1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1lein poing toutes ces petites misères, en compose d’un seul coup une grande misère, et par ce moyen nous met tout d’abord en présence,
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
2te enfin dans lequel je posséderais toute ma vie, d’un seul coup éclatant. Je n’ai pas à sauver quoi que ce soit de la terre, mais seu
3 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
3te enfin dans lequel je posséderais toute ma vie, d’un seul coup, en la donnant. Je n’ai pas à sauver quoi que ce soit de la terre, ma
4 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
4Réformés (1660) et exhortant le roi à « terrasser d’un seul coup l’hydre monstrueuse de l’hérésie » (l’évêque d’Uzès en 1675) ; — la f
5 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
5n à nous retenir : ils nous permettent de mesurer d’un seul coup d’œil l’apport proprement artistique, la création, le don au double s
6 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
6lutionnaire que la vocation de notre pays pourra, d’un seul coup, apparaître comme une évidence à tous et comme le principe d’actes ré
7 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
7e mille hommes, quarante mille bras se sont levés d’un seul coup. L’homme s’avance très lentement, saluant d’un geste lent, épiscopal,
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
8lus insidieuse tyrannie. Jusqu’au jour où Wagner, d’un seul coup, dressera le mythe dans sa pleine stature et dans sa virulence totale
9 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
9qu’il s’est rendu capable d’exprimer toute sa vie d’un seul coup. Et sa sagesse, peut-être aussi son ironie secrète, est justement d’a
10 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
10s et de montagnes percé par le seul col qui relie d’un seul coup le Nord et le Midi du continent à travers les deux chaînes des Alpes
11 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
11r offrent une pastèque qu’ils font sauter en deux d’un seul coup sur la tablette du compartiment, et nous arrosent de pépins crachés à
12 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
12est trop. Je lui arrache une poignée de fleurs et d’un seul coup j’atteins le but. [p. 150] Alors elle s’est retournée vers moi et san
13 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
13s la stupeur originelle, toutes créatures livrées d’un seul coup à la violence de l’acte décisif, nous allons voir paraître enfin leur
14 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
14l’an dernier ? Est-elle de taille à les déclasser d’un seul coup ? Enfin, sera-t-elle achetée par Hollywood ? Et il vous pose tout tra
15 1947, Le Figaro, articles (1939–1953). Le droit d’opposition (3 avril 1947)
15èle anglo-saxon. Ce caractère suffit à distinguer d’un seul coup d’œil les régimes démocratiques des régimes totalitaires. Ces dernier
16 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
16s dont les meilleurs ont soif peuvent être vidées d’un seul coup, si nous ne sommes plus propriétaires et auteurs de nos propres pensé
17 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
17 franchir deux ou [p. 25] trois chaînes — reliait d’un seul coup les deux moitiés de l’Empire, le Nord et le Sud. Il était vital pour
18 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
18loc de deux cents millions de Russes rétablissant d’un seul coup la balance ? Voulait-il suggérer que le cauchemar du « tête-à-tête av
19 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
19idée d’un bloc russe de 200 millions rétablissant d’un seul coup la balance. Le cauchemar du « tête-à-tête avec l’Allemagne » s’évanou
20 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
20acrobates de la dialectique, se trouvent balayées d’un seul coup, ridiculisées sans espoir, et ramenées à ce que nous disions qu’elles
21 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Relance européenne ? (février 1956)
21 par pièces et morceaux peu à peu imbriqués, mais d’un seul coup, par une révolution d’ordre essentiellement politique. Ses partisans
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
22ien va bouleverser. Avec saint Paul, nous passons d’un seul coup du règne de la Loi à celui de la Foi, c’est-à-dire du Rite à l’Amour.
23 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
23 jour pour se réaliser, c’est-à-dire pour rallier d’un seul coup toutes les forces encore hésitantes, l’abandon de l’alliance atlantiq
24 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur une phrase du « Bloc-notes » (mars 1959)
24écis où se croisent les deux séries, tout devient d’un seul coup absurde et révoltant, tout sens humain éclate comme une ampoule de fl
25 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
25urs, au tout unique, à l’infini, où se rejoignent d’un seul coup, dans l’illumination de la vision (dirait Kassner) du satori (disent
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
26re, et parlant une même langue nouvelle, rénovant d’un seul coup pour des siècles la musique et la poésie, le roman, la piété, et les
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
27iaires. Elle est un acte de vision. Nous montrant d’un seul coup, sans transition, plusieurs objets que la coutume sépare, non seuleme
28urs, au tout unique, à l’infini, où se rejoignent d’un seul coup dans l’illumination de la vision (dirait Kassner), [p. 206] du satori
28 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
29té et virtualisé dans la nuit de l’indifférencié, d’un seul coup submerge l’amant : il s’abîme dans le « flot houleux » et dans la « t
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.6. En marge des grands plans, l’utopie prolifère
30vriroit un moyen d’exterminer une Nation entière, d’un seul coup, seroit regardé aujourd’hui comme un grand homme d’État. Ce sont d’a
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
31c’est un commerce de lumière qui nous peut donner d’un seul coup leurs travaux de quelques milliers d’années… et doubler, pour ainsi d
31 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
32e mythique et de nostalgie de la quête que résume d’un seul coup l’aventure exemplaire de cet Ulysse au cœur chrétien, probablement ju
32 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
33’un après l’autre aux Waldstätten qui ont détruit d’un seul coup les trois quarts de la noblesse du pays. (Car il faut préciser que l’
33 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
34s vu comment cette fédération s’est agencée comme d’un seul coup pendant l’année 1848, après des siècles d’approches réticentes et d’e
34 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
35 bataillons noirs et pensifs s’arrêtant au sommet d’un seul coup — et s’ouvre à l’autre bout dans l’espace doré d’un ciel méridional q
35 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
36ns qui vous naturalisent, Européens de tous pays, d’un seul coup, pour un rien mais qui fait tout sentir : désormais vous avez compris
36 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
37, submergeante, emplissait tout l’espace invoqué. D’un seul coup m’était restitué L’enthousiasme errant, fils de la belle Nuit 24 . N
37 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
38gement d’attitude et de plan qui leur permettrait d’un seul coup, de découvrir les problèmes réels — dont pas un seul ne coïncide avec
39sques ou gain de paix, désormais peut être perdue d’un seul coup, sans retour, pour tous et pour chacun. La masse des informations de
38 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
40e mille hommes, quarante mille bras se sont levés d’un seul coup. L’homme s’avance très lentement, saluant d’un geste lent, dans un to
39 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
41sques ou gain de paix, désormais peut être perdue d’un seul coup, sans retour, pour tous et par chacun. La masse des informations de t