1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Paul Colin, Van Gogh (août 1925)
1s l’éblouissement d’Arles, jusqu’au jour où cette consomption frénétique terrassant un corps minable, il ne restera plus que les fl
2 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
2un état de neutralisation mutuelle au terme de la consomption des vieilles valeurs, non transcendées mais déprimées. 2. Idée mode
3aire. Seul le Don Juan mythique échappait à cette consomption. [p. 664] Mais Don Juan ne connaît pas d’Iseut, ni de passion inacces
4t n’est plus qu’une métaphore, couvrant une lente consomption, une moindre-vie. À cette lumière que jette sur nos psychologies la c
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
5, qu’il voulait détruire ! À l’infini, jusqu’à la consomption de toute vie et de tout esprit. Voilà ce que peut faire l’homme qui s
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
6un état de neutralisation mutuelle au terme de la consomption des vieilles valeurs non transcendées mais déprimées. 2. Idée moder
7ire. Seul, le Don Juan mythique échappait à cette consomption. Mais Don Juan ne connaît pas d’Iseut, ni de passion inaccessible, ni
8la transcendance. La mort n’est plus qu’une lente consomption. [p. 309] À cette lumière, que jette sur nos psychologies la connais
5 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Demain la bombe, ou une chance d’en finir avec la terre (30 juin 1946)
9omèneraient autour du globe, semant la mort et la consomption lente dans les pays les plus lointains, aveuglant les avions, affolan