1 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
1i l’administrait, et qui s’intitulait : Office de coordination des relations commerciales et culturelles interaméricaines. Cette dén
2 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
2p. 98] Dès le mois de décembre 1947, un Comité de coordination des mouvements pour l’Unité européenne dressait les plans de travail
3 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
3ont été rédigés en plein accord avec le Comité de coordination du Congrès. Quant à la Résolution, elle fut mise au point, au terme d
4ye (7-11 mai 1948) par le Comité international de coordination des mouvements pour l’unité européenne Préambule 1. L’union de l’Euro
5es d’art d’un pays à l’autre ; 5. De faciliter la coordination des recherches sur la condition de l’homme européen au xxe siècle, e
4 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
6offrir un lieu de rencontre et des instruments de coordination : la création de l’AIEE, comme on le verra, répond à ces nécessités.
7 à tenter d’une manière systématique et suivie la coordination des efforts culturels en vue de l’union de l’Europe. Et s’il n’exista
8s’il disparaissait, les nécessités mêmes de cette coordination amèneraient à le réinventer. Ceci, à condition, bien entendu, que l’o
9cialisées ? Toute notre insistance portera sur la coordination des quelques 18 activités en cours ou à l’étude. Il s’agit en princip
5 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
10décentralisé. Il se développe par des méthodes de coordination pratique, et non pas à coups de directives émises par un office loint
6 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
11ession, il faut mentionner certains organismes de coordination très efficaces, tels que le « Vorort », groupement de grands industri
7 1953, Preuves, articles (1951–1968). À propos de la crise de l’Unesco (mars 1953)
12décentralisé. Il se développe par des méthodes de coordination pratique, et non pas à coups de directives émises par un office loint
8 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
13n prenant le Centre comme point d’appui, relai de coordination, instrument de diffusion ou d’exécution. Mais s’il est vrai que les c
9 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
14opinion et aux gouvernements ; et de faciliter la coordination des recherches sur la condition de l’homme européen au xxe siècle, e
15un Institut européen de recherches nucléaires, et coordination par le CEC des organismes d’éducation populaire. Tout cela existe auj
16, dirigée par M. Walter Tritsch. La Commission de coordination scientifique, animée par Raoul Dautry, se réunit le 12 décembre et pr
17rmina bientôt notre action quotidienne. Action de coordination, d’animation, d’information et d’enquêtes préalables. Il y eut des an
18les européennes qui se fait jour. Le besoin d’une coordination entre nos forces culturelles, et le besoin de représentation commune
10 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
19elles (au sens le plus large du mot) le besoin de coordination des efforts et des politiques suivies dans tel domaine particulier de
11 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
20ie. Mais deux dangers subsistent : les centres de coordination se sont multipliés au point de poser à leur tour un grave problème de
21u point de poser à leur tour un grave problème de coordination… et de financement ; et les déclarations d’intention européenne et fé
22péennes qui se fait jour. [p. 7] Le besoin d’une coordination entre nos forces culturelles, et le besoin de représentation commune
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
23direction d’une sorte d’académie internationale ; coordination politique, sous la direction d’institutions internationales ; réconci
13 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
24ce, l’unification de leurs mesures sociales et la coordination de leurs politiques économiques. Ce qui nous manque encore, c’est une
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
25ssaire, la personnalité, qui n’est autre qu’une « coordination de l’individualité avec l’universel » ; « chacun prend conscience de
15 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
26s, au terme de cette analyse, appellent ou non la coordination, sous quelles formes et dans quels domaines bien définis. Le Marché c
16 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
27grès de La Haye. Dès l’automne 1947, un Comité de coordination des mouvements pour l’union de l’Europe dressait les plans de travail
28istes. Peu avant le Congrès de Rome, le Comité de coordination des groupements militant pour l’union de l’Europe avait pris le nom d
17 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
29 — inventaire des forces culturelles en Europe, — coordination des efforts actuellement dispersés, — initiatives tendant à développe
30autonomie. Ainsi le Centre resterait un organe de coordination, mais il serait, si l’on peut dire, décentralisé. Il est facile de vo
31et peut-être trois : I. Éducation. Documentation, coordination, initiatives dans les domaines suivants : Enseignement européen dans
18 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
32ie. Mais deux dangers subsistent : les centres de coordination se sont multipliés au point de poser à leur tour un grave problème de
33u point de poser à leur tour un grave problème de coordination… et de financement ; et les déclarations d’intention européenne et fé
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
34ce, l’unification de leurs mesures sociales et la coordination de leurs politiques économiques. Ce qui nous manque encore, c’est une
20 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
35es avec ce qu’il signifie de manques effarants de coordination. Dans ce domaine, il n’y a plus place pour le folklore. R. — Il subs
21 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
36s, au terme de cette analyse, appellent ou non la coordination, sous quelles formes et dans quels domaines bien définis. Le Marché c