1 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
1evrait protéger et défendre les libertés locales, corporatives, familiales, individuelles, que voyons-nous au contraire ? une action
2toute rapidité. Il en est de même dans le domaine corporatif où l’homme, [p. 9] au lieu d’être chargé de sa propre protection, en
2 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
3pens du patriciat fermé. Mais ces « révolutions » corporatives restent d’ordre strictement politique, tandis que les revendications
3 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
4tées, ou une tendance religieuse, ou des intérêts corporatifs. Sur la base de programmes restreints, bien définis, l’on peut discut
4 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
5en raison du développement traditionnel d’une vie corporative : tel ouvrier raisonnera non pas exclusivement en ouvrier, mais en me
5 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
6sens primitifs de l’universitas, qui sont le sens corporatif, communautaire, et le sens synthétique ou universalisée. Nos universi
6 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
7sens primitifs de l’universitas, qui sont le sens corporatif, communautaire, et le sens synthétique ou universaliste. Nos universi
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
8s, c’est l’esprit des communes médiévales. Esprit corporatif mais non collectiviste, esprit de la cité grecque mais re-tribalisée
9térieurs des dignités consulaires et bourgeoises, corporatives et militaires, — ce n’est pas le produit d’une brusque subversion [p.
8 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
10en raison du développement traditionnel d’une vie corporative : tel ouvrier raisonnera non pas exclusivement en ouvrier, [p. 119] m
9 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
11sens primitifs de l’universitas, qui sont le sens corporatif, communautaire, et le sens synthétique ou universaliste. Nos universi