1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
1nne à ses ouvriers un second dimanche afin qu’ils consomment deux fois plus de machines. Jeu du chat avec la souris. On n’impose p
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
2guère bougé. Le moteur n’en continue pas moins de consommer, ronfler et de tout empester. Et peu à peu le public perçoit que « l’
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
3le. Ils vivent en paysans, de leurs produits. Ils consomment fort peu d’idéologies importées. Les cadets de famille, ceux qu’on en
4 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
4 expédié de nos ports à Paris, revient, pour être consommé, dépourvu de fraîcheur et grevé de frais de transport. Après leur exa
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5 un bon moment à contempler cette espèce d’orgie, consommant la ruine de mon œuvre. Innocents petits corps mal emplumés, vous arra
6 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
6ultère de Tristan reste une faute parce qu’il est consommé dans la chair (et non point parce qu’il lèse le mariage), mais il se
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
7eut aux blanches mains ne fut pas « blanc », mais consommé. Son long poème inachevé — il nous en reste près de 19 000 vers, mais
8même gnostique 93 de Gottfried. c) Le mariage « consommé » avec la seconde Iseut rétablit le parallèle — évité par Thomas — av
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
9urtois, puisque tout le drame vient de l’adultère consommé. De là que nous ayons un « roman » selon la formule moderne du genre,
9 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
10omme. C’est à ce moment que le mal est vraiment « consommé ». La femme n’est pas plus diabolique que l’homme, mais plus facileme
10 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
11e absurde béatitude qui naît parfois d’un malheur consommé ? Il y a dans tout échec humain une part inavouable de libération. Av
12gné le jeune intendant suisse — c’est un cavalier consommé — chez les institutrices qui tiennent l’école de l’estancia. Ces jeun
11 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
13nt partagée, de celles où l’être se consume et se consomme en s’engageant, nous donne les Hauts de Hurlevent. Mais nous qui avon
12 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
14un risque institué par lui seul, l’assumant et le consommant sans que rien en parût au dehors, avec l’aide de la seule énergie qu’
13 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
15uelle. Cette agonie, littéralement : cette lutte, consomme des énergies immenses. Et c’est pour cette raison qu’elle prévient pa
14 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
16ie, précisément ! Vous n’ignorez pas que l’Europe consomme déjà 20 % d’énergie de plus qu’elle n’en produit. En 1975, ce sera 37
17sirs, celle que les gens qui en prennent le temps consomment, mais bien plutôt celle qui produit. Ce n’est pas seulement l’activit
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
18lu — trop tard, naturellement — il ne sera jamais consommé. Les voyages du mari et la « fragile » santé de la femme, les goûts d
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
19x, son fils — le partage de l’empire vient d’être consommé — on note un changement bien typique dans les formules des panégyrist
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
20 le cours de l’histoire humaine tout entière ? Ne consommons-nous pas lentement une substance qui nous a été léguée par le passé ?
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
21uelle. Cette agonie, littéralement : cette lutte, consomme des énergies immenses. Et c’est pour cette raison qu’elle prévient pa
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.7. Pour une politique de la recherche
22s seulement celle des loisirs, celle que les gens consomment, mais bien celle qui produit. Ce n’est pas seulement l’activité assim
20 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
23e le rôle du père chez les Celtes, il a commis et consommé l’inceste, mais en transe, [p. 415] dans le fantasme et le rêve éveil
21 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
24ines, des objets offerts et des sollicitations de consommer. En second lieu, Forrester ne tient pas compte d’un facteur qui me pa
22 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
25ors nous n’en doutons plus. Voulons-nous vraiment consommer deux fois plus d’électricité tous les sept ans, comme nous le répèten
23 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
26ines, des objets offerts et des sollicitations de consommer. En second lieu, Forrester ne tient pas compte d’un facteur qui me pa
24 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
27struire les réacteurs sur les lieux mêmes où l’on consomme la majeure partie de leur production : dans les grandes villes indust
28arfaitement révélateur. La vérité : les réacteurs consomment par jour jusqu’à 40 000 m3 d’eau de refroidissement. En cas de sécher
29 de centrales nucléaires augmente trop vite, elle consomme plus d’énergie qu’elle n’en produit… Nous ne pouvons pas créer assez
25 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
30ines, des objets offerts et des sollicitations de consommer. En second lieu, Forrester ne tient pas compte d’un facteur qui me pa
26 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
31t plus ils gagnent de dollars pour les acheter, « consommant » ainsi ce qu’ils produisent en un circuit fermé qui ne leur laisse p
32s tuyaux d’échappement 87 % de l’énergie qu’elles consomment. Mais le rendement négatif, en morts et en blessés, ne cesse de s’amé
27 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
33faire, sinon éteindre ce qui nous reste d’espoir, consommer le suicide du Conseil de l’Europe, sonner peut-être le glas de l’Euro