1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
1l’analyse psychologique n’est pas mon fort. Je me contente de quelques observations théoriques que je tiens pour vraies, et j’en
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
2abstraite et rationnelle dont le monde moderne se contente, et qui tend à remplacer, grâce à la mentalité scolaire et primaire e
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
3s de proposer une nouvelle forme politique. Je me contente de vitupérer ce que je vois, qui est laid. Quand la soupe est brûlée,
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
4elles corrigent, stimulent, vivifient. L’École se contente d’être figée. Est-ce un frein ? Même pas. C’est plutôt une vase où s’
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
5ilation bonhomique qui commence par le cœur et se contente de ralentir doucement les idées. C’est un attendrissement [p. 159] pl
6 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
6s redoutable, en apparence, le dieu-production se contente des macérations de 70 millions de chômeurs, et de super-holocaustes a
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
7battre, agir, laisse en paix le monde futur et se contente d’être actif et utile en celui-ci » 13 . À quoi nous saurons opposer
8 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
8 Le peuple veut des programmes pratiques, mais se contente, en fait, du verbalisme électoral. Les intellectuels prétendent « ent
9 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
9s redoutable, en apparence, le dieu-production se contente des macérations de 30 millions de chômeurs, et de super-holocaustes a
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
10, sans lui, d’être incomprises ou ignorées, il se contente, la plupart du temps, d’être l’écho de [p. 416] la vague rumeur entre
11 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
11celle du plus pauvre habitant du quartier, et non content d’y vivre dans un dénuement absolu, ouvre sa chambre aux misérables s
12 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
12es gestes de l’humanité. Pour la philosophie, non contente d’avoir sophistiqué l’histoire, elle veut se réduire à son tour à une
13 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). « Le plus beau pays du monde » (octobre 1935)
13otique », où allons-nous ? Quelqu’un qui est bien content, dans cette affaire, c’est le journaliste allemand qui la raconte, et
14 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
14nduit au cœur du conflit véritable. Là où Marx se contente d’opposer des intérêts contradictoires — ceux des patrons et ceux des
15 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
15ie du cosmos. Quant à sa thèse théologique, je me contente de suggérer qu’on l’admettrait plus aisément si l’auteur ne cherchait
16 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
16ussir auprès de quelques écrivains bourgeois trop contents de voir les Soviets repêcher les vieux mythes de leur classe. Et l’on
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
17 — enfin s’il rend neurasthénique, ou furieux, ou content, etc. ; 3 — (problème social) — si les contacts inévitables et quotid
18reil au rythme normal. Tout le monde a l’air très content, bien que le film m’apparaisse à peu près incompréhensible. La course
19r le courrier de ce matin. « Vous devez être bien content, me dit la factrice pendant que je signe le mandat, c’est l’argent qu
20mmes attablés ici depuis un bon moment déjà, tout contents de revoir le va-et-vient d’un lieu public, de lire des journaux de Pa
21mieux à cette vie obscure, j’entends celui qui la contente le mieux, à défaut de la développer, c’est encore la Troisième Républ
22ait quoi. Pour moi, je sais seulement que je suis content. Hier soir, j’avais fait une dernière revue de nos possibilités de su
23it si plusieurs de mes semblables ne seraient pas contents de l’apprendre ? Ce n’est pas une nouvelle bouleversante, c’est même
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
24 il me paraît se poser. Nous serions parfaitement contents de notre sort, loin des villes, pour tout ce qui est de notre vie pri
25 vrais chômeurs ! — Ah ! c’est vrai, je suis bien content, malgré tout. — Alors, vous n’êtes donc pas un vrai chômeur ? [p. 19
26dire dans mon journal, c’est qu’on peut être très content d’un sort matériel très médiocre. Ce n’est pas nouveau. Et il faut bi
27contre les riches du pays. Tout le monde est très content. Là-dessus, deux séries de réflexions me tentent. 1) Réflexion du « f
28es : il vous débite des clichés de journal, ou se contente de hocher la tête et de menacer le capitalisme ou les fauteurs d’anar
19 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
29reil au rythme normal. Tout le monde a l’air très content, bien que le film m’apparaisse à peu près incompréhensible. La course
30eux à cette vie obscure, — j’entends celui qui la contente le mieux à défaut de la développer, — c’est encore la Troisième Répub
20 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
31fort médiocre, mais stable. — En somme, vous êtes content ? Il sourit, hausse un peu les épaules, fait oui de la tête. Demain,
32ts, au plus intime de la vie intérieure. On ne se contente plus d’une soumission même exemplaire : on dénonce comme « asocial »
