1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Almanach 1925 (septembre 1925)
1k. On trouve au tableau des auteurs édités depuis lors les grands noms de la littérature européenne d’avant-guerre mêlés à c
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Billets aigres-doux (janvier 1927)
2ire dicte un adieu, La mode qu’on rie des pleurs, Lors je baise votre main Comme on signe d’un faux nom. p. 40 c. « B
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Dans le Style (janvier 1927)
3aring-Cross, songeant aux titres, aux tire-l’œil. Lors : Lewis, sifflant comme un fusil automatique, fait balle au cerveau d
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
4« contrôles » comparables à ceux que l’on établit lors des grandes épreuves cyclistes. Les participants du Tour de Science d
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
5ique s’est arrêtée aux environs de 1880 et depuis lors n’a guère bougé. Le moteur n’en continue pas moins de consommer, ronf
6 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
6ais c’est une autre fois que je l’ai vue, à Pest, lors d’un autre séjour, dans la semaine qui suit Noël, — la plus sombre de
7de Buda-Pest. Il y a trois semaines, à Freudenau, lors du Derby viennois, je les ai vus portant cylindre gris à la terrasse
7 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
8ais c’est une autre fois que je l’ai vue, à Pest, lors d’un autre séjour, dans la semaine qui suit Noël, — la plus sombre de
9de Buda-Pest. Il y a trois semaines, à Freudenau, lors du Derby viennois, je les ai vus portant cylindre gris à la terrasse
8 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
10ules les grandes entreprises « tiennent le coup » lors d’une inondation ou d’une sécheresse partielle. J’ai vu sur les terre
9 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
11 premières Explications de notre temps. Et depuis lors, que de volumes à grand succès qui pourraient reprendre le titre fame
10 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
12rme même de l’esprit créateur de systèmes. Depuis lors on nous parle du créé et du créant. Mais nous voudrions des créateurs
11 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
13ce », non-marxiste et anticapitaliste, qui depuis lors s’est précisée et développée. Les deux groupes de tête du mouvement r
12 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
14remier parc venu, à gauche ou à droite, et depuis lors y bêlent d’une voix aigre et anxieuse, tout en signant une quantité d
13 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
15 se passait à Copenhague, en l’année 1855. Depuis lors, il est vrai, les choses ont bien changé. On dirait même qu’elles son
14 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
16ce ! Ou plutôt, les sentiments que nous éprouvons lors du Baptême et de la Cène n’ont aucune espèce d’importance. Dieu fait
15 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
17nte majorité en faveur de l’Allemagne hitlérienne lors du plébiscite de la Sarre. Prenons-y garde ! Ces deux faits sont spir
16 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
18nte majorité en faveur de l’Allemagne hitlérienne lors du plébiscite de la Sarre. Prenons-y garde ! Ces deux faits sont spir
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
19iers. Une période héroïque sous Richelieu. Depuis lors, semble-t-il, les villages se dépeuplent, les traditions se perdent e
20vie d’un buraliste de recette auxiliaire ! Depuis lors, il rougit et transpire rien qu’à me voir entrer. Je cause un peu, po
21tuée par des esclaves et des gens pauvres. Depuis lors il y a eu des églises de riches. Elles ont trahi l’Évangile. « Un phi
22holique, il s’est converti à vingt ans, et depuis lors il n’a jamais songé qu’il pût faire autre chose qu’annoncer l’Évangil
23Mutuelle, dont l’activité principale se manifeste lors des enterrements : elle assure à chacun de ses membres une nombreuse
24iques dont ils disposent et qui seraient décisifs lors d’une action rapide. Mais loin de moi ces ambitions : ceux qui les on
18 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
25iers. Une période héroïque sous Richelieu. Depuis lors, semble-t-il [p. 67] , les villages se dépeuplent, les traditions se
26 il s’est converti à l’âge de vingt ans et depuis lors il n’a jamais songé qu’il pût faire autre chose qu’annoncer l’Évangil
19 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
27remier parc venu, à gauche ou à droite, et depuis lors y bêlent d’une voix aigre et anxieuse, tout en signant une quantité d
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
28ent le rite majeur de leur Église. Il se donnait, lors des cérémonies d’initiation, aux frères qui acceptaient de renoncer l
21 1939, Esprit, articles (1932–1962). D’une critique stérile (mai 1939)
29sir — avoué parfois dans le feu de la discussion, lors d’un congrès — de constituer enfin un vrai parti, un parti vrai, dont
22 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
30ion mortelle. Concession, la raison de Pascal, et lors même qu’il y renonce ; concession, la pitié parfois presque sadique d
31 se passait à Copenhague, en l’année 1855. Depuis lors, il est vrai, les choses ont bien changé. On dirait même qu’elles son
23 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
32e, on vante à Berne la modération de ses discours lors des débats de religion. Ce dernier trait achève de peindre le sérieux
24 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
33’avais vu tant d’hommes ensemble qu’en Allemagne, lors des grands discours du Führer. Nous étions un million, disent les jou
25 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
34vous venez de voir, et je n’ai plus piloté depuis lors. Aujourd’hui, je suis président de club de golf. Si les affaires vont
26 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
35u-dessus des devoirs envers le Pouvoir politique. Lors donc que la foi s’est affaiblie dans ces pays, cette carence ne s’y e
27 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
36st pas Hoffmann… L’énigme commença de m’inquiéter lors d’un séjour allemand, au cours duquel j’observai maintes fois la [p. 
