1 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
1 Pourtant, comment ne pas admirer la merveilleuse convergence d’une notion trop désintéressée de l’esprit, qu’ont les clercs, et d’
2 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
2p. 401] similitude d’espérances, à cause de cette convergence apparente, à cause de cette tentation très réelle, que je suis amené
3 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
3ture moderne serait-elle née de cette mystérieuse convergence dans la sécularisation — ce négatif ou cet incognito de l’incarnation
4 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
4s théologiques que Barth ne saurait renier. Cette convergence paradoxale et imprévue n’est-elle pas comme un signe, une promesse ém
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
5sont là.   Rien ne me paraît plus frappant que la convergence finale des faits que l’on a rappelés dans ce numéro, des questions [p
6et de la culture, voire même de l’économie. Cette convergence, cette rencontre idéale, me paraît être la grande leçon qui doit se d
6 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7’admire le Führer ? Laissez-moi plutôt admirer la convergence providentielle de sa puissance et de vos désirs secrets « d’ordre » à
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
8igion des druides. Car c’est ici que se révèle la convergence des mythes iraniens, gnostiques, et hindouistes avec la religion fond
8 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
9règnent pas, sont en voie de divergence et non de convergence, sur le plan international. On a vu les socialistes anglais collabore
9 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en août 1953 : Lettre aux Six (juillet-août 1953)
10nfrontation de nos jugements sur le Projet, cette convergence ne peut manquer de vous apparaître significative. Voici donc la premi
10 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
11ions étroites et s’assurent continuellement de la convergence de leurs efforts. À cet égard, relevons un signe heureux : 9 sur 10 d
11 1957, Preuves, articles (1951–1968). L’échéance de septembre (septembre 1957)
12t temps que les Français se regroupent, face à la convergence de ces attaques, et qu’ils cessent de fournir contre la France des ar
12 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
13qui font le drame et la grandeur de l’Occident. Convergence des méthodes Du point de vue fondamentalement européen qui est celui
14l me paraît bien plus intéressant de constater la convergence finale de nos méthodes, s’agissant de la prochaine et décisive étape
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.4. Pendant ce temps, l’Amérique du Nord…
15apables de les prendre au sérieux, il n’y eut pas convergence mais conflit. Certes, les pionniers de l’Union américaine n’opposaien
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
16ropéen. Oui, il aurait pu y avoir une Europe, une convergence des essences germano- [p. 318] hispano-italo-slaves avec l’essence sl
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
17conflits de l’impérialisme moderne démontrent une convergence européenne des appétits. Partout, la collectivité européenne et son d
16 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
18assistons dans cette génération à un phénomène de convergence chrétienne qui renverse le cours suivi par l’histoire religieuse depu
17 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
19hes scientifiques, etc. — créant des occasions de convergence expérimentale, et permettant ainsi de dépasser le plan des comparaiso
18 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
20ionnels de division du genre humain. Mouvement de convergence à grande échelle, d’une part. Les distances sont presque annulées par
21le moteur et l’agent de ce mouvement universel de convergence ? La réponse me paraît évidente. C’est l’Europe, c’est elle seule, qu
22ément au cœur de sa culture qui fut l’agent de la convergence mondiale, un mouvement radicalement contraire de divergence. Ce mouve
19 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
23ionnels de division du genre humain. Mouvement de convergence à grande échelle, d’une part. Les distances sont presque annulées par
24le moteur et l’agent de ce mouvement universel de convergence ? La réponse me paraît évidente. C’est l’Europe, c’est elle seule, qu
25nt au cœur de cette culture qui fut l’agent de la convergence mondiale, un mouvement radicalement contraire de divergence. Ce mouve
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
26n 1848. Au contraire, cette union a résulté de la convergence d’intérêts d’un certain nombre de communautés décidées à défendre leu
21 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
27 fois patriarcales et cosmopolites — révèlent une convergence rare d’influences italiennes, autrichiennes et françaises, dans un pe
22 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
28ici bientôt dans l’euphorie de la contestation en convergence heureuse ! À quelques jours de là, il me dit souhaiter que nous puiss
23 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). André Breton à New York (8-9 octobre 1966)
29ici bientôt dans l’euphorie de la contestation en convergence heureuse ! À quelques jours de là, il me dit souhaiter que nous puiss
