1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Lucien Fabre, Le Tarramagnou (septembre 1929)
1des faits se relâche parfois, et les arêtes de la construction apparaissent trop nues. Chef-d’œuvre ou pas chef-d’œuvre d’ailleurs,
2 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
2onné la première œuvre importante du mouvement de construction et de synthèse qui se dessine chez les jeunes écrivains d’aujourd’hui
3 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
3ttes, de tendances vers la destruction et vers la construction ; c’est un mélange à doses égales de mort et de vie. Et c’est à l’int
4 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
4te et de la perfection du métier, un goût pour la construction rigoureuse qui sont des éléments peut-être insuffisants pour caractér
5 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
5e routière. » Les étapes de sa jeunesse sont : la construction d’un moteur à vapeur, puis d’un moteur à explosion, enfin d’une premi
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
6l paraît impossible de situer dans l’ensemble des constructions. C’est là qu’on entre. Murs nus. Un catafalque de bois, au milieu, re
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7l paraît impossible de situer dans l’ensemble des constructions. C’est là qu’on entre. Murs nus. Un catafalque de bois, au milieu, re
8 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
8mmes au monde, nous ne sommes pas du monde. Toute construction politique qui ne prend pas au sérieux ce qu’impliquent les deux terme
9 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
9es sévèrement contrôlés. « Mais, nous dit-on, les constructions d’un Lénine n’étaient pas songes, elles s’appuyaient sur le mouvement
10 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
10ique du pessimisme actif » inspirera toujours les constructions les plus vigoureuses. Friedrich Gogarten en particulier dans son Éthi
11 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
11e Kolka, prolétaire de bonne souche, part pour la Construction où il ne tarde pas à se distinguer par diverses actions d’éclat. Il d
12 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
12ir la personne qui est à l’origine de toute notre construction. Répétons donc que pour nous : la personne c’est l’individu engagé da
13 nécessité vitale de passer, dès maintenant, à la construction d’un ordre qui implique la rupture totale avec le désordre régnant. N
13 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
14es au monde, nous ne sommes pas du monde. » Toute construction politique qui ne prend pas au sérieux ce qu’impliquent les deux terme
14 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
15rent avec nostalgie l’enthousiasme soulevé par la construction socialiste. Il faut aussi, d’autre part, qu’ils aient bien oublié et
15 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
16s, sévèrement contrôlés. « Mais, nous dit-on, les constructions d’un Lénine n’étaient pas songes, elles s’appuyaient sur le mouvement
16 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
17 cohésion, la lucidité et l’intransigeance de ses constructions, de ses buts. La tactique propre à un tel groupe n’est et ne peut êtr
17 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
18les marxistes ou libérales, et la nécessité d’une construction nouvelle ; elle travaille donc pour nous. [p. 22] 2° Les éléments le
19us. [p. 22] 2° Les éléments les plus solides des constructions qu’on nous propose sont ceux que L’Ordre nouveau a définis non seulem
20profonde : c’est que L’Ordre nouveau, avant toute construction, se fonde sur une conception totale de l’homme et sur une absolue int
18 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
21 foi vraie suppose la ruine de toutes les pauvres constructions où nous pensions pouvoir nous abriter contre son risque salutaire. M.
