1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
1es feuilles, et cette autre odeur de hautes tiges croissantes et de fourmis rouges. Dès 9 heures j’ai pu travailler en costume de b
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
2i à sa pensée une influence multiforme, et qui va croissant avec le temps. La philosophie allemande contemporaine, avec ses deux
3 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
3epuis cent ans nos mœurs et nos malheurs avec une croissante application à la stupidité, j’entends à l’absence de jugement. S’il e
4 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
4 (1930) et nommée crise ; vu la commercialisation croissante de l’esprit, conditionnée par ladite crise ; vu l’existence de la pre
5 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
5s chefs, il existe à gauche et à droite une masse croissante d’hommes qui savent ce qu’ils ne veulent pas : la guerre, l’anarchie
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
6 quelques articles… Mais j’éprouve une difficulté croissante et déjà presque insurmontable à me faire à ce certain ton que les rev
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7vaille pour ne rien gagner, à cause de la mévente croissante, on vit sur le dos de l’État, on suit des enterrements, on se brouill
8mmunauté locale, nous assistons non sans une gêne croissante, au développement furieux de notre esprit critique. Il y a des jours
8 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
9roite. Il poursuit son chemin dans une exaltation croissante, priant et reprenant courage. Soudain une femme sort du jardin juste
9 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
10arge d’une obéissance absolue, [p. 5] et d’impôts croissants. Sous ces conditions, les armées impériales garantissent la sécurité,
11 plus en plus cher. Et le système exige un nombre croissant de fonctionnaires : nombre qui égalera presque celui des citoyens au
12me devait entraîner nécessairement l’indépendance croissante des rythmes de production et de consommation.) Et c’est la guerre de
10 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
13le choix réciproque des conjoints. D’où le nombre croissant de divorces. En même temps, les cérémonies épithalamiques se simplifi
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
14le choix réciproque des conjoints. D’où le nombre croissant des divorces. En même temps, les cérémonies épithalamiques se simplif
15age et à la vie matrimoniale. Ces exigences iront croissant avec la diffusion des « sciences humaines », dont les premiers balbut
12 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
16sans doute écœuré par la brutalité et l’inutilité croissante des expéditions auxquelles on lui fait prendre part, il se retire dan
13 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
17i attache à la liturgie une importance sans cesse croissante.) Et pourtant, les Églises de Suisse devraient avoir à cœur ce rappro
14 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Santé de la démocratie américaine (17 janvier 1941)
18és par un avantage moral considérable : un nombre croissant de citoyens qualifiés participent à la vie publique. Celle-ci n’est p
15 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
19 en tant que personne responsable. L’indifférence croissante que l’on observe, dans la jeunesse américaine par exemple, à l’égard
16 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
20 en tant que personne responsable. L’indifférence croissante que l’on observe, dans la jeunesse américaine par exemple, à l’égard
17 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
21i à sa pensée une influence multiforme, et qui va croissant avec le temps. La philosophie allemande contemporaine, avec ses deux
18 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
22donc l’Hudson, guettant New York avec une émotion croissante. À l’instant précis où un voisin me tirait par la manche pour me mont
19 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
23és par un avantage moral considérable : un nombre croissant de citoyens qualifiés participe à la vie publique. Celle-ci n’est plu
20 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
24déclare que depuis quelque temps, on assiste à un croissant étalage en public de marques d’affection du genre communément appelé
21 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
25térielles que culturelles, à un nombre sans cesse croissant d’individus. Et la mesure de ce Progrès, ce ne sera pas seulement l’a
22 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
26t combinés. Il est clair qu’une partie sans cesse croissante de l’intelligentsia européenne redoute (ou affecte de redouter) ce qu
23 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
27t combinés. Il est clair qu’une partie sans cesse croissante de l’intelligentsia européenne redoute (ou affecte de redouter) ce qu
24 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
28e ? L’exemple des Guildes du Livre et leur succès croissant dans la plupart de nos pays, peut indiquer la solution. Pour ceux qui
25 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
29 montrèrent froids. À Zurich même, une opposition croissante se manifestait contre le Réformateur. Les catholiques le surnommaient
26 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
30s ne vivaient qu’à la faveur d’un protectionnisme croissant). On dressait des listes de faillites que provoquerait l’union économ
31tude des députés [p. 82] devant la centralisation croissante de la Confédération. Certes, l’autonomie des cantons n’est mise en qu
32de ces retouches trahit un mécontentement [p. 85] croissant à l’égard de la Constitution, ou au contraire une acceptation fondame
27 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
33 ne reconnaissent la nécessité d’une organisation croissante de l’économie. Depuis 1848, et plus encore depuis la révision constit
28 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
34utilisé par 146 000 Tessinois, mais par un nombre croissant d’immigrants de la Péninsule répandus dans tous les cantons suisses.
