1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Lucien Fabre, Le Tarramagnou (septembre 1929)
1ssent trop nues. Chef-d’œuvre ou pas chef-d’œuvre d’ailleurs, il reste que le Tarramagnou est un livre émouvant, d’une saine puiss
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Simone Téry, L’Île des bardes (décembre 1929)
2r d’un grand siècle littéraire irlandais ; ce que d’ailleurs Mlle Simone Téry ne fait pas. Car elle veut éviter l’emballement et c
3 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
3e bien ne voir autre chose dans ces « procédés », d’ailleurs assez peu choquants, que le revers de grandes qualités de réalisation
4 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
4 et vain ? Je cite ces phrases, tirées d’un récit d’ailleurs admirable 4 , de Louis Aragon, pour marquer l’aboutissement d’une évo
5 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cocteau, Rappel à l’ordre (mai 1926)
5e se vouloir plus juste que bizarre. Il sait bien d’ailleurs que les miracles les plus étonnants sont ceux de la lumière. « Le mys
6 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
6an, ce sera plus fort que Mussolini (lequel s’est d’ailleurs inspiré de lui dans son fameux discours aux édiles de Rome). Urbanis
7 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
7 tout ira très bien. Les circonstances l’exigent, d’ailleurs, plus que jamais, et plus que jamais, nous semble-t-il, notre revue a
8 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
8s froid dans ma chambre : le feu n’a pas pris, et d’ailleurs cela n’en vaut plus la peine. (Veuillez ne pas voir dans cette phrase
9 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
9 mais le corbillard est traîné par un dromadaire, d’ailleurs dételé. Les amis affligés mangent les couronnes et suivent à grands s
10 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
10monsieur en noir : Permettez-moi de me présenter… d’ailleurs une ancienne connaissance… le Sens Critique. Moi (gêné)… Rougemont.
11 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
11 exigeait d’une saison de marque de tels soupirs, d’ailleurs invraisemblables, qu’à leurs reflets se fussent évanouis des arcs-en-
12 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
12ère mode ou de savantes séductions. On sait bien, d’ailleurs, qu’elle les entretient. Bande de gigolos de la littérature ! Qu’on p
13 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
13s prétentions « idéalistes » n’y changeront rien. D’ailleurs, voici des déclarations plus nettes [p. 196] encore : « Je ne considè
14il touchait là le nœud vital du problème moderne. D’ailleurs, les idées générales de cette sorte sont rares dans son livre. En gén
15e [p. 200] et intermittente détresse, — qu’il met d’ailleurs sur le compte de sa fatigue. Neurasthénie. La conquête du confort mat
14 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Louis II de Bavière ou Hamlet-Roi (décembre 1928)
16is ce n’est pas la moindre habileté du biographe. D’ailleurs, réussir un livre attrayant sur une vie manquée n’était pas un problè
15 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Le Prince Menteur (décembre 1928)
17 Daniel-Rops se soit borné à une courte nouvelle, d’ailleurs assez dense, et dont le mérite est d’être simple et précise dans l’ex
16 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
18erai méchant, parce que j’en ai gros sur le cœur. D’ailleurs, ce petit écrit ne peut servir à rien. — Alors ? — Justement. Il est
17 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
19toute une journée. Une journée d’enfant gâtée. Et d’ailleurs, multiplier le tapissier par [p. 13] le prix du mètre courant n’est p
20 mal à personne, et de plus, toutes choses égales d’ailleurs, dans un certain domaine, c’est vrai. (Il y a encore des poètes pour
18 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
21 la plaisanterie et que notre temps est précieux. D’ailleurs, les enfants ne se plaignent pas, de quoi vous plaignez-vous, vous ?