19 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
22se et esthétique. La vie chrétienne n’est pas une construction qui s’élève au-dessus du reste de la vie. C’est toute profane et bana
20 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
23 32 . On assure ainsi à bon compte la rigueur des constructions intellectuelles allégées de toute responsabilité concrète. On supprim
24arge aussi de l’entretenir. Mais voilà le vice de construction de ce beau monde cartésien : on admet que l’esprit ne peut rien, et o
25ige dans l’État ; — et décide en conséquence : la construction d’un Palais de l’Esprit destiné à servir de club à tous ceux qui voud
26ps pour saisir à pleines mains les instruments de construction, qui sont aussi ceux des démolitions préparatoires. L’important, c’es
21 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
27lendes grecques les tâches « spirituelles » et la construction théorique, oublient les conditions qui assurèrent le seul succès enre
22 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
28 Et non pas vers la création ; et non pas vers la construction réfléchie d’un ordre nouveau. Si bien que l’aboutissement nécessaire
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
29si toute critique réelle suppose une intention de construction. Ces constatations préalables vont nous guider dans l’examen du conce
24 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
30loue, on est souvent tenté de méconnaître dans la construction soviétique le rôle qu’y joua la doctrine marxiste, tout au moins comm
31e : la mesure effective à quoi s’ordonne toute la construction russe n’est plus la doctrine orthodoxe dont les marxistes d’Occident
32sionnant de l’ascension culturelle des masses, la construction du métro de Moscou ; le plus beau du monde, disaient-ils. Et l’on peu
33 hiatus inquiétant, cette première faille dans la construction si rigoureuse du stalinisme, commence seulement d’apparaître aux yeux
34 sous nos yeux, vient de se renouer au cœur de la construction socialiste. La théorie économiste subsiste encore, officiellement app
35concrète qui peut nous être utile pour une future construction : la mesure pseudo-marxiste que les Soviets proposent en exemple s’es
25 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
36talie, il n’est question que de renaissance et de construction. « Dictature », « tyrannie », « conformisme [p. 133] brutal », tout c
37ional. La société doit être un corps, non pas une construction mécanisée. Et la santé et la force d’un corps supposent l’harmonie de
26 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
38s apparaissent, un immense appel de l’esprit, une construction parfois séculaire des pouvoirs. Et nous n’en sommes qu’aux premiers c
27 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
39’un pasteur ». Nous n’avons pas affaire ici à une construction doctrinale. L’auteur prend soin de nous en avertir à maintes reprises
28 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
40nc, la mesure effective à quoi s’ordonne toute la construction russe n’est plus la doctrine orthodoxe, dont les marxistes d’Occident
41ssionnant de l’ascension culturelle des masses la construction du métro de Moscou, le plus beau du monde disaient-ils. Et l’on peut
42 hiatus inquiétant, cette première faille dans la construction si rigoureuse du stalinisme, commence seulement d’apparaître aux yeux
43 sous nos yeux, vient de se renouer au cœur de la construction socialiste. La théorie économiste subsiste encore, officiellement app
44oncrète, qui peut nous être utile pour une future construction : la mesure pseudomarxiste que les Soviets proposent en exemple s’est
45talie, il n’est question que de renaissance et de construction. « Dictature », « tyrannie », « conformisme brutal », tout cela qui é
46ional. La société doit être un corps, non pas une construction mécanisée. Et la santé et la force d’un corps supposent l’harmonie de
29 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
47[p. 155] et en tout cas depuis longtemps avant la construction de cette maison… Je passe au fond dans une chambre obscure mais qui m
30 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
48e la mort ou l’assassinat de « Dieu » avant toute construction sociologique libératrice. « Dieu », la tête, l’unité, c’est l’État to
31 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
49nul doute aussi quelques volontés convergentes de construction, de reprise à pied d’œuvre ; un souci de l’action possible ou nécessa
32 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
50it qu’illustrer, sous une forme mythologique, une construction d’origine scientifique, remarquablement cohérente. En somme, les gran
33 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
51sa signification totale que dans l’ensemble de la construction personnaliste. Le récent Manifeste de Mounier permettra de prendre un
34 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
52torité spirituelle du Conseil suprême. Toutes les constructions sociales « Ordre nouveau » reposent en fin de compte sur la reconnais
35 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
53 une espèce de conservatisme. Elle est plutôt une construction. « Absurde » au moins autant que la passion, elle se distingue de la
36 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