29 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
35e l’Europe au xxe siècle, en butte à l’hostilité croissante des autres continents, mais détenant encore les vrais secrets d’une c
30 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
36ituation nouvelle, caractérisée à la fois par une croissante division du travail et par le souci de réalisations limitées mais rap
31 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
37éprimé, repliement sur une misère et des rancunes croissantes, décomposition des résistances à la propagande totalitaire, et démiss
32 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
38éprimé, repliement sur une misère et des rancunes croissantes ; par suite invasion irrésistée de la propagande totalitaire, et démi
33 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
39ns l’impression de vivre dans un chaos sans cesse croissant, dans un maquis de contradictions morales, intellectuelles et pratiqu
40it maintenir nos positions, devant la concurrence croissante des empires neufs qui ont adopté et développé nos procédés et nos mét
34 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
41doctrine ce débat séculaire 19 , sous la pression croissante des hérésies et de la Gnose en pleine effervescence, les Pères grecs
35 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
42foi, tandis que les élites le considèrent avec un croissant pessimisme. Ce décalage est significatif. En 1835, Andrew Ure, dans s
36 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
43eux arguments misérables, au hasard d’une panique croissante. Premier argument : Puisque tout ce que vous condamniez a été « supp
37 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
44s les seuls ni les premiers à détecter. Un nombre croissant d’Américains, témoins ou victimes du système, le dénoncent sans pitié
38 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
45 doctrine ce débat séculaire 24 sous la pression croissante des hérésies et de la Gnose en pleine effervescence, les Pères grecs
39 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
46her à cette même tendance naturelle la propension croissante du Moyen Âge à substituer la tradition, l’allégorie mystique et la lé
40 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
47foi, tandis que les élites le considèrent avec un croissant pessimisme. Ce décalage est significatif. En 1835, Andrew Ure, dans s
41 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
48ns l’impression de vivre dans un chaos sans cesse croissant, dans un maquis de contradictions morales, intellectuelles et pratiqu
42 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
49her à cette même tendance naturelle la propension croissante du moyen âge à substituer la tradition, l’allégorie mystique et la lé
43 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
50é même des festivals, à leur succès si rapidement croissant au xxe siècle et qui traduit dans le domaine des arts une remarquabl
51tient une place dans le budget normal d’un nombre croissant de familles et d’individus. Bref, ce qui n’était autrefois que pur di
52t qui promet des loisirs plus étendus à un nombre croissant d’hommes et de femmes. Les problèmes de la culture, de la promotion c
44 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
53 spirituels et politiques. Le décalage sans cesse croissant entre le rythme d’expansion de nos produits et celui de nos valeurs r
54ent un sérieux nouveau, une importance économique croissante. Cependant, un danger subsiste. L’ère de l’automation et de l’électro
45 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation et loisirs : les mass media (mai 1959)
55u’ils acceptent à la fois de miser sur l’exigence croissante des masses et de guider les goûts du public vers la qualité, au lieu
46 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Editeuropa (septembre 1959)
56 étudiant l’Europe comme ensemble va chaque année croissant dans nos divers pays. Notre Bibliographie en donnera quelque idée. Ma
47 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
57En voici trois, qui se posent avec une insistance croissante.   1. Regroupement des efforts. La multiplicité des initiatives « eur
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
58endance ascétique, [p. 226] avec une complaisance croissante. Je sais bien que la haine est l’envers de l’amour, mais comment l’am
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
59’autre, égales au-dessus de sa tête, pareilles au croissant demi-circulaire de la lune cornue. Il vint dans la prairie, et son ap
60les grecques archaïques « du disque solaire et du croissant géminés, proclame l’origine phénicienne de cette représentation » 8 .