21 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
33fin il n’écrase pas seulement ce philistin qui se contente d’épouser la veuve du brasseur, ou ce jeune fou qui aime la fille du
22 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
34 dame critique de Romorantin (Loir-et-Cher) ne se contente pas de fustiger les apparences du vice : allant droit au fait, elle d
23 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
35in, il n’écrase pas seulement ce philistin qui se contente d’épouser la veuve du brasseur, ou ce jeune fou qui aime la fille du
24 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
36sacré et symbolique des personnages dont ils nous content les amours. Et les traces qui subsistent, dans leur texte, d’ancienne
25 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
37qui sait lire le réel « dans le texte », et ne se contente pas de résumés traduits. [p. 180] 4. Prenons maintenant la fédératio
26 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
38er dans sa raison » (aveuglément), ou quand il se contente de « faire du bien »… 41. Le Diable et le philanthrope Un jour un P
27 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
39battre, agir, laisse en paix le monde futur et se contente d’être actif et utile en celui-ci. 11  » À quoi nous saurons opposer
28 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
40 le Chinois de la blanchisserie, et comme je suis content de pouvoir rentrer chez moi par l’escalier qu’on monte à pied ; et su
29 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
41plus manifestée depuis son grand succès : elle se contente d’avoir inauguré une époque de l’édition, sinon de la littérature. Le
42ersonnes ont pu le lire. À votre place, je serais content. — Mais les interventions de l’editor ont brisé tout le détail de l’a
30 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
43rte moins de s’ennuyer. Tandis que l’Américain se contente plus longtemps des mêmes idées, des mêmes types d’appareils, parce qu
31 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
44ré. La bourgeoisie, [p. 26] dans son ensemble, se contente d’un double refus de la Russie et de l’Amérique, se résigne à la déca
32 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
45. Tant qu’ils nous laissent la chose, nous serons contents. Il n’en reste pas moins que l’opposition des Russes ne se réduit pas
33 1948, Esprit, articles (1932–1962). Thèses du fédéralisme (novembre 1948)
46ont émigré. La bourgeoisie, dans son ensemble, se contente d’un double refus de la Russie et de l’Amérique, se résigne à la déca
34 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
47n à notre cause à tous. On me dira que si l’on se contente d’affirmer des principes sans les mettre en pratique, cela ne fait de
48-poste, nous serons un peu déçus, et Staline très content. [p. 31] Voici l’acte que je vous propose, au nom de l’opinion qui n
35 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
49térêts économiques ou politiques, soit qu’elle se contente d’une liberté honoraire, sans responsabilité, et d’un rôle de produit
36 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
50n à notre cause à tous. On me dira que si l’on se contente d’affirmer des principes sans les mettre en pratique, cela ne fait de
51-poste, nous serons un peu déçus, et Staline très content. Voici l’acte que je vous propose, au nom de l’opinion qui ne parle p
37 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
52n à notre cause à tous. On me dira que si l’on se contente d’affirmer des principes sans les mettre en pratique, cela ne fait de
53-poste, nous serons un peu déçus, et Staline très content. Voici l’acte que je vous propose, au nom de l’opinion qui ne parle p
38 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
54rève contre vous-mêmes ! Vous êtes officiellement contents et satisfaits... Elles oublient que l’homme ne sera jamais content s’
55aits... Elles oublient que l’homme ne sera jamais content s’il n’a plus le droit de se dire mécontent. Or, ce droit, nous l’avo
39 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
56 de musiques des époques révolues. Quand il ne se contente pas de Beethoven et de Brahms, il ne découvre pas les talents d’aujou
40 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
57ien qu’elle reste impuissante, et bien qu’elle se contente en général d’arguments pathétiques mais peu sûrs, cette angoisse deva
41 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
58ien qu’elle reste impuissante, et bien qu’elle se contente en général d’arguments pathétiques mais peu sûrs, cette angoisse deva
42 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
59 temps. ⁂ Quels problèmes ? dira l’amateur qui se contente bien de son plaisir. Qu’il songe pendant quelques instants à la nouve
43 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
60d’un État ou d’un individu. [p. 21] Ici, l’on se contente d’importer nos machines et nos armements, là nos formes politiques, p
44 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
61lent aider les hommes à être mariés, et néanmoins contents. L’homme et la femme n’y sont plus que « porteurs de germe mâle ou fe
45 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
62péenne, voire du « capitalisme » américain. K. se contente d’affirmer que le communisme atteindra mieux que le capitalisme les b