54 une espèce de conservatisme. Elle est plutôt une construction. « Absurde » au moins autant que la passion, elle se distingue de la
37 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
55Si les hommes ne se sont plus entendus lors de la construction de ce premier gratte-ciel, c’est que l’entreprise était trop vaste, s
38 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
56les plus consciencieuses sur la syntaxe et sur la construction des romans de Ramuz. ⁂ Tout portrait représente un dialogue entre le
39 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
57 d’autos décarcassées, déchets du grand délire de construction qui enfièvre tout le continent, et dont le pont de l’autostrade au fo
40 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
58de honnête, rigoureuse, éprouvée, d’analyse ou de construction. La seule [p. 32] utile, la seule qui réussisse et qui progresse. Vou
59smiques, etc. Libre à vous de prendre pour but la construction d’un moteur atomique : jamais un moteur atomique n’a évoqué la moindr
41 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
60 d’autos décarcassées, déchets du grand délire de construction qui enfièvre tout le continent et dont le pont de l’autostrade au lon
42 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
61le déserte… Phobie du macadam, du béton armé, des constructions métalliques… Phobie de perdre pied… Tout cela ne m’eût pas mené très
43 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
62olyglotte des couloirs de la SDN. On en était aux constructions diplomatiques. Elles s’écroulèrent à la première épreuve. Aux yeux de
44 1949, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est encore un espoir (8 décembre 1949)
63st une loi de la paresse, autant qu’un procédé de construction. Dans toutes les choses humaines, elle est une illusion. Il est vrai
45 1950, Lettres aux députés européens. Troisième lettre
64dar, la rationalisation du travail industriel, la construction métallique, l’école active, le syndicalisme et les coopératives, et e
65nos mœurs et nos objets, nos procédés d’art et de construction, de transport et de gouvernement, d’industrie, de médecine, — et nos
46 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
66dar, la rationalisation du travail industriel, la construction métallique, le syndicalisme et les coopératives, et enfin l’art moder
67nos mœurs et nos objets, nos procédés d’art et de construction, de transport et de gouvernement, d’industrie et de médecine, et nos
47 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Troisième lettre aux députés européens : L’orgueil de l’Europe (17 août 1950)
68dar, la rationalisation du travail industriel, la construction métallique, l’école active, le syndicalisme et les coopératives, et e
69nos mœurs et nos objets, nos procédés d’art et de construction, de transport et de gouvernement, d’industrie, de médecine. — et nos
48 1951, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Réplique à M. Lasserre (mars-avril 1951)
70lème du rôle actuel et futur de la Suisse dans la construction de l’Europe. C’est sur ce point qu’il eût été intéressant d’entendre
49 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
71nce pas, la destruction succédant fatalement à la construction et le déclin à l’ascension, selon les lois du Retour éternel. Pour ce
50 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
72e prise de conscience de l’Europe. Sans elle, les constructions de la politique resteront lettre morte, ou pire : s’édifieront sans t
51 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
73le sens humain perdu). 3. Les protagonistes de la construction européenne par le seul jeu des partis et des groupes d’intérêts écono
52 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
74nt au rôle vital et concret de la culture dans la construction de l’Europe. Pourquoi cela ? Faute de temps et de moyens. Notre perso
53 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
75 mais à cause du système adopté. Trois vices de construction C’est le système qu’il faut donc réformer, et c’est encore trop peu d
54 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
76qu’ils noient sans remords sous un entassement de constructions disparates de petites villes comme Vevey, cette vigneronne du lac — h
55 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
77 évolutionnistes de l’Europe. Il ne croit pas aux constructions ex nihilo, sur table rase. Son tempérament et son économie l’inclinen
56 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
78 chauffe-eau à accumulation 25 . La cadence de la construction d’usines hydro-électriques semble devoir s’accélérer encore au cours
79 tisserands et filateurs, on créa des ateliers de construction mécanique qui devinrent les ancêtres des puissantes entreprises moder
80onnes qu’elles emploient) : la métallurgie et les constructions mécaniques, les textiles, les produits alimentaires, l’horlogerie, le
57 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
81mais à cause du système adopté. Trois vices de construction C’est le système qu’il faut donc réformer, et c’est encore trop peu d
58 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
82es semaines. Il faut le dire : jamais l’effort de construction européenne, si près du but, ne s’est vu plus gravement compromis. Pou
59 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
