1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
1aquelle évoluent les héros de Baring est riche, « conformiste » à l’extrême, mais internationale. Cela permet à l’auteur autant qu’
2 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
2z pur de révolutionnaire. Nous ne pouvons être ni conformistes — les ordres de la foi sont absolus — ni réformistes, n’ayant rien qu
3 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
3 optimiste, brutale, sentimentale, formidablement conformiste. Le puritanisme des komsomols a ceci de spécifiquement ennuyeux qu’il
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
4 ». Nous aurons donc deux espèces de clercs : les conformistes et les rêveurs. Les uns et les autres, bien sûr, refuseront de se rec
5 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
5vie, c’est son parti pris dominant.) On peut être conformiste par faiblesse, parce que l’on est vaincu, jusque dans ses désirs, par
6sque dans ses désirs, par le milieu. On peut être conformiste pour se tenir à l’abri du concret, s’il est vrai que le concret est c
7e espèce d’imagination que l’on peut qualifier de conformiste : elle se rapproche de la déduction automatique. Elle se laisse guide
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
8t figurés par les tenants de la [p. 256] morale « conformiste ». Ils défendent le mariage bourgeois, l’héritage, les convenances et
7 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
9. Que nos moralistes s’en souviennent, et que nos conformistes ne l’oublient pas ! 8. Intolérance. — À mon avis, un fédéralisme sain
8 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
10a misère du vieux monde. Aux « beaux sentiments » conformistes, nous ne savions plus ou n’osions opposer que des sentiments perverti
9 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
11lifie nos actions quotidiennes, fussent-elles non conformistes. Mais toute morale a bientôt fait de se muer à son tour en dogme, et
10 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
12et, malgré tout, notre congrès est doublement non conformiste, puisqu’il a su rallier pour une œuvre commune les conformistes et le
13puisqu’il a su rallier pour une œuvre commune les conformistes et les non-conformistes… 4 [p. 128] Tout à l’heure, nous avons tra
11 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
14que dans tous nos pays, il existe une majorité de conformistes, qui redoutent l’épithète « d’original » et préfèrent imiter les vois
15 des révolutions d’hier ou d’avant-hier. Entre le conformiste et le révolté, l’Europe connaît d’ailleurs un être intermédiaire : ce
12 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
16illant. Mais les premiers chrétiens sont restés « conformistes » à l’égard des pouvoirs établis. On ne les voit pas s’en prendre au
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
17illant. Mais les premiers chrétiens sont restés « conformistes » à l’égard des pouvoirs établis. On ne les voit pas s’en prendre au
14 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
18amberlain ou Sorel. Je lis dans une revue réputée conformiste la phrase suivante : « Le caractère idéologique du conflit (guerre de
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
19 ne saurait lui reprocher cette nouvelle tactique conformiste, puisque c’est elle qui se voit dorénavant « admise », comme l’était
20 certaine idée de l’esprit suisse : moralisant et conformiste, préoccupé de confort et de correction, à la fois sentimental dans so
21le conflit de l’âme créatrice et de la conscience conformiste. « Je n’ai jamais été un poète suisse, ni un poète allemand, mais eur
22arêtes de l’ère moderne. On n’avait pas été moins conformiste depuis Luther dans la réinvention de l’orthodoxie. Jamais voix plus a
16 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
23 ne saurait lui reprocher cette nouvelle tactique conformiste, puisque c’est elle qui se voit dorénavant « admise », comme l’était
24arêtes de l’ère moderne. On n’avait pas été moins conformiste depuis Luther dans la réinvention de l’orthodoxie. Jamais voix plus a
17 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
25et, malgré tout, notre congrès est doublement non conformiste, puisqu’il a su rallier pour une œuvre commune les conformistes et le
26puisqu’il a su rallier pour une œuvre commune les conformistes et les non-conformistes…) « Tout à l’heure, présidents et rapporteu
18 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
27 que dans tous nos pays il existe une majorité de conformistes que terrifie l’idée de passer si peu que ce soit pour un « original »
28ons dans la mode d’hier ou d’avant-hier. Entre le conformiste et le révolté, l’Europe connaît d’ailleurs un être intermédiaire : ce
29 Max Frisch, le catholique Belloc, le Gallois non conformiste Powys, le Souabe Hölderlin, l’anarchiste communisant Brecht, et seule
19 1972, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). De l’unité de culture à l’union politique (17-23 avril 1972)
30eront mieux avec ceux de n’importe où qu’avec les conformistes de leur propre nation, etc. Ce ne sont pas nos appartenances national
20 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
31eux avec ceux de n’importe quel autre qu’avec les conformistes de chez eux, etc. Ce ne sont pas nos appartenances nationales qui nou