1 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
1 la promesse du salut, que cette foi n’est pas le couronnement de sa « vie religieuse », mais le don gratuit que Dieu fait à tout ho
2 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
2radoxe de présenter la passion amoureuse comme le couronnement d’un hymen idéalement réalisé (d’après les recettes). Personne, que j
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3mour » et le rituel de maithuna apparaît comme le couronnement d’un lent et difficile apprentissage ascétique… Le néophyte doit serv
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
4radoxe de présenter la passion amoureuse comme le couronnement d’un hymen idéalement réalisé (d’après les recettes). Personne, que j
5 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
5ue qui rêvait d’être empereur est mort le jour du couronnement. Tous nos succès, tous nos actes sans doute, sont ainsi à quelque deg
6 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
6. L’épopée du service étranger devait trouver son couronnement en même temps que son crépuscule dans une retraite mémorable : elle s
7 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
7Je ne fais pas là du paradoxe. Chacun sent que le Couronnement est tout à fait autre chose que la somme des Anglais. L’Europe est un
8 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
8 semble être dans l’air. Un tel Conseil serait le couronnement de la méthode que nous exposons — et pratiquons. Allons-nous perdre
9 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
9it à ce chapitre, qui eût été, selon certains, le couronnement de l’œuvre. Ainsi le Jardin clos de la présence mystique eût pris la
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
10it à ce chapitre, qui eût été, selon certains, le couronnement de l’œuvre. Ainsi le Jardin clos de la présence mystique eût pris la
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
11ue son action de pédagogue, devaient trouver leur couronnement et l’expression de leur unité profonde dans un ouvrage qu’il ne put a
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
12stice internationales, dans lesquelles il voit le couronnement nécessaire de l’ère historique de la « Nature » succédant à celle du
13 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
13 l’œuvre personnelle de Retinger, et peut-être le couronnement de sa carrière. Nous étions quelques-uns à savoir ce qu’avait été son
14 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
14mble bien que cet élan doive trouver sous peu son couronnement politique, dans quelque forme d’association, d’intégration ou de fédé