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
61concept d’Europe vont revenir avec une insistance croissante, jusqu’à l’Empire de Charlemagne, dans les textes solennels des apost
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
62r ainsi un « État des nations (civitas gentium) » croissant sans cesse librement, qui s’étendrait à la fin à tous les peuples de
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
63e » : Toute l’Europe, avec la hâte d’une passion croissante, se perd dans des problèmes mondains qui ne sauraient être résolus qu
53 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
64uels de tendance ascétique, avec une complaisance croissante. Je sais bien que la haine est l’envers de l’amour, mais comment l’am
54 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
65s les seuls ni les premiers à détecter. Un nombre croissant d’Américains, témoins ou victimes du système, le dénoncent sans pitié
55 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
66use de satellite : départ très lent, accélération croissante, mise à feu d’étages successifs, mise sur orbite, et après quelques t
56 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
67rre Dubois. Tous les deux réagissent à l’anarchie croissante qu’entretiennent en Europe les querelles entre l’Empire et l’Église,
57 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
68rique latine — une tendance à réagir contre cette croissante uniformité qui les prive de leurs signes extérieurs traditionnels ; l
69lenge » que représente pour elle l’uniformisation croissante de la civilisation. II. Les motifs du dialogue et ses difficultés s
70 aides techniques » que l’Europe envoie en nombre croissant dans le monde ne sont pas préparés pour représenter l’Europe dans son
58 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
71ns plus rapides ou instantanées. Interpénétration croissante des nationalités, des races, des groupes sociaux. Information audiovi
72elles autant que géographiques. La dévalorisation croissante des frontières nationales doit libérer le dynamisme des régions, trad
59 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
73e s’éloigner les unes des autres avec une vitesse croissante, comme autant de galaxies dans le cosmos en expansion vertigineuse qu
74s : loin d’être abandonnée, elle attire une foule croissante de travailleurs et de curieux. L’industrie et l’État, plus que jamais
75hizoïde de la pensée, et conduit à un scepticisme croissant quant aux fins dernières de la recherche et quant à la valeur globale
76cialisation dans l’Université ne peut aller qu’en croissant, sous la double pression que j’ai dite : toujours plus de matières à
60 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
77e s’éloigner les unes des autres avec une vitesse croissante, comme autant de galaxies dans le cosmos en expansion vertigineuse qu
78s : loin d’être abandonnée, elle attire une foule croissante de travailleurs et de curieux. L’industrie et l’État, plus que jamais
79hizoïde de la pensée, et conduit à un scepticisme croissant quant aux fins dernières de la recherche et quant à la valeur globale
80cialisation dans l’Université ne peut aller qu’en croissant, sous la double pression que j’ai dite : toujours plus de matières à
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.3. « La Suisse est née de la révolte de pâtres libertaires contre le despote autrichien »
81s vallées alpestres. Mais ils redoutent l’emprise croissante de cette famille sur la route du Saint-Gothard, cause directe de leur
62 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
82 les ambassadeurs des pays étrangers éprouvent de croissantes difficultés à recruter les régiments « capitulés ». À mesure que les
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
83de ces retouches trahirait-elle un mécontentement croissant à l’égard de la Constitution, ou au contraire une acceptation fondame
84 civisme en Suisse semble bien être le désintérêt croissant du corps électoral à l’endroit de la chose publique, désintérêt que l
64 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
85on nomme surchauffe, et par un déficit sans cesse croissant de la balance commerciale et de la balance des revenus. ⁂ Tout ce qui
86e son économie conduit la Suisse à une dépendance croissante de l’étranger. Et pourtant, cette économie qui tend à intégrer le des
87 ne reconnaissent la nécessité d’une organisation croissante de l’économie. Nul ne conteste plus les avantages de certaines étatis
65 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
88s principalement économiques exercent une emprise croissante sur la vie politique fédérale, au détriment de l’« idéologie » des vi
66 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
89ns plus rapides ou instantanées. Interpénétration croissante des nationalités, races, groupes sociaux. Information audio-visuelle
90elles autant que géographiques. La dévalorisation croissante des frontières nationales doit libérer le dynamisme des régions, trad
67 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
91aptisé la loi de l’entropie, loi de l’égalisation croissante des différences de potentiel, de la dégradation croissante et irréver
92e des différences de potentiel, de la dégradation croissante et irréversible des énergies les plus hautes en simple chaleur, qui e
68 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
93l’AELE par contre-coup, et d’un nombre sans cesse croissant d’ententes industrielles, commerciales, professionnelles, etc. Pendan
69 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
94e totalitaires, et marquent des succès sans cesse croissants. Nos sciences physiques et humaines — médecine, biologie génétique, p
95ire de nos civilisations, ce n’est pas l’anarchie croissante des mœurs que nos vieux sages auront à déplorer, mais au contraire l’
96tastrophe, cette probabilité d’une sécularisation croissante des normes de nos conduites, sociales d’abord, individuelles finaleme
97nts, les gouvernements et les nécessités toujours croissantes de la production pour une humanité qui double tous les quarante ans.
