1 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
1retors, vous verriez bien que je ne suis pas plus coquette qu’une autre. Mais les hommes comme vous aiment que les femmes soient
2es hommes comme vous aiment que les femmes soient coquettes à les faire doucement frémir de rage ; ils aiment s’obstiner et c’est
3us me reprochez d’être méchante : je suis à peine coquette, et vous savez que c’est un plaisir qu’on ne peut pas nous refuser ;
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
4onstants » — le berger, la bergère, le volage, la coquette, le hardi, etc. — donne à la dialectique des sentiments sa meilleure
5Vous avez fait de la femme une espèce de divinité coquette, cruelle et vampirique. Vos femmes fatales, et vos femmes adultères,
3 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
6me dit-elle, un homme marié avec lequel ayant été coquette en vain, il me dit en me quittant : “Je vous ajoute à ma liste des mi
4 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
7 qu’ils allaient conquérir un pays de bavards, de coquettes et de vieux politiciens véreux. Après quelques semaines en territoire
5 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
8 ! Pour sa grâce et pour ses faiblesses de grande coquette blessée, peut-être. Mais aussi pour une certaine sagesse, une certain
6 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
9me dit-elle, un homme marié avec lequel ayant été coquette en vain, il me dit en me quittant : Je vous [p. 84] ajoute à ma liste
7 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
10 ! Pour sa grâce et pour ses faiblesses de grande coquette blessée, peut-être. Mais aussi pour une certaine sagesse, une certain
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
11me dit-elle, un homme marié avec lequel ayant été coquette en vain, il me dit en me quittant : Je vous ajoute à ma liste des mil