1 1928, Articles divers (1924–1930). Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même » (décembre 1928
1s on ne lui doit rien, n’est-ce pas ? Il en tombe d’accord ; accepte d’attendre comme un enfant sage que le monde lui donne, en
2 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
2 Tous les pontifes de l’instruction publique sont d’accord sur ce point : l’école primaire doit être une école de Démocratie. Il
3 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
3ociations qu’aujourd’hui, mais aussi jamais moins d’accord réel, jamais plus de haine déclarée. L’amour des hommes, transposé da
4 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
4, etc. Les philosophes de Moscou sont loin d’être d’accord là-dessus. Nous y verrons plus clair si nous formulons maintenant la
5 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
5hes, des esthètes ! Des philanthropes ! — Je suis d’accord, sauf pour esthètes. Je vois comme vous, d’autre part, que les peuple
6 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
6ociations qu’aujourd’hui, mais aussi jamais moins d’accord réel, jamais plus de haine déclarée. L’amour des hommes, transposé da
7 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
7n panégyrique de l’État fort. Certes, nous sommes d’accord avec Max Bonnafous, qui écrit dans ses commentaires : « La liberté ne
8 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
8e même mouvement d’esprit qui explique les fautes d’accord relevées plus haut : un linguiste dirait que la formule de ce style e
9 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
9ion se ramène à ceci : si tout le monde était mis d’accord par une agression hitlérienne, irait-on se battre au nom de la libert
10 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
10mple. Soyez des réalisateurs, non des rhéteurs ». D’accord. À condition que tout cela ne dispense pas de voir loin et de penser
11 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
11à connaître les règles. (Encore ne sont-ils guère d’accord pour enregistrer les réussites ou les tricheries !) Leur style devien
12 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
12e auquel l’Écriture nous parle. Serions-nous donc d’accord ? Lisons plus loin : « Le Sauveur n’a-t-il pas voulu au contraire leu
13ice de ses sacrements ? » Décidément, nous sommes d’accord. L’Église véritable est bien cela pour nous aussi. Nous ajouterons un
13 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
14nt, à la dernière minute, souligner des promesses d’accord aussi solides. p. 64 w. « Manifeste au service du personnalism
14 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
15rtant bien des auditeurs qui ne devaient pas être d’accord ? — Ben quoi, fait-il convaincu, c’est la vérité ce qu’il a dit ! Com
16ntraire, et pas moyen de savoir avec qui ils sont d’accord. Il ne faut pas oublier que nous vivons à une époque de propagande fo
15 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
17n des auditeurs qui ne devaient pas être [p. 831] d’accord ? « Ben quoi, fait-il, convaincu, c’est la vérité ce qu’il a dit ! »
18ntraire, et pas moyen de savoir avec qui ils sont d’accord. Il ne faut pas oublier que nous vivons à une époque de propagande fo
16 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
19 sont des « nationaux » convaincus, politiquement d’accord avec Hitler. On trouve même parmi eux beaucoup de vieux membres du NS
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
20lisant mes critiques, car ceux-ci n’étaient guère d’accord entre eux. Certains cependant m’ont convaincu : j’ai remplacé, dans c
18 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
21ision de la Trinité. Les historiens ne sont guère d’accord, et je n’ai pas qualité pour trancher ce problème d’ailleurs accessoi
19 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