70 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
98ls de l’habitat et de l’urbanisme résultent de la croissante difficulté de satisfaire les exigences, également valables mais égale
71 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
99ue les obstacles aux échanges obligent à un degré croissant d’autarcie, régime onéreux. L’État ne parvient pas à remplacer le méc
72 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
100doxies rigides, en protestation contre l’anarchie croissante des critères spirituels et des jugements éthiques. Les noms d’André G
101al commun se retrouvent en Amérique : l’isolement croissant de l’élite créatrice, la contradiction des morales, l’insécurité spir
73 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
102e s’éloigner les unes des autres avec une vitesse croissante, comme autant de galaxies dans le cosmos en expansion vertigineuse qu
103s : loin d’être abandonnée, elle attire une foule croissante de travailleurs et de curieux. L’industrie et l’État, plus que jamais
104hizoïde de la pensée, et conduit à un scepticisme croissant quant aux fins dernières de la recherche et quant à la valeur globale
105cialisation dans l’Université ne peut aller qu’en croissant : toujours plus de matières à enseigner à un nombre toujours plus gra
74 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
106ns l’impression de vivre dans un chaos sans cesse croissant, dans un maquis de contradictions morales, intellectuelles et pratiqu
107it maintenir nos positions, devant la concurrence croissante des empires neufs qui ont adopté et développé nos procédés et nos mét
75 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
108ent un sérieux nouveau, une importance économique croissante. [p. 135] La Technique et la Paix C’est à la technique que nous dev
109ette misère relative : dans une mesure sans cesse croissante, elle la crée. Il a suffi de leur communiquer les rudiments de notre
76 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
110nt allait donner naissance à un nombre sans cesse croissant de festivals s’efforçant d’imiter à leur échelle, voire de renouveler
77 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
111s, manifestent une tendance à réagir contre cette croissante uniformité, qui les prive de leurs signes extérieurs traditionnels. E
112lenge » que représente pour elle l’uniformisation croissante de la civilisation par la technique, cette prise de conscience m’appa
113 aides techniques » que l’Europe envoie en nombre croissant dans le monde ne sont pas préparés pour représenter l’Europe dans son
78 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
114térielles que culturelles, à un nombre sans cesse croissant d’individus. Et la mesure de ce progrès, ce ne sera pas seulement l’a
115s les seuls ni les premiers à détecter. Un nombre croissant d’Américains, témoins ou victimes du système, le dénoncent sans pitié
79 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
116ls de l’habitat et de l’urbanisme résultent de la croissante difficulté de satisfaire les exigences également valables, mais égale
80 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
117ls de l’habitat et de l’urbanisme résultent de la croissante difficulté de satisfaire les exigences, également valables mais égale
81 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
118t que différent, sont invoqués avec une fréquence croissante par des psychanalystes, des sociologues et quelques urbanistes améric
82 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
119tous son accélération imperturbable. Le sentiment croissant de l’imminence des désastres explique sans doute la multiplication de
120ne sur toutes les terres et une partie sans cesse croissante des mers. Il ne saurait être question que de chercher, de trouver, d’
83 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
121céans et de l’atmosphère, déséquilibre économique croissant entre l’Occident et le Tiers Monde, dégradation générale des relation
84 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
122lles-Hambourg… Tout cela suppose un taux toujours croissant de l’urbanisation dans le monde entier. Or, la tendance, déjà, paraît
123tion industrielle. Avec la prépondérance toujours croissante de la population des villes qu’elle agglomère dans de grands centres,
124oint. Pour calculer, il faut un nombre sans cesse croissant d’informations, qu’il faudra sans cesse mettre à jour. L’« homme d’af