24 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
30réaliser quelques mois plus tard à La Haye. Une convergence mémorable À vrai dire, en quittant Montreux dans l’euphorie d’une pro
25 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
31 pas contradictoire. Un phénomène très général de convergence inspire les mouvements d’union continentale qui créent le Conseil de
32ation de type unitaire que ce double mouvement de convergence mondiale et de diversification locale ne mette en crise permanente. 8
33 suisse. Car la double exigence antinomique de la convergence et de la diversification n’est pas tellement mieux satisfaite dans ce
34ser de se laisser entraîner par des mouvements de convergence européenne et mondiale, même s’ils disent s’inspirer du propre exempl
26 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
35ionnels de division du genre humain. Mouvement de convergence à grande échelle, d’une part. Les distances sont presque annulées par
36s, au cœur de cette culture qui fut l’agent de la convergence mondiale, se prononce un mouvement contraire de divergence [p. 106] p
27 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
37 pas contradictoire. Un phénomène très général de convergence inspire les mouvements d’union continentale qui créent le Conseil de
38tour la Bretagne, les Flandres ou le Pays basque. Convergence et diversification, exigence simultanée de plus grandes unités supra-
39ation de type unitaire que ce double mouvement de convergence mondiale et de diversification locale ne mette en crise permanente. H
40 suisse. Car la double exigence antinomique de la convergence et de la diversification n’est pas toujours mieux satisfaite dans ces
41ur refuser l’adhésion du pays à des mouvements de convergence européenne et mondiale, même s’ils disent s’inspirer du propre exempl
28 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
42 pas contradictoire. Un phénomène très général de convergence inspire les mouvements d’union continentale qui créent le Conseil de
43ation de type unitaire que ce double mouvement de convergence mondiale et de diversification locale ne mette en crise permanente :
44 suisse. Car la double exigence antinomique de la convergence et de la diversification n’est pas tellement [p. 16] mieux satisfaite
45ser de se laisser entraîner par des mouvements de convergence européenne et mondiale, même s’ils disent s’inspirer du propre exempl
29 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
46un processus à la fois historique et psychique de convergence, de collusion, et de mise en tension, voire de confusion aux limites
30 1973, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Denis de Rougemont, l’amour et l’Europe » (3-4 mars 1973)
47ction publique ? D. de R. — Il y a sans doute une convergence, mais la situation actuelle est plus sérieuse que mon petit pamphlet,
31 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
48nc diamétralement à toutes les traditions dont la convergence historique a fait la culture de l’Europe. Idéologie commune à ces tro
49n fondamentale, en politologie, s’explique par la convergence objective des intérêts des partis en tant que tels, des gouvernants e
32 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
50x et des théoriciens capitalistes (en remarquable convergence sur ce point : l’économique commande, et le reste suivra) — on en vie
33 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
51 nous aujourd’hui — sauf cas toujours possible de convergence profonde, et comme préétablie avec les buts premiers, les lois et les
52eurs vitaux de notre société. Et c’est au lieu de convergence de ces appels que va se former en creux le modèle de la Région.« 
34 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
53s mouvements écologistes soucieux de marquer leur convergence décisive avec les mouvements fédéralistes et régionalistes. Autour de
35 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
54x n’en avaient jamais montré à son égard. D’où la convergence remarquable entre le désir de développement industriel affirmé comme
36 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
55s’unir aujourd’hui en connaissance de cause et en convergence de buts. Personne n’ose se dire contre l’union Le fait est que pers
37 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
56e sa chute. Il n’est pas né, non plus, de quelque convergence miraculeuse d’Athènes, de Rome et de Jérusalem révélant une sorte d’i
38 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
57ndon de toute intention d’interdisciplinarité, de convergence des arts libéraux, et surtout de totalité, c’est-à-dire d’universitas
39 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
58 Le phénomène de la vie peut être expliqué par la convergence ou par l’action antinomique de ces deux instincts ». Ici, Freud citai
40 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
59c pratiquement anti-européens ; et c’est enfin la convergence frappante de leurs propositions pour l’union de l’Europe, et cela qu’
41 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
60e que par leur importance politique, mais dont la convergence m’apparaît aujourd’hui d’autant plus frappante que je suis bien placé
61uccès n’est pas exclu. Comment ne pas admirer la convergence des exigences de Villey et des miennes ? À 1 h Raymond Silva m’apport