1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1sé dans vos couronnes de laurier. Vous n’êtes pas couronnés d’olivier. La main connaît la main dans la prise du témoin. L’épaule
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
2uts arbres et bientôt un vaste portail, aux piles couronnées de grands cerfs de bronze. La piste se fait plane, la forêt s’ordonne
3 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
3u’ils mettent en action. La littérature nouvelle, couronnant un ordre nouveau, sera forcément plus soucieuse des échos qu’elle ébr
4 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
4. 5] Le Problème du bien (12 septembre 1936) l Couronnant une carrière d’auteur déjà longue — quarante-cinq volumes, sauf erreu
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
5e. V., c’est un vieux nid d’aigle, une pierraille couronnant des hauteurs ventées. Les rues sont étroites et caillouteuses, pleine
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
6nous nous occupons. L’ardeur amoureuse spontanée, couronnée et non combattue, est par essence peu durable. C’est une flambée qui
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
7c en fait : sa crainte de guérir !) sont en effet couronnés de succès au cinquième acte. Corneille l’avoue plus tard, tout en fei
8 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
8ruire cette paix, précisément, que le prix devait couronner. Et le chimiste pacifique verra retomber sur sa tête, sous la forme d
9 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
9ruire cette paix, précisément, que le prix devait couronner. Et le chimiste pacifique verra retomber sur sa tête, sous la forme d
10 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
10 montent jusqu’aux lisières de la forêt de sapins couronnant le Gurten. Toutes les demi-heures, des avions passent, volant très ba
11 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
11Mexique latin, le Canada britannique et français. Couronnant le tout, voici que le monde germanique vient déclarer la guerre aux É
12 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
12Mexique latin, le Canada britannique et français. Couronnant [p. 50] le tout, voici que le monde germanique vient déclarer la guer
13 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
13 — au lieu de la rupture trois fois risquée — ait couronné ces débats passionnés, est un résultat décisif. Il se peut que la bat
14 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
14éjà en voie de formation à Genève). Ces décisions couronnent le travail obstiné de quelques petites équipes au sein du Mouvement e
15 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
15ux guerres parut offrir à la Suisse l’occasion de couronner sa mission séculaire : en décidant de siéger à Genève, la Ligue des N
16 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
16ion de l’appareil bureaucratique semble jusqu’ici couronnée de succès. Nombre d’observateurs étrangers ont été frappés par l’allu
17 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Prix européen de littérature n’a pas été donné en 1956 (juin-juillet 1956)
17ar les guildes. De fait, le premier Prix européen couronna deux [p. 16] romans dont l’un venait d’être écrit en vue du concours,
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
18t dans l’Europe l’image de la Vierge : une Vierge couronnée, pour tête l’Espagne, pour cœur la France, pour bras et mains la Gran
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
19marche de l’Empereur Henri VII qui vient se faire couronner à Rome par Clément V, que Dante écrit en 1308 son De Monarchia. (Il a
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
20scours sur l’Universalité de la langue française, couronné par l’Académie de Berlin en 1784. On y lit, à propos de la Renaissanc
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.4. Pendant ce temps, l’Amérique du Nord…
21le courage nécessaires pour la remplir et qu’elle couronnera nos efforts de succès. 141 Et tandis que l’Europe intellectuelle,
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
22nt le vieux monde comme les États-Unis d’Amérique couronnent le nouveau. Nous aurons l’esprit de conquête transfiguré en esprit de
23 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
23onstitution d’un imposant Conseil de gouverneurs, couronné par la présidence du Prince Bernhard des Pays-Bas. Dans la genèse de
24 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
24n s’apercevra qu’il n’y a plus qu’à formaliser et couronner d’un exécutif fédéral une Europe « faite » dans les réalités. Ce jour
25 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
25 laissent se doter d’institutions qui viendraient couronner leur travail constructif. Le moment révolutionnaire interviendra quan
26 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
26n s’apercevra qu’il n’y a plus qu’à formaliser et couronner d’un exécutif fédéral une Europe « faite » dans les réalités. Ce jour
27 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
27nationaliste et de la tripe républicaine qui doit couronner le processus et transformer enfin le citoyen rétif en un parfait assu