22essus matériels. Vous voyez que tout le monde est d’accord pour déclarer que la pensée n’a rien à voir avec l’action. Soit qu’el
20 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
23ance, et selon nos coutumes. On se mit rapidement d’accord pour définir, comme suit, la situation présente : 1. La Suisse est ré
21 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
24des fausses peurs [p. 13] Au dessert nous étions d’accord : ce qui manque le plus aux démocraties en général, et à l’Amérique e
25és du Diable, au cours des siècles, me paraissent d’accord sur ce point : comme tous ceux qui ne croient pas au bien, à la délic
22 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
26oins on s’entend. La mort seule met tout le monde d’accord. Le xxe siècle apparaîtra dans l’avenir comme une espèce de cauchema
27 Sang, « qui rendent témoignage et les trois sont d’accord » 38 . Je lui oppose le Feu des langues, le Sel et l’Huile. Je lui op
23 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
28de l’acte. Ou encore, parce qu’à ce suprême degré d’accord avec soi-même, auquel nous porte notre vocation, correspond le suprêm
24 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
29nse ? — Absolument rien. Je suppose que vous êtes d’accord avec mon article. Il est question de me déférer au tribunal militaire
25 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
30les mènent. Les Trois Grands sont [p. 38] presque d’accord pour renouveler leurs petites discussions. M. Truman ajuste ses lunet
26 1946, Lettres sur la bombe atomique. 11. Tous démocrates
31idus comme sur le plan international. Moi. — Pas d’accord ! Je distingue un espoir. Des trois régimes dont vous parliez, l’un e
32quement, à votre tour. Mais nous sommes peut-être d’accord, en réalité. Puisque tous sont devenus « démocrates », dans le monde
27 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
33eux qui les mènent. Les Trois Grands sont presque d’accord pour renouveler leurs petites discussions. M. Truman ajuste ses lunet
28 1946, Combat, articles (1946–1950). Tous démocrates (22 mai 1946)
34idus comme sur le plan international. Moi. — Pas d’accord ! Je distingue un espoir. Des trois régimes dont vous parlez, l’un es
35quement, à votre tour. Mais nous sommes peut-être d’accord, en réalité. Puisque tous sont devenus « démocrates », dans le monde
29 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
36. Tous les Français, qui viennent ici, en tombent d’accord. New York a neuf journaux, Paris en a… Le correspondant-américain-à
30 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
37hétique. Le mari. Bien, calmez-vous, nous sommes d’accord. Maintenant, si vous m’écoutez, il n’y aura plus de malentendu. Vos c
31 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
38s on ne lui doit rien, n’est-ce pas ? Il ne tombe d’accord ; accepte d’attendre comme un enfant sage que le monde lui donne, en
32 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
39is. Tous les Français qui viennent ici en tombent d’accord. ⁂ Le correspondant américain à l’étranger est une espèce humaine bie
33 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
40ition de l’homme sur laquelle nous pouvons tomber d’accord, ou pour mieux dire, sur laquelle nous sommes d’accord, tacitement, p
41ord, ou pour mieux dire, sur laquelle nous sommes d’accord, tacitement, puisqu’en fait nous voici réunis pour parler du fédérali
42x assembleurs de nuées ! L’Europe unie, bien sûr, d’accord, mais c’est un plan prématuré. » Or, je venais d’assister aux débats
34 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
43iscours fameux : « Bousculez-nous ! » Nous sommes d’accord. La parole est maintenant aux peuples, à l’opinion qui se réveille, a
44 pas assez. Ce n’était pas une base de travail ou d’accord. Qui donc oserait se déclarer contre un peu plus d’union en général ?