22cole veut qu’on commence par apprendre le résumé. D’ailleurs elle s’arrête là. Les manuels ne correspondent à aucune réalité. Ils
23 un conformisme d’imbéciles ou d’impuissants, qui d’ailleurs ne peut être qu’à l’avantage des gens en place, vieille histoire. On
19 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
24s civets, des cigares et des idéologies enivrées. D’ailleurs, cette idée que j’ai l’honneur de partager avec mes adversaires se tr
25ment moralisatrice de ces glapissants entonnoirs. D’ailleurs cette complicité, si évidente à l’origine de l’institution, se manife
20 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
26truire, l’École prétend ouvertement nous éduquer. D’ailleurs elle y est obligée dans la mesure où elle réalise son ambition : sous
21 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
27a vous a un petit air démocratique, hé ! hé !… et d’ailleurs, vous aimez les idées généreuses, n’est-ce pas ? J’en étais sûr. Cepe
28andeur que ce mot comporte — quelles qu’en soient d’ailleurs les réalisations —, par des hiérarchies rond-de-cuiresques dont l’ori
22 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
29x et impopulaires. Tout comme ce qu’ils désignent d’ailleurs. Tant mieux. Il y a beaucoup de gens qui ne peuvent pas séparer une m
23 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929)
30oms connus. Tout est sur le même plan ; le dessin d’ailleurs est élégant. Mais comme tout cela manque de chair. Et de rêve. Est-ce
24 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
31ya un ange porteur d’une solution fort simple qui d’ailleurs était la bonne, car le grand Remède, c’est un Simple. Des hurlements
25 1930, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Pour un humanisme nouveau » [Réponse à une enquête] (1930)
32es. Et je ne vois rien d’autre. Quoiqu’il en soit d’ailleurs du contenu d’un nouvel humanisme, il est assez aisé de prévoir et de
33ités. Il est certain qu’il a perdu son ascendant. D’ailleurs son pouvoir, s’il en eut, ne s’étendit guère au-delà des limites du m
26 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
34connu Personne n’a mon adresse, je n’attends rien d’ailleurs ; tout à ma chance hongroise en ce premier réveil — délivré. Chez moi
35irculation de Pest. Gül-Baba est moins théâtral). D’ailleurs le tombeau est vide. Et les babouches ? Pas de babouches. Je sais bie
36rieure. On n’avoue que des désirs archéologiques, d’ailleurs mensongers. Alors que dans ce domaine, plus visiblement qu’en tout au
37arvenu, mais d’un aristocrate. Tous dangers égaux d’ailleurs, préférons cet impérialisme de l’âme à celui de la surproduction des
38es de Molnár, qui n’ont de hongrois que l’auteur, d’ailleurs israélite. Il y a, bien entendu, une littérature officielle destinée
27 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
39s communistes, de grands nobles, et des tziganes. D’ailleurs, le bourgeois supporterait difficilement l’ampleur qu’ont ici toutes
40: Zigeuner ; hongrois : cigány ; mien : cigognes. D’ailleurs ces Égyptiens venaient des Indes, qui nous apportèrent le tarot et la
41ssitôt donnée la phrase, voici qu’une autre vient d’ailleurs, entraînée par je ne sais quel vent sonore qui l’étire et l’égare, et
28 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
42le ne stylise. On peut dire, avec plus de louange d’ailleurs que d’ironie, qu’elle touche à tout dans l’homme et dans la société.
43emploi, il n’y avait aucune correction à faire ». D’ailleurs, il ne veut pas poétiser le tableau, car, pour lui, « être poétique,
44e le lâche idéalisme qu’elle combat avec raison ? D’ailleurs, si je vois bien que le propos de M. Nizan n’est pas de nous rendre l
45pour des « valeurs nouvelles » encore plus vagues d’ailleurs que ce qu’ils peuvent imaginer de la religion. C’est une forme aiguë
29 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
46 technique. Cette prétention des masses, légitime d’ailleurs, a entraîné le renversement de presque tous les buts de civilisation.
