1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
1on, cher ami, voici qu’une envie me prend de vous conter un peu cette histoire. Seulement, allons ailleurs ; il y a trop de mo
2 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
2e est le vrai sujet de ce grand livre. Je ne vous conterai pas « l’histoire ». [p. 2] Cette chronique d’une vie de femme n’est p
3 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
3 conteur de légende (3 juillet 1937) o L’art de conter pour le plaisir se perd. Et peut-être, avec lui, l’art tout court. Da
4’amuse de sa maîtrise : Lagerlöf, ou la gloire de conter ! Plusieurs douzaines de personnages, des familles et des isolés, des
4 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jean Blanzat, Septembre (janvier 1937)
5ires. Ou une histoire imaginée pour le plaisir de conter ? Trop de détails intimes semblent destinés à faire vrai, et à prouve
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Vassily Photiadès, Marylène ou à qui le dire ? (février 1937)
6des souvenirs d’enfance, fort bien réinventés, et contés dans un style un peu chantant, voilé, énigmatique par endroits. On cr
6 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
7ie de la fable nordique. Lagerlöf ou la gloire de conter ! Jusqu’au moment où l’imagination, ranimant les grands rythmes natur
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
8ncre ! N’oublions pas que la hiérarchie des faits contés traduit exactement la hiérarchie des préférences du conteur et de son
8 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). Neutralité (3 mai 1940)
9ais ceci est une autre histoire que je n’ai pas à conter maintenant. Et nous avons d’ailleurs, à mon avis, d’autres raisons de
9 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
10 Somnium narrare vigilantis est, disait Sénèque : conter le rêve est le fait de l’homme qui ne dort plus. C’est un écho lointa
10 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
11cœur, c’est vouloir une seule chose » 22 On m’a conté l’histoire d’un jeune Français qui, par dégoût d’une vie qu’il juge a
11 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
12crets intéressant la défense nationale »). Il m’a conté l’histoire suivante, qui vaut la peine d’être notée dans le détail. C
12 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
13l’été dernier est venu nous rendre visite et nous conter les événements de la région. (Je ne dis pas les potins, car sauf dans
13 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
14illeur expédient : s’ils demandent des nouvelles, contez-leur une histoire. « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent des brio
14 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
15il savait mieux que moi cette histoire que je lui contais. — Permettez, dit-il gentiment, que je vous réponde par une confessio
15 1947, Doctrine fabuleuse. 16. Le feu
16t quelque chose d’insatiable… Alors elle se mit à conter : « Les Indiens n’admettaient rien. Sauf le Sommeil, le plus profond
16 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
17illeur expédient : s’ils demandent des nouvelles, contez-leur une histoire. « S’ils n’ont pas de pain, qu’ils mangent des brio
18Amérique, vendez-leur une idée et votre nom. » Il contait l’anecdote suivante : un magazine à fort tirage lui ayant demandé un
17 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
19eut, et qu’elle doit le redevenir demain. Je vous conterai plutôt une petite histoire vraie. C’était il y a deux ou trois ans. J
18 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
20 ses pages les plus denses ou des anecdotes qu’il contait avec un humour énergique (ces deux mots accolés me rappellent son ton
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
21 ses pages les plus denses ou des anecdotes qu’il contait avec un humour énergique (ces deux mots accolés me rappellent son ton
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
22Europe cherche une formule d’union. Plutôt que de conter une fois de plus, en un fallacieux raccourci, la chronique des Ligues
21 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
23de Saint-Antonin (xiie siècle), « où il nous est conté que la dame de ce troubadour, apprenant qu’il avait été tué dans un c
22 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
24 de propagande les plus efficaces. L’école nous a conté que chaque État est une entité qui comporte une langue nationale, une