28 1947, Doctrine fabuleuse. 11. Le nœud gordien renoué
37la tricherie ; de la rupture des liens. Et depuis lors, je vais criant : Renouez-le ! Renouez- le ! Car il y va de tout, du
29 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
38e qui a fini par me donner la clé de son mystère. Lors d’une de nos dernières séances, je me suis risqué à une allusion cour
30 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
39es agences qui s’occupaient des logements. Depuis lors on a chargé une agence nationale de coordonner les travaux. Mais son
31 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
40ains. Je disais à Montreux, en septembre dernier, lors du Congrès de l’Union européenne des Fédéralistes : « Si l’Europe doi
41t être résumée en deux répliques, que j’ai notées lors des débats de la commission politique : The Rt. Hon. Harold Macmilla
42ns de citer Paul Reynaud. On sait qu’il provoqua, lors du Congrès, ce qu’on appelle une « sensation », en proposant que soit
32 1948, Suite neuchâteloise. VII
43 ces eaux, ma vie sentimentale est née. Et depuis lors elle est restée lacustre. « Odeur de l’eau — pour toute la vie » écri
33 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
44rdre son temps dans une commission « culturelle » lors d’un congrès des jeunesses (ou des aînesses) politiques. L’intérêt él
34 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
45ers, d’une manière qui n’a plus été égalée depuis lors, la politique de l’assistance mutuelle et de la sécurité collective.
46Par malheur, Luther refusa de s’entendre avec lui lors du Colloque de Marburg en 1529, et ce désaccord fit échouer le plan g
35 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
47 voter qu’une fois l’an, ou moins souvent encore, lors des élections. En Suisse, au contraire, les « votations » se multipli
36 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
48Suisse. C’est Zwingli qui conduit les protestants lors des premières guerres civiles religieuses. Et ce sont les deux villes
49ieuse sous lequel vit l’actuelle confédération. ⁂ Lors du dernier recensement (1941), la population de la Suisse, résidents
37 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
50 réel et de possibilités précises de coopération. Lors d’une rencontre récente avec la Section culturelle hollandaise, un mo
38 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
51ent les polémiques sur la souveraineté nationale. Lors des débats de la Table ronde de l’Europe, à Rome, deux arguments m’on
39 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
52on pays : mais c’était le chrétien Kagawa. Depuis lors, nous avons assisté à l’extension du communisme dans l’Asie. Mais pre
40 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Habeas Animam (été 1955)
53t où l’impulsion donnée par le Mouvement européen lors du Congrès de La Haye en 1948 nous amène tout près des résultats que
41 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
54on pays : mais c’était le chrétien Kagawa. Depuis lors, nous avons assisté à l’extension du communisme dans l’Asie. Mais pre
42 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
55traduite par les abstentions du délégué de l’Inde lors des votes de l’ONU sur le retrait des tanks de Budapest. Krishna Meno
43 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
56 — Oui, mais la France a rejeté la CED, et depuis lors les résistances sont alertées. Comment les vaincre ? Le Marché commun
44 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
57ré l’égalité des Russes et des Américains. Depuis lors, l’Amérique a choisi d’élever le niveau de vie de ses masses, l’URSS
45 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (I) (août 1958)
58raient-ils, ils courraient le risque de provoquer lors du référendum de cet automne l’opposition massive des passions jacobi
46 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le Centre européen de la culture : ce qu’il fait — d’où il vient — où il va (février 1958)
59platonicienne — que tant d’autres ont fait depuis lors — ne sera jamais abandonné. Mais dès nos premiers pas dans le concret
47 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pool européen d’éditeurs (février 1958)
60nde, d’Italie et du Portugal ont manifesté depuis lors leur désir de se joindre au pool. On peut donc s’attendre que la Coll
48 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
61enfin contemplé. Quand l’Amour sera tout en tous, lors du renouvellement de toutes les choses. FIN p. 250 127. Les cit