30 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
47its, découvrir la thèse. Il eût pu s’en dispenser d’ailleurs, car en définitive la conversion de son héroïne nous paraît être à te
31 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kierkegaard (mai 1931)
48uver d’analogie que chez Dostoïevski. Kierkegaard d’ailleurs ne peut être placé qu’à côté du poète russe. Tous deux marchent de pa
32 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
49dernier de nos classiques… Pareille modestie est, d’ailleurs, signe de force : les critiques auxquels il adressa les lettres repro
33 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
50pas le sentiment de quoi que ce fût d’immatériel. D’ailleurs le trouble où m’avait jeté la première reconnaissance empêcha ma rais
51e classique de Vienne. Sentimentalisme capricieux d’ailleurs, dépourvu d’ironie mais non pas de légèreté. C’est une sorte d’incons
52i est toute caresses, a peur de l’étreinte… C’est d’ailleurs une chose que je comprends assez bien, ajouta-t-il, mais pour d’autre
53en : « Avez-vous sommeil ? demanda-t-il. Moi pas. D’ailleurs j’ai oublié mes clefs il y a très longtemps, très longtemps… Et pas d
54l parlait à voix basse à son homard, qui semblait d’ailleurs endormi. En passant par la Freyung, nous vîmes un palais aux fenêtres
34 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
55connu Personne n’a mon adresse, je n’attends rien d’ailleurs ; tout à ma chance hongroise en ce premier réveil — délivré. Chez moi
56irculation de Pest. Gül-Baba est moins théâtral). D’ailleurs le tombeau est vide. Et les babouches ? Pas de babouches. Je sais bie
57rieure. On n’avoue que des désirs archéologiques, d’ailleurs mensongers, alors que dans ce domaine, plus visiblement qu’en tout au
58arvenu, mais d’un aristocrate. Tous dangers égaux d’ailleurs, préférons cet impérialisme de l’âme à l’impérialisme de la surproduc
59es de Molnar, qui n’ont de hongrois que l’auteur, d’ailleurs israélite. Il y a, bien entendu, une littérature officielle destinée
60s communistes, de grands nobles, et des tziganes. D’ailleurs, le bourgeois supporterait difficilement l’ampleur qu’ont ici toutes
61: Zigeuner ; hongrois : cigàny ; mien : cigognes. D’ailleurs ces Égyptiens venaient des Indes, qui nous apportèrent le tarot et la
62ssitôt donnée la phrase, voici qu’une autre vient d’ailleurs, entraînée par je ne sais quel vent sonore qui l’étire et l’égare, et
35 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
63es parfums de fleurs et d’eau… elle est tellement d’ailleurs… Faut-il donc que l’un des deux soit absurde, de ces mondes à mes yeu
36 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
64nde. Je prétexte des écritures — qui se réduisent d’ailleurs à ce journal — pour avoir la paix dans ma chambre ; aussi, une ancien
65 156] soupir c’est irrésistible, et cela signifie d’ailleurs qu’il n’y a pas lieu de résister. 22 juin 1929 Rencontre avec la j
37 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
66 dans tant de bouches, — une injure dans le vide, d’ailleurs, [p. 183] car ceux qui l’utilisent ignorent ce qu’elle désigne. Un te
38 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
67des protestants sans foi » 31 . Quoi qu’il en fût d’ailleurs de la portée religieuse des trois œuvres, l’on se sentait tenté de ma
68e « correction » bourgeoise. Nullement chrétienne d’ailleurs, puisqu’elle récusait à la fois la charité, le risque, l’abandon et l
39 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
69 visages anonymes. Ils n’auront pas à s’exprimer, d’ailleurs, sinon par la voix de leur président, et la mimique d’un jeune aviate
40 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
70vait distinguer ; et surtout elle impose un choix d’ailleurs humainement impossible, là où l’homme naturel s’abandonnait en paix à
41 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
71ôt de son « communisme », nullement collectiviste d’ailleurs, mais originel et spirituel. (La révolution russe en tournant au marx
42 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
72utile », et c’est le juste point : les Affinités. D’ailleurs, l’alternance des trois états, visible tout au long de l’œuvre, prouv
73s reproche au christianisme, avec moins de raison d’ailleurs (puisque le christianisme affirme que l’éternité est dans l’instant :
43 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
74retenir 17 . Ce malaise dans l’expression traduit d’ailleurs une équivoque foncière et qui porte sur le thème général du livre. Il
44 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Alexandre, par Klaus Mann (septembre 1932)
75chroniques. Cela frise Salammbô plus que Laforgue d’ailleurs, avec, en plus, du sentimentalisme. La préface de Cocteau joue sur le
45 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
76incre par une réussite matérielle, temporaire, et d’ailleurs discutable ? C’est l’homme qui se révolte en nous contre le marxiste.
