1 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929)
1petits mots d’esprit et de malices ? Noisettes et cornichons ? p. 199 t. « Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe G
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
2. Mais c’est le moment d’entamer le jambon et les cornichons que dépose sur la table une servante respectueuse des plaisirs des ho
3 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
3ez une critique du marxisme, vous serez traité de cornichon : le communisme des bourgeois, c’est une mystique, un lyrisme, ou une
4 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
4 Car ces rêveurs sont aussi, et souvent, de vieux cornichons à lunettes, aux lèvres minces, sachant compter leurs sous et damner l
5 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
5 Car ces rêveurs sont aussi, et souvent, de vieux cornichons à lunettes, aux lèvres minces, sachant compter leurs sous et damner l