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
62’en vouloir entendre tout le détail, et de former lors une infinité de difficultés sur la jonction en une loyale association
63d’un si haut dessein… Les discours que vous eûtes lors, tant sur ce sujet que sur plusieurs autres très importants, vous ret
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
64utions de la « république européenne », et depuis lors, tout n’est que décadence. [p. 220] Nous ne sommes pas encore au bas
65s chrétiens rivalisèrent de splendeur et de pompe lors des cérémonies funèbres, pour glorifier son nom et sa grandeur ; même
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
66urs du 17 juillet 1851 à l’Assemblée législative, lors d’un débat sur la révision de la Constitution, qu’il prononce pour la
52 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
67ains seraient les derniers à [p. 5] le prétendre. Lors d’un récent congrès de l’Unesco sur l’enseignement des sciences socia
53 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
68 Européistes » : on n’a guère trouvé mieux depuis lors, et l’on ne cesse de retrouver ce qui avait été proposé dès cette dat
69que réalisateur. Quelques semaines avant sa mort, lors du dernier Conseil du CEC auquel il prit part — le 24 mars 1960 —, ce
70les résultats finissaient par parler d’eux-mêmes. Lors d’une réunion du groupe de Bilderberg, à l’heure du cocktail, je dis
54 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
71ien enseignant à Oxford, le Dr Raghavan Iyer qui, lors d’un tout récent congrès européen, entendait se faire l’écho des ress
55 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux mille volumes sur l’Europe (février 1963)
72itrines « européennes ». Des prix seront décernés lors d’une cérémonie de clôture qui sera tenue à Genève. Le présent numéro
73t ce qu’a montré le succès qu’ont remporté depuis lors deux au moins des ouvrages retenus au départ, puis écartés finalement
56 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
74lité a permis les interventions de la Croix-Rouge lors des conflits européens et celles de la diplomatie suisse lors de la g
57 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.1. Puissance du mythe
75s composite mais fortement noué, et stable depuis lors. [p. 25] Tell n’a probablement pas existé, mais sans lui la Suisse f
58 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
76 1291 est demeuré longtemps secret. On s’y réfère lors du renouvellement — qui est aussi la première proclamation — de l’all
59 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
77reconnaissent les tribunaux impériaux, est vaincu lors des guerres de Souabe. Ayant ainsi rejeté (dès 1499) leurs obligation
78ndépendante et conquérante initiée par les Ligues lors des guerres de Bourgogne, moins d’un demi-siècle auparavant. Ce n’est
60 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
79ité ou à la convenance de l’autre ». En revanche, lors des discussions à huis clos de la commission constituante, en 1848, l
61 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
80galé, des mesures sévères ayant été prises depuis lors pour enrayer cette immigration délirante. (Imaginez la France accueil
62 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
81Dada au café Voltaire, à Zurich encore, et depuis lors cette ville est restée le centre des tentatives d’avant-garde en Suis
82e, on vante à Berne la modération de ses discours lors des débats de religion. Ce dernier trait achève de peindre le sérieux
83Suisse. C’est Zwingli qui conduit les protestants lors des premières guerres civiles religieuses. Et ce sont les deux villes
63 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
84lité a permis les interventions de la Croix-Rouge lors des conflits européens et celles de la diplomatie suisse lors de la g
64 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
85enir de l’économie mondiale ». Avouons que depuis lors on n’a pas ajouté grand-chose à ce programme ; on lui a plutôt soustr
86gnataire, pour faire marcher la campagne) 157 . » Lors du comité du 8 avril, à Paris, il fut décidé subitement que le texte
87ai ce qu’on venait de dire et je conclus : « OK ! Lors du prochain Congrès européen, Staline, qui est plus fort que vous, en
65 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
88 « Est-il heureux ? » La Suisse a eu de la chance lors des deux guerres mondiales, mais elle l’a méritée par ses choix, par
66 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
