1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1artelant le parquet jusqu’à produire un roulement continu, marteler encore plus vite en tourbillonnant, choir enfin dans une va
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2artelant le parquet jusqu’à produire un roulement continu, marteler encore plus vite en tourbillonnant, choir enfin dans une va
3 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
3u monde, bien loin d’être l’histoire d’un progrès continu, nous apparaît plutôt comme une solennelle dégringolade, une contagio
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
4u monde, bien loin d’être l’histoire d’un progrès continu, nous apparaît plutôt comme une solennelle dégringolade, une contagio
5 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
5nts » non à des hommes. On allègue un « progrès » continu des « problèmes » où le tragique se résorbe en erreurs. Cette obsessi
6 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
6eut pas passer de l’un à l’autre par un mouvement continu, de proche en proche. Il faut un saut 17 . Prenons un exemple fameux 
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
7 poésie arabe est une, par la langue et l’échange continu. L’Andalousie touche aux royaumes espagnols, dont les souverains se m
8 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
8ir le déroulement fatal du siècle — et le miracle continu de la charité sera seul cause d’une création de liberté qui le dément
9 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
9, se fait entendre maintenant le chant profond et continu, la respiration bienheureuse des anges gardiens de ce temps, dans l’e
10 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
10ou entre Démocrite et Aristote — l’atomisme et le continu — la tension à vrai dire « n’existe » pas. Il s’agit simplement de l’
11 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
11t pas encore résolues ? Celle de l’atomisme et du continu, ou celle de l’un et du multiple, qui opposa si passionnément les Elé
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
12es. La conception linéaire du temps et du progrès continu de l’Histoire n’est guère soutenue que par un Joachim de Flore, dont
13 simultanément la liberté personnelle et le temps continu (au lieu du temps cyclique). Il est même intéressant de noter que l’e
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
14Démocrite et Aristote — l’atomisme [p. 165] et le continu — la tension à vrai dire « n’existe » pas. Il s’agit simplement de l’
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
15issociation de ces notions : le Progrès linéaire, continu, partant du chaos primitif pour se diriger sans relâche vers l’ordre
15 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
16es. La conception linéaire du temps et du progrès continu de l’Histoire n’est guère soutenue que par un Joachim de Flore, dont
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
17, est encore un moyen de passage du discontinu au continu, une harmonie… « Les Académies qu’il s’efforçait de fonder dans les d
17 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
18la civilisation catholique avait suivi un progrès continu, la terre aurait fini par être le paradis de l’homme, et Dieu a voulu
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
19efforcent méthodiquement de rassembler en un tout continu leurs fiefs épars sur le plateau et dans les vallées qui entourent le
19 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
20part, et qui appelle d’autre part l’accroissement continu des pouvoirs de l’État fédéral. Ce processus n’est pas seulement inév
20 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
21e en un seul acte un procès perpétuel, qui semble continu, mais qui est [p. 250] fait de milliards de retraits presque impercep