77ui pullulent dans un monde athée. Quelle que soit d’ailleurs la conception historique que l’on ait, il faut pourtant reconnaître q
78la bourgeoisie existe à peine en tant que classe, d’ailleurs brimée. En février 1917, les bolchévistes sont 200. En octobre, ils s
46 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
79isme inattendu, la mode des discussions éthiques, d’ailleurs purement intellectuelles la plupart du temps, et le goût des « romans
47 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
80 à contester l’opportunité. (Cette tolérance peut d’ailleurs paraître suspecte, à beaucoup de chrétiens.) C’est ainsi que Ferdinan
81 aujourd’hui, il prétend résoudre cette question, d’ailleurs essentiellement chrétienne : « Quelle est votre attitude vis-à-vis de
48 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
82imples, plus élégants. Ni plus ni moins efficaces d’ailleurs. ⁂ On a voulu mettre l’esprit au service du « minimum de vie » que n’
49 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
83nt donné que par la thèse simultanée. Chronologie d’ailleurs bien équivoque, puisque tout cela n’a de réalité que dans l’instant é
50 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
84er pour macaronique — comme elles le sont toutes, d’ailleurs, mais ridiculement quand elles ne l’avouent pas — se veut constamment
85s, digressions et plaisanteries jamais dépourvues d’ailleurs d’une certaine onction épiscopale, d’une certaine politesse pompeuse
51 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
86c’est plutôt un examen de son corps. Examen forcé d’ailleurs, interrogation accidentelle. Par le choix même du prétexte de cet écr
52 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
87n du travail qui domine aujourd’hui. Elle en fait d’ailleurs immédiatement ressortir le paradoxe. En effet, quel est le but de la
88ambe de bois. On se demande, non sans scepticisme d’ailleurs, s’il admettra un jour qu’il conviendrait aussi, par exemple, de fair
53 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
89le, mais il oblige ceux-ci à opérer — quelquefois d’ailleurs avec un rare bonheur — en dehors et le plus souvent contre lui. (Noto
90nde, des précisions et les numéros de l’Officiel. D’ailleurs ce serait un jeu d’allonger la liste et de montrer — sans prendre par
54 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
91Mais quoi ? Laisser tomber la « discipline » ? Et d’ailleurs, une démission de la philosophie eût impliqué, au concret, la démissi
92us avons besoin. Ce n’est pas d’une systématique, d’ailleurs déduite a posteriori. Ce n’est pas d’une méthode de correction, ou d’
55 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
93 trouver les moyens de venir la brimer. Non tant, d’ailleurs, par des interdictions qu’elle saurait bien tourner, plus rusée que l
56 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
94que aux calculs ingénieux des sociologues. Il est d’ailleurs probable que la sociologie n’est qu’une science de mythomanes. J’y ve
57 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — d. Pour une politique à hauteur d’homme
95e en rien touchée par ces artistes. Ils cesseront d’ailleurs de jouer dès qu’on ne prendra plus la peine de croire à ce qu’ils fon
58 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
96n sortir. Une équivoque définie comme telle cesse d’ailleurs d’être trompeuse. Le rôle de la pensée chrétienne n’est pas, je crois
97raiter sans trop de précautions, se prêtaient peu d’ailleurs à de rigoureux développements. C’est que la politique, redisons-le, n
59 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
98a seule vocation de sa race. La meilleure preuve, d’ailleurs, de l’origine individualiste des mythes collectifs, je la vois dans l
99Votre réaction est disproportionnée au danger. Et d’ailleurs qu’est-ce que cette personne, dont on nous parle tant depuis quelques
60 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
100ait distinguer ; et surtout elle impose un choix, d’ailleurs humainement impossible, là où l’homme naturel s’abandonnait en paix à
61 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
101ans ses attaques contre un christianisme confondu d’ailleurs avec une certaine « culture », il ne semble pas que ces deux auteurs
62 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
102 et bien d’autres choses auxquelles on ne croyait d’ailleurs pas. Le mérite du communisme est de réduire crûment l’idéal qu’il pro
63 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
103incre par une réussite matérielle, temporaire, et d’ailleurs discutable ? C’est l’homme qui se révolte en nous contre le marxiste.