83ues mois, l’idée d’une Table Ronde européenne. La construction de l’Europe avançait, mais lentement : économique, politique, militai
60 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
84ues mois, l’idée d’une Table ronde européenne. La construction de l’Europe avançait, mais lentement : économique, [p. 5] politique,
61 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
85éponse est dans les journaux. Depuis des mois, la construction européenne se trouve dépendre de la CED, dont la grande presse, les d
62 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (octobre-novembre 1954)
86 faits : — Le rejet de la CED ne met pas fin à la construction européenne, comme on l’a répété bien à tort ; il montre simplement qu
87pas encore senti la nécessité historique de cette construction — nécessité qui demeure intacte après leur vote. — En revanche, il es
63 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
88reuves, alibis transparents, wishful thinking, ou construction d’experts à la Deutscher. [p. 8] Rien ne prouve que le stalinisme ai
64 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
89: à la liquidation sanglante et collective nommée construction socialiste, succède l’élimination individuelle et idéologique, dont l
65 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Au seuil d’une année décisive (février 1957)
90nts. Mais il serait insensé de crier victoire. La construction d’une Europe politique reste à faire ou à reprendre à la base ; elle
66 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
91l’industrie, le confort matériel, les procédés de construction et d’alimentation, l’hygiène ; les sociétés, les capitaux et leur mod
67 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
92 journal n’en a rien dit. Pourquoi ? C’est que la construction de l’appareil de Genève résulte d’une action « européenne » initiée p
68 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
93 de la consécration de l’espace et par le rite de construction, se voit transformée en un centre. De sorte que toutes les maisons —
69 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
94emont et Raymond Silva ouvrent à Genève, dans une construction provisoire attenante au Palais Wilson, le Bureau d’études pour un Cen
70 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
95 subordonner leur doctrine aux nécessités de leur construction économique ; il est probable que les Américains ne sont pas loin de r
71 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
96e de rédiger les Gesta Caroli dès 883, célèbre la construction du pont de Mayence comme une démonstration du pouvoir des Européens,
72 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
97nt de l’Assemblée fédérale, pièce maîtresse de la construction : Item, afin que ce qui est écrit ci-dessus et ci-dessous soit, dan
73 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
98un élan passionnel ni par la logique idéale d’une construction à la Hegel. Nous assistons avec lui à la découverte empirique d’une r
99 dans son œuvre de système d’interprétation ou de construction métaphysique ; mais une espèce d’impersonnalité classique, secrètemen
74 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
100u’une connaissance nouvelle vienne contredire les constructions systématiques qui passaient jusqu’alors pour aller de soi. Même si ce
101saient jusqu’alors pour aller de soi. Même si ces constructions paraissent impliquées dans un ensemble logique — comme ce fut le cas
102ence de l’être des Grecs — la science en tant que construction logique fait éclater la logique. La cohérence fermée de la connaissan
75 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
103 une structure politique donnée est partiellement construction et partiellement croissance. Elle est partiellement organisation — et
76 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
104ts » du citoyen (qui sont ses devoirs envers la « construction socialiste ») toutes les branches de l’enseignement font partie de l’
77 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
105rogrès décisif ! Car c’est ainsi seulement que la construction de l’Europe peut trouver son assise populaire ; c’est ainsi seulement
78 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
106nt anxieux des Américains. Ce début concret de la construction européenne étant ainsi replacé et situé dans le contexte de notre évo
107e l’Europe. Ces motifs d’entrer dans le jeu de la construction européenne me semblent avoir plus de poids que les scrupules qui nous
79 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
108la France implique au contraire une relance de la construction politique, ou n’a pas de sens. Or, jusqu’ici — début de février 1963
80 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux mille volumes sur l’Europe (février 1963)
109ution des idées qui a précédé et qui soutient les constructions économiques et politiques, lesquelles servent de sujet à la plupart d
110croyant tenu de refaire l’historique [p. 4] de la construction européenne, de la CECA, du Marché commun, etc., et d’exprimer au suje
81 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
111irement affirmé comme principe et comme fin de la construction : l’union est faite d’autonomies expressément énumérées 55 . Non seul
112C’est donc une pensée réaliste qui anime toute la construction, tandis qu’une logique formaliste l’eût estimée contradictoire, donc
82 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