89 polytechnique universitaire de Lausanne en 1963, lors du Congrès des anciens élèves de l’EPUL, on a gardé ici les éléments
67 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
90 tous vents de l’esprit et tous échanges humains. Lors du Congrès de Vienne, en 1815, les hommes d’État de la Sainte-Allianc
68 1970, Le Cheminement des esprits. Postface. L’écrivain et l’événement
91ent », disais-je en 1932. Mais on a glissé depuis lors à un sens partisan ou militaire du terme. Mon sens était plutôt poéti
69 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
92cevables : elles sont dans les journaux ». Depuis lors, on a retrouvé — et même joué — plusieurs comédies de Ménandre. Quant
70 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
93était deux ans après le livre de Proudhon. Depuis lors, les centaines d’études et de gros volumes parus sur le sujet auraien
94hoc, et je retrouve ici les solutions préconisées lors du fameux colloque de Caen, en 1966, mais aussi les conclusions de mo
71 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
95La souveraineté nationale d’abord. On a remarqué, lors des débats sur la CED, que les adversaires du traité confondaient sin
72 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
96de la prospective, Jean Fourastié, disait un jour lors d’un colloque réunissant tous les préfets de la République : L’Europ
73 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
97était deux ans après le livre de Proudhon. Depuis lors, les centaines d’études et de gros volumes parus sur le sujet auraien
98nts, et je retrouve ici les solutions préconisées lors du fameux colloque de Caen, en 1966, mais aussi les conclusions de mo
74 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
99les sectes gauchistes. Et c’est cela qui comptera lors d’élections à l’échelle de l’Europe. Les sondages montrent en effet q
75 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
100 curieuse se manifeste à l’examen de ces voyages. Lors des trois blessures liées à des navigations solitaires, Iseut intervi
76 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
101mment l’un des pionniers de la physique atomique, lors d’un débat public sur les centrales nucléaires. Rien de plus dépriman
77 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
102ton. Parlons de ce qui est, que nous vivons déjà. Lors d’un colloque de sociologues et d’urbanistes qui n’arrivaient pas à s
78 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
103le privilège de dire librement ce qu’ils pensent. Lors d’un débat au Conseil général de l’Isère (déc. 1976) au sujet du surg
104 avec ses deux mille deux cents passagers. Depuis lors, quand on me répète que « toutes les précautions ont été prises », je
105out. Windscale, enAngleterre, a été fermée depuis lors, La Hague est engrève au moment où j’écris. La conclusion de cette hi
79 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
106emment l’un des pionniers de la physique atomique lors d’un vaste débat public sur les centrales nucléaires. Rien de plus dé
80 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
107ion collective en “régimes d’ordre” 116  » Depuis lors, en effet, nous avons eu la Grèce et le Chili des généraux, Watergate
81 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
108érèse, vingt-neuf ans, ingénieur en électronique, lors d’une conférence de presse où l’on présente le bilan, pour l’année 19
82 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
109les sectes gauchistes. Et c’est cela qui comptera lors d’élections à l’échelle de l’Europe. Les sondages montrent, en effet,
110ontinent, première base d’un ordre mondial. Déjà, lors d’élections locales ou nationales, les candidats bénéficiant de l’app
83 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
111ontinent, première base d’un ordre mondial. Déjà, lors d’élections locales ou nationales, les candidats bénéficiant de l’app
84 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
112 leur inconditionnelle et très pieuse allégeance, lors des débats des Parlements nationaux. Il serait déraisonnable d’espére
85 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
113toyens, telle qu’elle pourra s’exprimer notamment lors des élections au Parlement européen. En assumant leurs droits autant
86 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
114nationalistes en la rejetant. [p. 137] 3. Depuis lors, les plans européens proposés par des hommes politiques (plans Fouche