45e doit se faire demain 8  : car tout le monde est d’accord sur le principe d’une Assemblée européenne. Mais il est fort étrange
35 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
46iscours fameux : « Bousculez-nous ! » Nous sommes d’accord. La parole est maintenant aux peuples, à l’opinion qui se réveille, a
36 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
47 faire en temps utile ? » La paix, l’Europe unie, d’accord, c’est un beau rêve. En attendant, voici le cauchemar. Déjà les maréc
37 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
48à la fois, quand il n’en est pas deux qui tombent d’accord sur autre chose que ne rien faire. Parlons un peu de cette fameuse pr
38 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
49à la fois, quand il n’en est pas deux qui tombent d’accord sur autre chose que ne rien faire. Parlons un peu de cette fameuse pr
39 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
50politique, [p. 159] tous les auteurs suisses sont d’accord. Citons-en trois : un homme d’État, un général, un romancier. Champio
40 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
51ermettent surtout de vérifier rapidement le degré d’accord spontané de deux esprits, si différents soient-ils, sur les problèmes
41 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
52n’ont jamais cessé d’être les nôtres. Nous sommes d’accord. Nous partons de là. Voyons maintenant les conditions précises de la
42 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Relance européenne ? (février 1956)
53es sans valeur. Même si l’on arrivait à se mettre d’accord sur l’une des formules à réaliser (États-Unis, Fédération ou Confédér
43 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
54ment absurde ou sacrilège. Mais il n’existe point d’accord sur la manière de la réaliser. Les uns parient sur la Révolution : l’
44 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
55es pour l’Allemagne ; mais non pas en 1939 : tous d’accord contre Hitler) ; 3°) s’il se réserve de jouer en marge du conflit un
45 1957, Preuves, articles (1951–1968). L’échéance de septembre (septembre 1957)
56doeng, Moscou et Washington vont se trouver enfin d’accord sur un seul point : la condamnation de la France. Il est temps que le
46 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur un certain cynisme (septembre 1957)
57s auteurs de toute l’Europe depuis un siècle sont d’accord pour trouver que notre café fout le camp, et ne sont pris au sérieux
47 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
58pe fédérée. On pourrait donc penser que tous sont d’accord. Il n’en est rien. Car certains ne veulent élire au suffrage universe
48 1960, Preuves, articles (1951–1968). Sur la détente et les intellectuels (mars 1960)
59 la guerre dans le domaine des idées. Nous sommes d’accord : c’était notre attitude. Et l’URSS précisément la condamnait. [p. 68
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
60ellènes ainsi que les Barbares, se mettent jamais d’accord pour reconnaître une même Loi 45 . Cette loi serait le monothéisme c
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
61 antérieur aux obligations sociales, se mettaient d’accord, par la même raison qui incline les hommes à la vie sociale, savoir l
62ssion par le moyen des ambassades ; s’ils étaient d’accord aussi pour qu’au cas où l’une des souverainetés participantes refuser
51 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
63rois associations. Toutes les trois travailleront d’accord à s’émanciper. Chacune aura droit au secours des autres, pour toutes
64 qui est une nécessité, tous les philosophes sont d’accord, et aujourd’hui les bourreaux joignent leur démonstration à la démons
52 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
65ue, la civilisation, la religion, ils seront tous d’accord sur un point : si un Occidental leur demande leur opinion sur l’Occid
53 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
66grands savants novateurs de notre temps sont tous d’accord sur ce point. La poésie, la philosophie, l’imagination, l’inquiétude
54 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
67ui communiquait, de la part de Staline, une offre d’accord. Les négociations furent menées par Sikorski et Retinger du côté polo
55 1963, Preuves, articles (1951–1968). Le mur de Berlin vu par Esprit (février 1963)
68mme on sait. Ainsi, MM. Dehem et von Salomon sont d’accord pour juger que le mur, en tant qu’il leur semble néfaste, est le fait
56 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
69peuple comprend mal ce qui est en jeu. Je ne suis d’accord, pour ma part, ni avec [p. 10] ceux qui refusent l’Europe en prétexta
57 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
70eulement politique, tous les auteurs suisses sont d’accord. Choisissons pour les représenter : un homme d’État, un général et un
58 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
71peuple comprend mal ce qui est en jeu. Je ne suis d’accord, pour ma part, ni avec ceux qui refusent l’Europe en prétextant notre
59 1968, Réforme, articles (1946–1980). Vers l’Europe des régions ? (30 novembre 1968)
72e de régions. Je pense qu’on finira par se mettre d’accord assez vite pour la France sur une dizaine de régions, plus Paris. Not
60 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Vers l’Europe des régions [Entretien]
73e de régions. Je pense qu’on finira par se mettre d’accord assez vite pour la France sur une dizaine de régions, plus Paris. Not
61 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
74urs centaines d’évêques et de docteurs se mettent d’accord pour définir en grec la nature à la foi triple et une du Dieu Père, F
62 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
75nité que l’on puisse trouver. Je suis tout à fait d’accord avec l’historien anglais Toynbee qui dit que la plus petite unité d’é
63 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
76 faire en temps utile ? » La paix, l’Europe unie, d’accord, c’est un beau rêve. En attendant, voici le cauchemar. Déjà les maréc
64 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.3. Naissance du Centre
77les, qu’il faut courir au plus pressé. J’en tombe d’accord. Seulement le plus pressé, ce n’est pas nécessairement de nous écrase
65 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
78leurs, ces excellents esprits ne sont pas souvent d’accord entre eux. Ils représentent des écoles ou des religions antagonistes.
