1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1rmonie universelle, incapable d’en comprendre les correspondances divines et humaines, insensible même à sa déchéance, abandonné à la l
2 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
2a regarde s’amuser. Je vois se perdre ce sens des correspondances secrètes et spontanées du plaisir qui seules faisaient sa dignité hum
3 de l’autre. Il dit : « Pour celui qui saisit les correspondances, chaque geste, chaque minute d’une vie résume celte vie entière et fa
3 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
4organisation du moral », multiplie à nos yeux les correspondances. Comprenons à ce signe qu’il nous transporte dans un monde plus haute
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
5a regarde s’amuser. Je vois se perdre ce sens des correspondances secrètes et spontanées du plaisir qui seules faisaient sa dignité hum
6 de l’autre. Il dit : « Pour celui qui saisit les correspondances, chaque geste, chaque minute d’une vie résume cette vie entière, et f
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
7oir du ciel entier. C’est parce qu’ils savent les correspondances que ce médecin parle avec mystère des objets que nous touchons, — ce
8ussitôt patent que toute réalité spirituelle a sa correspondance dans la matière, ou bien n’est qu’une duperie. [p. 145] Correspondan
9 matière, ou bien n’est qu’une duperie. [p. 145] Correspondances à vrai dire tellement invisibles et duperies tellement respectables p
10 humains, — l’amour, qui est le lieu des [p. 146] correspondances, qui est le degré suprême de la signification. (L’état de l’âme et du
6 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
11re. Ce grand esprit qui savait voir de grandioses correspondances dans le détail bizarre de notre microcosme, manquait de la seule chos
7 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
12 moraux et matériels du temps. Les mémoires et la correspondance du sinistre Ubaldini, nonce papal, les seize attentats perpétrés cont
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
13eu de nouvelles du monde dans leurs colonnes. Les correspondances villageoises (accidents de bicyclette, arrivée d’un bateau, prix du s
9 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
14eu de nouvelles du monde dans leurs colonnes. Les correspondances villageoises (accidents de bicyclette, arrivée d’un bateau, prix du s
10 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). L’Âme romantique et le rêve (23 mars 1937)
15ique, d’autre part en déclarant et soulignant des correspondances profondes, et toutes nouvelles, entre le romantisme allemand et les p
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
16térieures et formelles qu’elles soient, de telles correspondances ne sauraient être, en toute honnêteté, réduites à des coïncidences. M
12 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
17tant de possibles, tant d’intentions 52 , tant de correspondances théologiques, et finalement pour en extraire un matériel encore utili
18ures » primitives dans le jeu des symboles et des correspondances. C’est l’ambition que refoulera trop aisément notre âge classique, et
13 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
19ables amateurs sans vocation qui l’apprennent par correspondance dans les romans et dans les magazines à gros tirage. Car cette insign
14 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
20 la matière, la grande dynamique sidérale, et les correspondances de la vie organique, à tel point qu’un savant, un peintre, un visionn
21ini. Et ce qui définit le sens d’un mot, c’est sa correspondance indiscutable à certaines choses, à certains sentiments, c’est le fait
22t qu’il engage nécessairement des actes. Or cette correspondance ne cesse d’être arbitraire qu’en vertu d’un accord unanime. C’est dir
15 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
23en vertu de cette disposition, c’est le ton de ma correspondance qui a seul agi sur vous, et non mes arguments. Vous me reprochez d’ex
16 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
24 sens des formes, des symboles, des signes et des correspondances. On ne peut pas impunément se vêtir de n’importe quelle couleur, sous
17 1946, Réforme, articles (1946–1980). Spiritualité américaine (19 octobre 1946)
25ls n’ont pas le sens proprement « religieux » des correspondances et des signes. Qu’est-ce que le péché, pour eux ? L’inefficacité et l
18 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
26res : sports, religion, finance, livres, théâtre, correspondance, jardin, etc. Mais le fait est qu’une dépêche de Paris, par un corres
19 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
27res : sports, religion, finance, livres, théâtre, correspondances, jardins, etc. Ce qui pose chaque jour aux rédacteurs d’un journal am
28ls n’ont pas le sens proprement « religieux » des correspondances et des signes. Qu’est-ce que le péché, pour eux ? L’inefficacité et l
20 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
29 formes, des symboles, des signes [p. 177] et des correspondances. On ne peut pas impunément se vêtir de n’importe quelle couleur sous
21 1947, Carrefour, articles (1945–1947). L’art dirigé [Réponse à une enquête] (23 janvier 1947)
30re des lettres n’a jamais prétendu « diriger » la correspondance) et d’autre part favoriser les artistes inscrits au parti. Or les let
22 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Présentation du Centre européen de la culture (mars 1952)
31eillés, dans chacun de nos pays. Un lien et une correspondance Nous ne fondons pas « une revue de plus », que cela soit clair. Notre
23 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
32ons essentiellement pratiques de comptabilité, de correspondance, d’économie, de sciences appliquées ; et d’autre part, les écoles sec
