1 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
1, d’encens ou de pétales de fleurs emplissant des corbeilles si fraîches à voir. Dans la fournaise d’une petite place, vers midi,
2 1952, Journal de Genève, articles (1926–1982). Au pays du Patriarche (29-30 novembre 1952)
2ille qui se tient au milieu d’eux, porteuse d’une corbeille fleurie, figure « le sentiment doux » de l’assistance. Les garçons dé
3 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
3ille qui se tient au milieu d’eux, porteuse d’une corbeille fleurie, figure « le sentiment doux » de l’assistance. Les garçons dé
4 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
4rent à ses yeux. Chacune avait dans les mains une corbeille pour recevoir des fleurs ; elles gagnèrent les prairies voisines de l
5 le bruit des flots. Europé elle-même portait une corbeille d’or magnifique, admirable merveille, admirable travail d’Héphaistos 
6; quant à Zeus, il était fait en or. Autour de la corbeille ronde, au-dessous de la bordure circulaire, était représenté Hermès ;
7 de ses pennes déployées couvrait les bords de la corbeille d’or. Telle était la corbeille de la toute belle Europé. Arrivées dan
8it les bords de la corbeille d’or. Telle était la corbeille de la toute belle Europé. Arrivées dans les prés fleuris, les jeunes
5 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
9admirable gilet blanc ») se trouve chargé de deux corbeilles de courrier affluant vers Genève des familles de soldats disparus. «