113révolutionnaires de l’Europe. Il ne croit pas aux constructions ex nihilo, sur table rase. Son tempérament l’incline et son économie
83 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
114Suisse orientale, il fallut créer des ateliers de construction mécanique, qui devinrent les ancêtres des puissantes entreprises mode
115 nombre des personnes employées) : métallurgie et constructions mécaniques, textiles, produits alimentaires, horlogerie, produits chi
116 chauffe-eau à accumulation 72 . La cadence de la construction des usines hydro-électriques alimentées par de grandioses barrages al
84 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
117 tronçon qui les traverse. Enfin le Fonds pour la construction routière, c’est-à-dire l’État fédéral, finance les travaux à raison d
118atteinte à sa souveraineté… Résultats : rythme de construction plus rapide qu’en France, et point de péages : les frais de construct
119e qu’en France, et point de péages : les frais de construction et d’entretien seront couverts par des augmentations du prix de l’ess
120n canton et pour les industries privées ; et leur construction exige souvent le recours à des fournitures étrangères. L’État fédéral
85 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
121chercher quelque chose dans la boîte-en-valise en construction. — Voilà. C’est un chèque, mais trois ou quatre fois plus grand que c
86 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
122ion fédéraliste et progressiste française pour la construction d’une VIe République. Nous réclamons la création d’États régionaux fr
123années, il n’est pas difficile de faire mieux. La construction fédérale à partir des régions a l’avantage de ne pas heurter de front
87 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
124olyglotte des couloirs de la SDN. On en était aux constructions diplomatiques. Elles s’écroulèrent à la première épreuve. Aux yeux de
88 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
125offrir le moyen de collaborer effectivement à une construction. — Il ne devrait pas être l’apanage d’un parti, d’une nation, d’une t
126ustriel, le syndicalisme et les coopératives ; la construction métallique et la bureaucratie ; et enfin l’art moderne tout entier, p
127nos mœurs et nos objets, nos procédés d’art et de construction, de transport et de gouvernement, d’industrie et de médecine, et nos
89 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
128ues mois, l’idée d’une Table Ronde européenne. La construction de l’Europe avançait mais lentement : économique, politique, militair
90 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.3. Sur la fabrication des nouvelles et des faits
129 journal n’en a rien dit. Pourquoi ? C’est que la construction de l’appareil de Genève résulte d’une action « européenne » initiée p
91 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
130constater que la formule de l’État, qui bloque la construction de l’Europe, est elle-même en crise. Les exemples ne manquent pas. La
92 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
131ns » symboliques ou mythiques — c’est-à-dire à la construction d’attitudes psychologiques, comme nous le dirions aujourd’hui. En rev
132 radar ; le syndicalisme et les coopératives ; la construction métallique et la bureaucratie ; et enfin l’art moderne tout entier, p
133nos mœurs et nos objets, nos procédés d’art et de construction, de transport et de gouvernement, d’industrie et de médecine, et nos
134ue imitent nos villes modernes, leurs procédés de construction, leurs rues, leurs places et leur mairie, leurs hôpitaux et leurs éco
93 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
135nt d’activités administratives et politiques, une construction artificielle par définition, rarement influencée et jamais déterminée
94 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
136le, il serait difficile de ne pas faire mieux. La construction fédérale à partir des régions a l’avantage de ne pas heurter de front
95 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
137olitique en question. ⁂ Le but de la composition, construction ou union fédérale de l’Europe, ne saurait être « politique », au sens
96 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Les prophètes de la décadence (24 septembre 1970)
138ue imitent nos villes modernes, leurs procédés de construction, leurs rues, leurs places, et leurs mairies, leurs hôpitaux et leurs
97 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
139disposaient à faire porter principalement sur une construction économique, dont on croyait qu’elle devait entraîner des effets polit
98 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Nouveau départ (printemps 1974)
140numéros consacrés à des études historiques sur la construction européenne, ou à la présentation d’un problème culturel européen comm
99 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
141 Imaginons la réalisation de ces deux temps de la construction européenne. 1° Faire une région, ce n’est pas faire un mini-État-nati
100 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
142114 [p. 37] Je concluais à la nécessité de la construction de modèles à la manière de Forrester, tout en déplorant qu’ils échoue
143oroutes, on me dit alors : — « Si vous stoppez la construction des autoroutes, vous allez créer du chômage ! » Mais l’alternative es