125entropie, et une considérable agitation. (Vitesse croissante des mouvements mécaniques, déplacements personnels multipliés, transf
126imitée ; une fois lancée, elle va vers l’entropie croissante, et non pas [p. 54] vers des morts et renaissances. Quand l’idée de p
85 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
127e toute espèce, accompagnée d’une apathie civique croissante. La guerre seule — civile ou étrangère — vient mettre un terme à l’an
128ce qu’il se révèle chaque année avec une évidence croissante, inapte à bien traiter ne fût-ce qu’un seul des problèmes majeurs de
129’autant plus impérieux et chicaneurs qu’un nombre croissant de citoyens négligent leurs droits civiques non moins que leurs devoi
86 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
130 lignée très différente procède tout à la fois du croissant pessimisme de Wells vers la fin, et du désir de parodier le scientism
87 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
131aille monstrueuse, et des concentrations toujours croissantes de pouvoir, aux dépens de l’autonomie des communautés locales et régi
88 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
132 désintéressées, quoi de commun ? Je vois la peur croissante d’une Nature imprévisible, et périssable comme la vie même ; je vois
133olution des équilibres successifs vers un pouvoir croissant d’intégration des déséquilibres créateurs (inventions, innovations, «
89 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
134contrôle direct ou indirect d’une part sans cesse croissante du PNB. (40 % en France !) ; le monopole de la [p. 308] production d’
90 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
135ments, les mouvements de fonds, et l’intervention croissante dans la vie de tous les jours de la police. Finalement, toute cette é
91 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
136. Autre conséquence des disparités démographiques croissantes entre l’Occident et le tiers monde : une pression migratoire toujours
92 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
137’arrête… f) De là chez les Européens un sentiment croissant d’insécurité. L’individu ne se sent plus participant d’une structure
138sance. Inflation, chômage, récession, instabilité croissante du système monétaire international, constituent donc les aspects d’un
139cident. L’une des raisons en est dans la distance croissante entre l’individu et les processus décisionnels qui [p. 74] affectent
93 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
140ales nucléaires, ne parlent que de la « nécessité croissante » de ce qu’ils produisent. Mais il est clair — une fois de plus — qu’
141cement) ; — les coûts astronomiques et sans cesse croissants des centrales nucléaires, qui exigent des investissements disproporti
94 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
142ibertés locales et régionales, à la subordination croissante de l’homme, de ses valeurs et de ses désirs aux ambitions, baptisées
143e noire d’attentats dans le pays Basque, pression croissante du mouvement catalan réclamant le retour au statut d’autonomie d’avan
144de Paris, pour connaître d’un nombre chaque année croissant de problèmes intéressant les populations du canton de Genève, de la H
95 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
145tionales non intégrées, la supériorité rapidement croissante des forces russes, et tout l’aléatoire d’une intervention nucléaire a
96 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
146 au Pays de Galles — dans le sens d’une autonomie croissante des régions ethniques, certains leaders extrémistes allant jusqu’à de
97 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
147e tous ses documents obligatoirement en un nombre croissant de langues. Où, d’ailleurs, trouvera-t-on les interprètes capables de
148de Galles — dans le sens d’une autonomie [p. 107] croissante des régions ethniques, certains leaders extrémistes allant jusqu’à de
98 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
149r ainsi un « État des nations (civitas gentium) » croissant sans cesse librement, qui s’étendrait à la fin à tous les peuples de
99 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
150e toute espèce, accompagnée d’une apathie civique croissante et en même temps d’une épidémie d’actes terroristes de moins en moins
100 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
151238] qui admet un nombre non limité et sans cesse croissant de définitions toutes justes, c’est-à-dire capables d’être intégrées