104ui pullulent dans un monde athée. Quelle que soit d’ailleurs la conception historique que l’on ait, il faut pourtant reconnaître q
105la bourgeoisie existe à peine en tant que classe, d’ailleurs brimée. En février 1917, les bolchévistes sont 200. En octobre, ils s
64 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
106énonciations perdent toute efficacité. Elles sont d’ailleurs filtrées et maquillées par la Presse, c’est-à-dire par l’un des agent
107. Elles cherchent la paix par la stérilisation. — D’ailleurs, elles échouent. Les conflits qui éclatent sont alors sanglants. L’
108par la peur des bouleversements, qui apparaissent d’ailleurs de plus en plus inévitables. On n’a pas établi l’Égalité. Mais on a l
65 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
109n armée, sa bureaucratie, sa police, fonctionnera d’ailleurs d’autant plus facilement qu’il n’aura plus affaire qu’à une poussière
66 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
110n du travail qui domine aujourd’hui. Elle en fait d’ailleurs immédiatement ressortir le paradoxe. En effet, quel est le but de la
111ambe de bois. On se demande, non sans scepticisme d’ailleurs, s’il admettra un jour qu’il conviendrait aussi, par exemple, de fair
67 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
112imples, plus élégants. Ni plus ni moins efficaces d’ailleurs. On a voulu mettre l’esprit au service du « minimum de vie » que n’im
68 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
113mauté nécessaire du spirituel (qu’ils définissent d’ailleurs assez diversement) ; affirmation de la nécessité de reprendre à la ba
114inspiration spécifiquement chrétienne. La revue a d’ailleurs franchement pris position dans un numéro spécial intitulé : Rupture e
69 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
115ocation de sa race. [p. 152] La meilleure preuve, d’ailleurs, de l’origine individualiste des mythes collectifs, je la vois dans l
116ction est disproportionnée au [p. 154] danger. Et d’ailleurs qu’est-ce que cette personne, dont on nous parle tant depuis quelques
70 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
117ver d’analogie que chez Dostoïevski. Kierkegaard, d’ailleurs, ne peut être placé qu’à côté du poète russe. Tous deux marchent de p
71 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
118 moi n’est pas à toi ? S’il est ta vocation reçue d’ailleurs, et si tu l’as reçue en vérité, tu n’as plus à choisir, ta mort est d
72 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
119ore n’en a parlé. Ce qui n’est pas très étonnant, d’ailleurs. Il s’agit d’une œuvre allemande, d’un auteur inconnu en France jusqu
120tune en Argentine, dans une plantation de thé où, d’ailleurs, la crise mondiale l’aura précédé. Les quatre autres atteignent enfin
121nsité peu commune. Mais cet aspect-là, qui suffit d’ailleurs à rendre le livre passionnant et presque obsédant, ne suffit pas à ex
73 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
122ne conscience philosophique que l’auteur voudrait d’ailleurs considérer comme le bien commun de sa génération. 1. L’indéfinissabl
123nommer homme cette dégradation, dont nul ne songe d’ailleurs à contester le fait, démontré par l’existence même des psychologues.
74 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
124, un mode d’expression, trop rapidement vulgarisé d’ailleurs en une espèce de bavardage lyrique dont Breton sera, je crois, le tou
75 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
125ment « le voisin inévitable », celui que définit, d’ailleurs, le Droit romain. Nous voudrions montrer ici d’une part l’identité de
76 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Taille de l’homme, par C. F. Ramuz (avril 1934)
126avec plus de mordant et plus de précision, et qui d’ailleurs n’ébranleront pas, dans leur foi, les marxistes. Mais ce qu’il décrit
127l’isolement cosmique de l’homme. Quoi qu’il dise, d’ailleurs, il dit plus que ses arguments. On peut aller jusqu’à soutenir que s’
77 1934, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Procès, par Franz Kafka (mai 1934)
128e parvient à l’instance suprême ; jamais personne d’ailleurs n’a pu y parvenir. À la fin du cauchemar, on le tue dans des conditio
78 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
129énonciations perdent toute efficacité. Elles sont d’ailleurs filtrées et maquillées par la Presse, c’est-à-dire par l’un des agent
130. Elles cherchent la paix par la stérilisation. — D’ailleurs, elles échouent. Les conflits qui éclatent sont alors sanglants. L’é
131par la peur des bouleversements, qui apparaissent d’ailleurs de plus en plus inévitables. On n’a pas établi l’Égalité. Mais on a l
79 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
132isproportionnée aux dangers que vous dénoncez. Et d’ailleurs, qu’est-ce que cette personne dont vous nous rebattez les oreilles ? 
