1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
1discipline sévère dès l’enfance pour façonner des contribuables inoffensifs. Enfin, il faut un nombre considérable de leçons, et le p
2 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
2» ou « sujets », selon les régimes, mais toujours contribuables. L’Église n’a plus le droit de brûler ses hérétiques, mais l’État a l
3 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
3oyens ou sujets, selon les régimes, mais toujours contribuables. L’Église n’a plus le droit de brûler ses hérétiques, mais l’État a l
4 1976, Réforme, articles (1946–1980). À propos du Concorde (21 février 1976)
4 milliards déjà dépensés par l’État, donc par les contribuables français et anglais ? Est-ce qu’elles justifieront le risque planétai
5 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
5ais, dans nos pays occidentaux, qu’aux dépens des contribuables et de l’environnement global. La Terre est devenue trop petite, trop
6 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
6cits étant transférés de la sorte à la charge des contribuables. Quant à l’uranium dont on nous disait « qu’il y en a partout », il v
7 milliards déjà dépensés par l’État, donc par les contribuables français et anglais ? Est-ce qu’elles justifieront le risque planétai
8: c’est qu’ils veulent commander. La majorité des contribuables se laissent tondre sans résistance, dans l’idée d’assurer leur confor
7 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
9toyens ou sujets selon les régimes, mais toujours contribuables. L’Église n’a plus le droit de brûler ses hérétiques, mais l’État a l
10ge par l’État, se verraient « partagés » avec les contribuables. Soyons sérieux : jamais les habitants d’une région ne se rassemblero
8 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
11ns ce secteur (pour la santé et pour la bourse du contribuable), plus le PNB augmente et permet au Premier ministre de parler de « l
9 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
12ictimes réelles ou potentielles, c’est-à-dire les contribuables, plutôt que par ses auteurs, qu’il ne faut pas indisposer. Au [p. 102
10 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
13 des bénéfices très supérieurs à ce que coûte aux contribuables européens le chômage qui en résulte chez eux. Telles étant les donnée
11 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
14r l’État à son profit éventuel, avec l’argent des contribuables, ceux qui constituent la nation, et qui n’en ont jamais touché en ret