46 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
63t cette même crise endocrine, le christianisme se contente de conseils moraux très sévères, et de conseils d’hygiène vagues ou a
47 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — b. Naissance de l’érotisme occidental
64problème sexuel et l’érotisme.) Kierkegaard ne se contente pas de substituer cette bipolarité à la simple dualité des classiques
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
65lent aider les hommes à être mariés, et néanmoins contents. L’homme et la femme n’y sont plus que « porteurs de germe mâle ou fe
49 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
66e liée, et qu’elle mourra si elle le tue. Elle se contente alors de le maudire, de le traiter en « corps de mort », et leurs rel
67t l’intérêt de sa vie amoureuse. Mais l’Orient se contente de proposer des voies aux Renonçants (ou sannyasins) qui ont épuisé l
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
68onsciencieusement… Si l’une des parties n’est pas contente de la sentence, les juges eux-mêmes doivent renvoyer tout le procès,
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
69arez (1548-1617). Le grand jésuite espagnol ne se contente pas d’exalter la communauté du genre humain, mais suggère et implique
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
70er un programme aux futurs députés, mais qu’on se contente d’indiquer les moyens de parvenir à cette Convention. Enfin et surtou
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
71 À quoi Goethe se borne à répondre : Soyons donc contents de vivre sur cette partie du globe, même si l’Europe doit connaître e
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
72présente. 291 Certes, Christopher Dawson ne se contente pas de renvoyer dos à dos les deux écoles. Il a décrit mieux que pers
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
73ne se laisse pas aveuglément détruire, s’il ne se contente pas d’attendre « que ce soit passé » pour vivre ensuite comme si rien
56 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
74e liée, et qu’elle mourra si elle le tue. Elle se contente alors de le maudire, de le traiter en « corps de mort », et leurs rel
75t l’intérêt de sa vie amoureuse. Mais l’Orient se contente de proposer des voies aux Renonçants (ou sannyasins) qui ont épuisé l
57 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
76terrogé sur son identité, ses qualités, Joseph se contente de montrer du doigt le nom inscrit sur son passeport. Le général, con
58 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
77de place dans les troisièmes : ils ont l’air trop contents d’être là, on les refoule. J’ai cru remarquer à ce propos que le [p. 
78. Alors que 48 % seulement des Français se disent contents de leur niveau de vie, tandis que 38 % s’en plaignent et que 14 % n’e
59 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
79. Alors que 48 % seulement des Français se disent contents de leur niveau de vie, tandis que 38% s’en plaignent et que 14% n’en
60 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
80 d’une société entièrement anarchique. Il a l’air content d’un bourgeois qui vient de réaffirmer une fois de plus quelques évid
61 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
81rrive de se fourvoyer, comme tout chercheur, bien content si ce n’est qu’une fois sur deux. Et il lui faut parfois revenir en a
62 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
82 de musiques des époques révolues. Quand il ne se contente pas de Beethoven et de Brahms, il ne découvre pas les talents d’aujou
63 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
83c’est-à-dire par des forces mystérieuses qu’on se contente de désigner sous le nom lui-même obscur de « devenir dialectique »… C
84érieur même de presque tous les pays. Ici l’on se contente d’importer nos machines et nos armements, là nos formes politiques, p
64 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
85hécoslovaquie par un petit avion civil perdu. Non contents de laisser dévaster leur territoire, les États-nations entendent aggr
65 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
86 là où le sont en fait deux pays souverains, trop contents de pouvoir expliquer leur carence par celle du voisin. La pollution n
87 d’elle-même en s’opposant à des décrets qui, non contents de refuser son existence légale en tant que région, se disposent à la
66 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
88ou de la paix menacée, ou de la justice, on ne se contente pas de les jeter en prison, on les excommunie littéralement en les pr
67 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
89 Le peuple veut des programmes pratiques, mais se contente, en fait, du verbalisme électoral. Les intellectuels prétendent « ent
68 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
90mis en musique par Arthur Honegger, on a été trop content de pouvoir se débarrasser de ma personne : j’étais devenu gênant en S
91rsuadé que les Russes et les Américains sont très contents comme ça, ne vont pas s’envoyer de bombes atomiques l’un sur l’autre.
92régions fait des progrès immenses. J’en suis très content et je suis optimiste parce que j’ai énormément œuvré pour cela : je m