80 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
133isme (fasciste) développé qui semble correspondre d’ailleurs à une évolution actuelle générale ? Avons-nous étudié comme il eût fa
134pléter dans la critique du marxisme par Déat, qui d’ailleurs reste négative. Quant à nous, nous n’avons pas attendu la victoire de
135utés vis-à-vis desquels le même Romains se montre d’ailleurs non moins respectueux ? « Deux ou trois jeunes députés ont participé
136ent défensif — celui même de M. Doumergue : c’est d’ailleurs ce dernier qui a porté sur le fameux Plan le jugement le plus sévère
81 1935, Esprit, articles (1932–1962). André Rouveyre, Singulier (janvier 1935)
137n idéal orgueilleux, ombrageux. Tout cela se perd d’ailleurs, dans l’amertume « désertique » d’un tête-à-tête de l’auteur avec sa
82 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
138ourd’hui entre les anciennes catégories sociales, d’ailleurs bien plus complexes qu’on ne le croit couramment. Au fond, son vrai s
83 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
139destin à tous ? L’ostracisme de nos critiques est d’ailleurs d’autant plus absurde que ce livre — écrit par un juif ! — a été cond
84 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
140-guerre, le grand quotidien parisien s’empressait d’ailleurs de faire suivre l’annonce du mal de celle de son remède. Pourquoi rés
141être en réalité qu’un palais vide. Et ce vide que d’ailleurs il qualifie de bibliothèque, ne lui paraît pas moins naturel. Brochan
142dans l’économie générale 29 . De là à se figurer, d’ailleurs d’une façon vague, que les penseurs sont des gens peu pratiques, par
143 de son irréalisme. Une pratique assez longue, et d’ailleurs imposée, de cet état me permet d’affirmer sans ironie qu’il n’en est
85 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
144ulait pas dire ce que tu crois. Il est, comme moi d’ailleurs, un partisan impénitent de l’expérience chrétienne, de sa piété vécue
145lable pour nos « clairs esprits latins », et qui, d’ailleurs, signifiait, au pédantisme près, exactement la même chose qu’expérien
146iens s’empressa d’ajouter : « Quoi qu’il en soit, d’ailleurs, de toutes ces métaphores, le seul fait qui demeure, c’est celui que
86 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
147e d’un problème entre tous urgent. Il se pourrait d’ailleurs que l’apparence brutale des thèses personnalistes soit le fait, provi
87 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
148accès de malice saugrenue. Les Pansies confirment d’ailleurs ce que nous disent Brett et les autres de cet état d’irritation perpé
88 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
149ommunauté au nom d’une liberté dont ils négligent d’ailleurs de témoigner par des actes qu’ils l’ont, et les autres la nient d’une
89 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
150nte. C’est l’éternelle erreur de l’État policier. D’ailleurs, cet « ordre », qui se fonde sur la méconnaissance des réalités spiri
90 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
151 elle se veut héroïque, comme celle des fascistes d’ailleurs, ou même comme celle des jeunes Russes communistes. Je voudrais bien
91 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
152lui démontrer qu’elle ne croyait plus à sa force. D’ailleurs cette élite s’ennuyait, elle allait donc d’instinct vers ceux qui s’a
92 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
153ctique de la Matière économique. Marx à lui seul, d’ailleurs, illustre tout le processus régi par les fatalités de la raison. Son
93 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
154 borner au concret, c’est rester fidèle à la Loi. D’ailleurs son langage même s’ordonne dès l’origine à cette vocation supérieure 
94 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
155ibuant des condamnations d’autant plus excessives d’ailleurs que personne ne se soucie de les mettre à exécution 35 . « Vous n’ave
95 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
156gion que nous suivons, plus ou moins consciemment d’ailleurs. Il importe avant tout de tirer cela au clair. C’est pourquoi je dira
96 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
157liberté dont elles se vantent. Elles s’en vantent d’ailleurs de moins en moins. En France, en Angleterre, en Suisse, en Belgique,
158de liberté, mais du travail. Elles s’en plaignent d’ailleurs de moins en moins. En Russie, en Allemagne, en Italie, il n’est quest
97 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
159signe d’une angoisse très humaine, je le sais, et d’ailleurs plus bourgeoise qu’hamlétique, mais qui entrave et déconcerte la pens
160erse de celle qu’on révérait, sans trop le savoir d’ailleurs. Plutôt que de reconnaître cette inversion, on préféra ne plus rien d
98 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
161ondre la vérité et le succès. Je n’attaquerai pas d’ailleurs cette permanence en soi, ni la bêtise humaine en général : toutes les
162ture moderne. Le principe de cette altération est d’ailleurs symbolique du relâchement que nous avons décrit. On établit d’abord u
163ées concrètes de la révolution nécessaire ne sont d’ailleurs pas dans les mains du « peuple » en tant que classe ouvrière. Elles s
99 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
164 dorénavant s’organiser [p. 258] (le paradoxe est d’ailleurs soutenable) se substitue dans les esprits les plus vivants à l’idée d
165liberté dont elles se vantent. Elles s’en vantent d’ailleurs de moins en moins. [p. 266] En France, en Angleterre, en Suisse, en B
166de liberté, mais du travail. Elles s’en plaignent d’ailleurs de moins en moins. En Russie, en Allemagne, en Italie, il n’est quest
100 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
167ition universelle — dont quinze nous sont communs d’ailleurs avec l’église romaine — à quatre siècles d’une tradition que l’on réd
168a distingueraient-ils quand l’effort perpétuel et d’ailleurs émouvant de leur théologie est de combler tant bien que mal tous les