dérivatif, assure son conformisme foncier ? Faut-il y voir une sorte de sublimation à rebours du sens d
7 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
7ses protestantes sont devenues les officines d’un conformisme social et politique plus scandaleux encore que celui des églises cath
8hèses » humanistes. Corruptio optimi pessima : le conformisme des révoltés est le pire. Il ne suit pas de là, contrairement à ce qu
8 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
9d’admettre le régime et les pouvoirs régnants, le conformisme nous est pratiquement interdit : car les ordres que donne la foi sont
9 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
10ssi à faire prendre pour une fièvre d’héroïsme le conformisme tremblant des militants. Mais qui ne voit la lâcheté que suppose, que
10 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
11vant la vie. Sobre et prodigue. Grattez un peu le conformisme politique, en Allemagne, en Russie, en Italie, vous retrouverez ce vi
11 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
12ell, on découvre des possibilités humaines que le conformisme et la psychologie modernes semblaient avoir abolies dans le monde. C’
12 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
13ncore du « diamat » 29 , mais ce n’est plus qu’un conformisme d’État. C’est, à peu près, l’ukase en moins, ce qui s’est passé chez
13 1935, Esprit, articles (1932–1962). Albert Soulillou, Nitro (février 1935)
14 224 ou 600 pages exactement. Il me semble que ce conformisme, dont on sait les raisons commerciales, couvre pas mal d’infidélités
14 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
15nstein. Il semble bien que ces « barrages » et ce conformisme brutal soient en train de provoquer chez Tzara une prise de conscienc
15 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
16droite ou de gauche, et qui saura leur imposer un conformisme monstrueux, ou le silence. Il n’y a pas de solution pratique dans l’é
16 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
17omols, les petits bourgeois disciplinés. C’est ce conformisme enthousiaste qui tient lieu de conscience commune aux grandes masses
17 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
18nt des disciplines fécondes, ou au contraire, des conformismes et des poncifs ? Il ressort des aveux mêmes faits à titre d’autocriti
18 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
19t de construction. « Dictature », « tyrannie », « conformisme [p. 133] brutal », tout cela, qui épouvante les libéraux, n’est en fa
19 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
20lise la recherche hérétique : c’est la formule du conformisme insaisissable qui paralyse l’esprit contemporain, le destitue de sa p
21 horoscope, concluent sans peine au fatalisme, au conformisme, dans l’ignorance où on les a tenus de l’incommensurable, éternelle b
20 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
22ment que nous avons décrit. On établit d’abord un conformisme 91 , une sécurité de l’esprit, c’est-à-dire une réalité privée de lie
23est-à-dire de transformation du monde. Ce sont le conformisme et l’évasion. Il est probable que la plupart des hommes n’ont même j
24’est déjà là une forme d’évasion. Il y a aussi un conformisme cynique, qui n’est qu’une évasion par l’intérieur, une ironie perpétu
25ent dite, et la révolte négatrice. On voit que le conformisme et l’évasion ne s’opposent pas [p. 221] comme le jour et la nuit. Je
26tes charnelles. Mais ce qui est sûr, c’est que le conformisme et l’évasion s’opposent absolument à l’acte d’incarnation d’une pensé
27ret d’une situation ; et il n’est pas non plus un conformisme, puisqu’il n’assume cette situation que pour la renouveler, la recrée
28ncarnation un acte qui ne sera réductible ni à un conformisme, ni à une évasion, et qui de plus, — c’est capital, — naîtra d’un éla
29tront de penser avec les mains. La dialectique du conformisme et de l’évasion nous indiquera au moins ce qu’ils ne doivent pas être
30fait. À cette dégradation de l’imagination par le conformisme, correspond une dégradation symétrique par l’évasion. C’est un des so
31Et c’est ainsi que le style d’évasion rejoint les conformismes les plus fades. Mais à ces deux dégradations de la langue, et de l’im
32une double opposition : d’une part il opposera au conformisme la loi personnelle de l’homme, d’autre part, il opposera à l’évasion
33que dont les deux termes négatifs sont évasion et conformisme. Elle nous a permis de cerner le lieu et le moment de l’action créatr
21 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
34nt des disciplines fécondes, ou au contraire, des conformismes et des poncifs ? Il ressort des aveux mêmes, faits à titre d’autocrit
35t de construction. « Dictature », « tyrannie », « conformisme brutal », tout cela qui épouvante les libéraux n’est en fait que l’en
22 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
36il doit gagner son pain, et il doit triompher des conformismes et des « cabales ». Certains périssent dans cette lutte ; beaucoup en
37-garde, un goût de la nouveauté qui corrigeait le conformisme pour ainsi dire normal des vieilles maisons. Ils compensaient leur in
23 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
38 dans la calomnie en service commandé, et dans un conformisme vraiment stalinien. L’auteur englobe le personnalisme dans ce qu’il n
24 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
39ce des écrivains français : il a fallu un nouveau conformisme pour les libérer de l’ancien ; et l’alibi d’une action politique à la
25 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
40nce des « intellectuels » : il a fallu un nouveau conformisme pour les libérer de l’ancien ; — et l’alibi d’une action politique à
26 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
41l’homme ou la Constitution de 1875, on aboutit au conformisme le plus plat et à l’idéologie la plus stérile, comme notre expérience
27 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
42paraît légèrement ridicule : elle prend figure de conformisme. Il n’y a plus, à proprement parler, conflit de deux morales hostiles
28 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
43poids de l’autorité patriarcale réduit le fils au conformisme social et moral ; le poids de l’interdit lié à la mère (donc au princ
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
44 de « fatalité de la passion ». Et les tenants du conformisme n’ont pas tort de l’assimiler à la « littérature » en général, terme
