1 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
1la lâche volupté de sentir l’esprit se défaire et couler sans fin vers un sommeil à l’odeur fade de fleuve, un sommeil de plan
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
2icale, et où il y avait toujours des robinets qui coulaient pour emplir ou pour vider un bassin (et souvent les deux), (pour empl
3 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
3 larmes le seuil de la prison paternelle, tout en coulant un clin d’œil assassin vers le parterre agité de passions contradicto
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
4 larmes le seuil de la prison paternelle, tout en coulant un clin d’œil assassin vers le parterre agité de passions contradicto
5ini, est indéfiniment grandiose et musical. Ainsi coula cette nuit sans partage, et nos mains ne s’étaient point touchées, lo
5 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
6 les statues qu’on taille dans la pierre ou qu’on coule en bronze, — à cela, à nulle autre chose. Nous atteignons pour un ins
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7l. Au bord de la terrasse, une fontaine abondante coule dans un fort grand bassin rectangulaire aux eaux sombres. La maison d
8s odeurs et la saleté de ses ruelles. Un ruisseau coule au milieu du pavé, charriant des ordures, des papiers, du sang près d
9es femmes vont avec des cruches à la fontaine qui coule son filet sur la grande place, juste à côté de la pissotière et de l’
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
10, sur ce visage au sourire extasié, et des larmes coulent sur les faces, dans l’ombre. Et soudain tout s’apaise. (Mais la marée
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11la cinquième gorgée parce que, du flanc de Jésus, coula du sang et de l’eau. Voilà la sanctification de la vie poussée à ses
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
12 Je et le Tu des êtres unis par une forte émotion coulent l’un dans l’autre, donnant naissance à une unité d’être. Eckhart ne c
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
13, disait la rhétorique. Un peu plus tard, le sang coulera sous la Terreur ; mais nous n’en sommes encore qu’à la « guerre en de
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
14ur, que la charité franciscaine obtint sans faire couler le sang la résorption de l’hérésie en Italie, alors que la brutalité
12 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
15Je suis redescendu vers la vallée de l’Yerre, qui coule entre des saules et des peupliers blancs. Il faisait lourd et doux, l
13 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
16t l’Évangile. Nous sommes tous dans le bateau qui coule, et en même temps nous sommes tous dans le bateau qui vient d’envoyer
14 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
17 les statues qu’on taille dans la pierre ou qu’on coule en bronze, — à cela, à nulle autre chose. Nous atteignons pour un ins
15 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
18ommes redescendus vers la vallée de l’Yerres, qui coule entre des saules et des peupliers blancs. Il faisait lourd et doux, l
16 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
19erts, et, dans le port, un petit bateau de guerre coulé à quai, coupé en deux par une bombe et couvert d’une rouille éclatant
20nde avec une insistance harcelante, pourquoi on a coulé ce bateau, et pourquoi ces maisons des boulevards n’ont pas de fenêtr
17 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
21le soir, nous volons contre le soleil et le temps coule deux fois plus vite. La stratosphère se dore. Des cumulus élèvent des
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
22endant, cette eau n’est pas semblable à celle qui coule du robinet. Elle est modifiée par l’absence, on dirait presque par le
19 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
23le soir, nous volons contre le soleil et le temps coule deux fois plus vite. La stratosphère se dore. Des cumulus élèvent des
20 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
24y prends ma force. C’est pas vrai. [p. 124] Ça ne coule pas comme qui dirait de la terre vers moi, c’est le contraire. C’est
21 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
25plus vulnérable : c’était la France, dont le sang coulait en Indochine, et qui allait décider du sort de toute l’Europe en rati
22 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
26, tout près de ratifier la CED, mais dont le sang coule en Indochine. La Conférence, proposée par la France, qui hélas « ne p
23 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
27question de pétrir une glaise indifférente. On ne coule pas un homme dans un moule. Le vrai problème d’une formation européen
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
28onde est comme une grande cité et tous les hommes coulés pour ainsi dire dans un même droit, afin qu’ils comprennent qu’ils so
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
29ut nous tendre une puissance spirituelle. Le sang coulera à flots en Europe jusqu’à ce que les nations prennent conscience de l
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
30sonne […] Oh ! ce n’est pas seulement le sang qui coulait alors qui m’a tant épouvanté, ce ne sont pas même les Tuileries, mais
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
31culture se fige brusquement, elle meurt, son sang coule, ses forces se brisent — elle devient civilisation. C’est ce que nous
32parler de mondes disparus tout entiers, d’empires coulés à pic avec tous leurs hommes et tous leurs engins ; descendus au fond
28 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
33nière dont le « complexe suisse » est prompt à se couler dans les tournures du langage théologique 129  : Le péché des Suisse
29 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
34ales. En finir avec les fleuves qui s’arrêtent de couler à la frontière sur les croquis de géographie. Une bourde du général
30 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
35récautions prises » avaient oublié de prévoir, et coule avec ses deux mille deux cents passagers. Depuis lors, quand on me ré
31 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
36, sur ce visage au sourire extasié, et des larmes coulent sur les faces, dans l’ombre. Et soudain tout s’apaise. (Mais la marée
32 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
37ar on ne peut prendre un pouvoir détesté qu’en se coulant dans ses structures, mais dès lors ce sont elles qui gouvernent. Surt