24 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
33’on se rende mal compte, en général, du volume de correspondance et de démarches préalables que suppose un tel résultat. Mais poursuiv
25 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
34isposition para-mystique dans un langage plein de correspondances avec celui de mes analyses du Mythe, et d’une précision si constante
26 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
35ce et art, ou de l’art comme existence.) D’autres correspondances ont pu le frapper. N’a-t-il pas reconnu le style même, et sinon le so
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — h. Pour une mythanalyse de la culture
36ons nouvelles, ou renouvelées : 1° Rechercher les correspondances religieuses et philosophiques des attitudes décrites ou prônées par l
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
37isposition para-mystique dans un langage plein de correspondances avec celui de mes analyses du Mythe, et d’une précision si constante
29 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
38ce et art, ou de l’art comme existence.) D’autres correspondances ont pu le frapper. N’a-t-il par reconnu le style même, et sinon le so
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
39hapitre sur Europe et Cadmus. Le foisonnement des correspondances étymologiques signalées par cet auteur donnera quelque idée de l’extr
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
40t un commerce continuel d’idées, de colloques, de correspondances érudites, de polémiques nobles ou virulentes. « L’Europe en un seul c
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
41erre, qui me distingue assez pour m’honorer de sa correspondance, m’a envoyé un bel ouvrage sur la façon de rétablir la paix en Europe
33 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
42doxie russe, il s’épuise à les concilier, d’où sa correspondance fameuse avec Bossuet : œcuménisme. Européen conscient de nos valeurs
43spécifiquement européens, qu’il a traités dans sa correspondance et dans un écrit pseudonyme. Voici d’abord le citoyen du monde : Je
34 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
44jamais été plus plaisant à propos de famine. » Sa correspondance avec Mme d’Épinay reflète [p. 145] les propos que pouvaient accepter
35 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
45ître. Les Encyclopédistes français y dominent par correspondance pendant le règne de la Grande Catherine. Dès le début du xixe , c’est
36 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
46de corps, grâce à laquelle, en vertu de la loi de correspondance du sens et de l’expression, l’esprit suprême peut agir terrestrement.
37 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
47ement géographique mais culturel ? Il suggère une correspondance qui ne saurait être accidentelle entre la position de l’Europe dans l
38 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
48européen dont tous deux ont fait preuve dans leur correspondance 108 , mais qu’il faut plutôt l’attribuer à leur commune formation bâl
39 1965, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Un écrivain suisse (20-21 mars 1965)
49ropéen dont tous les deux firent preuve dans leur Correspondance (voir les lettres à von Preen de l’aîné, celles à Hofmannsthal du cad
40 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vingt langues, une littérature (mai 1967)
50 cubisme, surréalisme, abstraction, etc. — et les correspondances de ces styles et mouvements dans tous les arts : peinture, sculpture,
41 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
51ailleurs plus rapidement de cette manière que par correspondance. c) Le Centre culturel, prenant le contre-pied des usages devenus co
42 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
52 cubisme, surréalisme, abstraction, etc. — et les correspondances de ces styles et mouvements dans tous les arts : peinture, sculpture,
43 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
53ur le monde, trop grand pour ses régions, et sans correspondance autre qu’accidentelle avec aucun espace économique défini par la natu
44 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
54mettre une participation civique réelle ; et sans correspondance autre qu’accidentelle avec aucun espace économique défini [p. 53] par
45 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
55mettre une participation civique réelle ; et sans correspondance autre qu’accidentelle avec aucun espace économique défini par la natu
46 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe et le sens de la vie (25-26 avril 1970)
56mettre une participation civique réelle ; et sans correspondance autre qu’accidentelle avec aucun espace économique défini par la natu
47 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
57ie de mes lecteurs, je ne puis rien dire, hors la correspondance où elles m’entraînent parfois nolens volens. Dénué de l’autorité du c
58les. Mais la guerre va suspendre tôt après notre correspondance et, j’imagine, le projet de numéro spécial composé à partir de mon li
59Henri III. Elle entretient avec Pierre Damien une correspondance qui nous montre « ces âmes raffinées déjà tout près du langage de sai
48 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). C.J.B. l’Européen, 1891-1974 (printemps 1974)
60ropéen dont tous les deux firent preuve dans leur Correspondance (voir les lettres à von Preen de l’aîné, les lettres à Hofmannsthal d
49 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
61rmonie universelle, incapable d’en comprendre les correspondances divines et humaines, insensible même à sa déchéance, abandonné à la l
50 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
62te formule simple : — déterminer de cas en cas la correspondance entre les dimensions de la tâche considérée et celles de la communaut