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
45paraît légèrement ridicule : elle prend figure de conformisme. Il n’y a plus, à proprement parler, conflit de deux morales hostiles
31 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
46e de Goethe. Mais prenons garde de tomber dans un conformisme à rebours, victimes de valeurs sentimentales héritées des temps révol
32 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
47e cette opinion libre, le porte-voix d’un « libre conformisme ». Car alors, il n’y a plus de recours. Une bureaucratie sans ronds
33 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
48pour ses enfants. Je signale deux orientations du conformisme occidental, certain qu’on en retrouvera sans peine les marques dans t
34 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
49che, ou « dans la ligne », il se range au nouveau conformisme. Dans telles grandes capitales de l’Europe, on voit des écrivains et
50 vous chuchote un conseil de prudence. Certes, le conformisme en soi n’est pas nouveau, même chez les intellectuels. Ce qui est nou
35 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
51responsables ; enfin, le stade de l’imitation, du conformisme pur, pour le faire accéder au sentiment de la responsabilité personne
52crètes exercées par la presse ou l’État, soit les conformismes [p. 11] locaux ou nationaux. Et nous sentons surtout l’impossibilité
36 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
53, les arts et les lettres ; et jamais non plus de conformismes plus pesants, plus acharnés à contrôler les sources mêmes de la créat
37 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
54. On sait les motifs invoqués : richesse des USA, conformisme souriant mais implacable, matérialisme, dollar-dieu, vie simplifiée j
38 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
55. On sait les motifs invoqués : richesse des USA, conformisme souriant mais implacable, matérialisme, dollar-dieu, vie simplifiée j
39 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
56. À l’extrême, elle tend à libérer l’individu des conformismes, pour le mettre en mesure de réaliser sa vocation unique. Au lieu de
57mant par des disciplines exigeantes, aboutit à un conformisme tyrannique, dont souffre en premier lieu l’élite virtuelle. À l’autre
40 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
58donner au jeune homme les moyens de se libérer du conformisme, du nombre et de ses lois, de l’égalitarisme et de l’imitation, des s
41 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
59amour-passion ? Le totalitarisme soviétique et le conformisme des mœurs dans les démocraties de l’Occident ne sont plus défendus sa
42 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
60amour-passion ? Le totalitarisme soviétique et le conformisme des mœurs dans les démocraties de l’Occident ne sont plus défendus sa
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
61 ; en Amérique, il commence à ne plus compter. Le conformisme, les slogans, les hommes faits au moule sont plus loin de l’esprit eu
44 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
62 : idéalement, elle vise à libérer l’individu des conformismes périmés, des vérités toutes faites — même inculquées par l’instructio
63mant par des disciplines exigeantes, aboutit à un conformisme tyrannique, dont souffre en premier lieu l’élite virtuelle. On voulai
64insi d’une part, la liberté anarchique aboutit au conformisme imposé par la mode ; d’autre part, l’absence de liberté conduit au co
65e ; d’autre part, l’absence de liberté conduit au conformisme imposé par l’État.   c) Ces deux repères extrêmes une fois posés, il
45 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
66nne et son revers qui est la peur de différer, le conformisme, sont les vertus et les défauts typiques qu’appelle la tolérance fédé
67a Suisse, c’est plutôt une espèce particulière de conformisme raisonné, adopté après mûr examen, et surtout : moralement assumé. Le
68. J’avoue que je trouve ça très fort : obtenir un conformisme de la curiosité. » Je demandais que l’on remplace l’enseignement prim
46 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
69nne et son revers qui est la peur de différer, le conformisme, sont les vertus et les défauts typiques qu’appelle la tolérance fédé
70a Suisse, c’est plutôt une espèce particulière de conformisme raisonné, adopté après mûr examen, et surtout : moralement assumé. Le
47 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
71e de dénigrement poursuivie par la propagande des conformismes officiels, nous avons choisi d’opposer les chefs-d’œuvre de l’art et
72ces, les arts et les lettres ; jamais non plus de conformismes plus pesants, plus acharnés à contrôler les sources mêmes de la créat
48 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.12. Fécondité des études régionales
73hanges de tous ordres, persécution des minorités, conformismes idéologiques imposés par l’enseignement étatique, budgets culturels d
49 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
74 : idéalement, elle vise à libérer l’individu des conformismes périmés, des vérités toutes faites — même inculquées par l’instructio
75mant par des disciplines exigeantes, aboutit à un conformisme tyrannique, dont souffre en premier lieu l’élite virtuelle. On voulai
76nsi, d’une part, la liberté anarchique aboutit au conformisme imposé par la mode ; d’autre part, l’absence de liberté conduit au co
77e ; d’autre part, l’absence de liberté conduit au conformisme imposé par l’État. Ces deux repères extrêmes une fois posés, il nous
50 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
78fût-elle précisément absence de vraie pensée, pur conformisme politique, et ce faisant, il s’est lui-même dénaturé : au lieu d’être
51 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
79res qui, sous prétexte d’efficacité, imposent des conformismes de droite ou de gauche et répriment toute velléité de comportement « 
52 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
80une double opposition : d’une part il opposera au conformisme la loi personnelle de l’homme, d’autre part, il opposera à l’évasion
53 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
81semble que toutes les tentatives de résistance au conformisme social aient été paralysées après guerre par le double cadre que leur
82ie libérale et parlementaire, mais au profit d’un conformisme traditionaliste compromis avec une conception païenne de la cité ; ce