66 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
79l y a une culture européenne. Je suis tout à fait d’accord avec Toynbee qui dit que la plus petite unité d’étude intelligible qu
67 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
80urs centaines d’évêques et de docteurs se mettent d’accord pour définir en grec la nature à la fois triple et une du Dieu Père,
68 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
81des régions, de refaire une communauté. Vous êtes d’accord, n’est-ce pas, pour estimer que la révolution ne consiste pas à tout
69 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
82urs centaines d’évêques et de docteurs se mettent d’accord pour définir en grec la nature à la fois triple et une du Dieu Père,
70 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
83s, et je me disais : comme c’est curieux, je suis d’accord avec chacun d’entre eux successivement. Je ne crois pas un instant qu
71 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
84 de la guerre totale — tous les bons esprits sont d’accord, de la Révolution jusqu’à nous. Hegel énonce le premier ce qu’il faut
72 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
85 Politique de la personne dont nous sommes tous d’accord, ici, pour affirmer qu’elle devrait dominer et orienter l’Aventure o
73 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
86on créée par la Publicité, et l’Industrie ont été d’accord, au cours des trente dernières années, pour développer le modèle de s
87is et en Europe sur la « qualité de la vie » sont d’accord pour estimer qu’il s’agit là d’une notion qui n’a pas de contenu « na
74 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
88t… Tout le monde, dans tous ces pays, se retrouve d’accord pour condamner les plasticages et la violence en général. Mais une di
75 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. V. La défense de l’Europe
89s’ils ne veulent pas s’unir, « je suis cette fois d’accord avec Close ». (Les Russes sur le Rhin en quarante-huit heures.) c) On
76 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VII. Programme pour les Européens
90s tous est donc celui de savoir comment se mettre d’accord, en temps utile, pour éviter ce qu’en tout cas nous ne voulons pas. O
77 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
91te contre la pollution, tel gouvernement répond : d’accord, mais seulement dans une mesure compatible avec ma souveraineté natio
78 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
92te contre la pollution, tel gouvernement répond : d’accord, mais seulement dans une mesure compatible avec ma souveraineté natio
79 1980, Journal de Genève, articles (1926–1982). Les journalistes sportifs ? On dirait qu’ils aiment les tyrans (31 mai-1er juin 1980)
93 Mais certains ne seraient sans doute pas du tout d’accord avec ce changement radical. D’ailleurs je voyais l’autre jour à la TV
80 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
94ptyque des discours Hitler-Niemöller. Encore plus d’accord avec vos deux pages de la dernière NRF 66 C’est beaucoup plus « C
81 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
95 de la guerre totale — tous les bons esprits sont d’accord, mais peu l’avouent. Hegel annonce le premier la loi constitutive de
82 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Conclusions (été-automne 1984)
96 peut donner lieu à une discussion. S’ils étaient d’accord, il n’y aurait pas de colloques. Mais, en fait, chercher ce qui nous
83 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
97scours enthousiastes, et l’on finit par se mettre d’accord, lors de la dernière séance à laquelle j’assistai, pour rédiger un Se