1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1 si voulue qu’elle va parfois à l’encontre de son dessein. ⁂ Décidément nous sommes malades dans les profondeurs. Et le mal est
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Paradoxe de la sincérité (décembre 1926)
2rètement les décisions et les rend complices d’un dessein logique, peut-être lointain, en quoi consiste l’unité la plus réelle
3 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
3e la nécessité — puisqu’elle est inutile au grand dessein matérialiste de l’Occident. La logique, parlant par la bouche de Ford
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
4ent tel qu’il est pratiqué dans nos collèges. Mon dessein est assez différent, moins philosophique et point du tout technique.
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
5ecteur qui ne se sent pas complice de ses secrets desseins. Au reste, le livre s’achève par sa mort, sans qu’on ait pu distingue
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
6uite la même chose, sans ajouter aucune clarté au dessein général. Mais celui-ci, par bonheur, est très simple : Il n’y a poin
7 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
7enouvelée. [p. 608] L’homme tendu assume dans ses desseins la nécessité et le jeu, les combinant selon sa loi pour créer un risq
8 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
8itude, ce travail véritable a fait place dans les desseins de l’homme au labeur qu’on mesure et tarife. Et l’on s’est mis à calc
9 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
9estions, définir à grands traits des antithèses à dessein forcées, et provoquer vos objections, plutôt qu’une adhésion muette à
10 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
10an humain. Bien plus : on ne rend pas justice aux desseins que poursuivent l’une et l’autre doctrines, à leurs suppositions fond
11 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
11ui, le premier ; sous Henry IV, conçut le « Grand Dessein » d’une fédération européenne ? Certes, les historiens attribuent à c
12 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
12itude, ce travail véritable a fait place dans les desseins de l’homme au labeur qu’on mesure et tarife. Et l’on s’est mis à calc
13 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
13usement renouvelée. L’homme tendu assume dans ses desseins la nécessité et le jeu, les combinant selon sa loi pour créer un risq
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
14stement l’un des lieux où l’action générale avait dessein de nous placer. Ainsi donc, encore que ce drame puisse être qualifié
15 1935, Esprit, articles (1932–1962). Maurice Meunier, Idoles (février 1935)
15aimable. Son livre pose une seule question : quel dessein vaguement subversif peut bien poursuivre l’éditeur qui publia ce résu
16 1935, Esprit, articles (1932–1962). Roger Breuil, Les uns les autres (avril 1935)
16 insister ; de ne pas réaliser plus carrément ses desseins. Mais parmi toutes ces choses vivantes qu’il évoque d’une touche parf
17 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
17eule fin de donner le change sur leurs véritables desseins, mais c’est toute une éducation culturelle, universitaire, qui l’a sa
18 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
18out logiquement de leurs délibérés calculs et des desseins politiques les plus clairs. Notre intention, dans cette brève note, n
19 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
19rait beaucoup plus loin qu’il n’est utile pour le dessein de cet ouvrage. Bornons-nous donc à l’examen d’un signe ou mieux d’un
20 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
20anatisme traduisant nécessairement l’ampleur d’un dessein millénaire. ⁂ Comment une telle mesure va-t-elle pouvoir régir l’ense
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
21 : grands empires et grandes cultures qu’un grand dessein pouvait seul maintenir. Mais pour attester la présence universelle de
22 Mais pour attester la présence universelle de ce dessein, il fallait des symboles visibles et dont le sens fût reconnu de tous
23gogues. Ainsi l’histoire ou l’action des « grands desseins » peut être déchiffrée précisément dans l’histoire ou l’action des si
24toire des mesures communes ordonnées à ces grands desseins, et ordonnant toutes choses à leur service, c’est l’histoire des obje
25les de mesures communes. J’ai choisi ces signes à dessein aussi divers et précis que possible : l’Arche de l’Alliance, le latin
26rien, si l’on oublie les fins dernières, le grand dessein, la religion qui la supportent et l’utilisent, qui la créent et qui m
27n. Le signe irréfutable de la présence d’un grand dessein, c’est l’incarnation d’une mesure commune à tous les ordres et qui le
22 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
28ontradictoires. Rien n’est plus important pour le dessein de ce livre que d’en suivre le déroulement, non point pour les oppose
23 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
29 : grands empires et grandes cultures qu’un grand dessein pouvait seul maintenir. Mais pour attester la présence universelle de
30 Mais pour attester la présence universelle de ce dessein, il fallait des symboles visibles et dont le sens fût reconnu de tous
31gogues. Ainsi l’histoire ou l’action des « grands desseins » peut être déchiffrée précisément dans l’histoire ou l’action des si
32toire des mesures communes ordonnées à ces grands desseins et ordonnant toutes choses à leur service, c’est l’histoire des objet
33rien, si l’on oublie les fins dernières, le grand dessein, la religion qui la supportent et l’utilisent, qui la créent et qui m
34e. Le signe irréfutable de la présence d’un grand dessein, c’est l’incarnation d’une mesure commune à tous les ordres et qui le
24 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Dictature de la liberté, par Robert Aron (mars 1936)
35par exemple). Mais si l’on considère l’ampleur du dessein de L’Ordre nouveau, et la difficulté de le résumer à l’usage d’un pub
25 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
36ses écrits littéraires ou philosophiques ont pour dessein, plus ou moins déguisé, de pousser à l’absurde les attitudes de vie o
26 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
37seule expérience précise et utile relativement au dessein de ce journal : celle du loisir. Je m’aperçois que je ne savais plus,
27 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
38 que l’Aquinate ne pouvait servir et autoriser le dessein de Mounier : défendre la propriété contre les mauvaises raisons des c
28 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
39rage touche à sa conclusion, il me semble que son dessein le plus secret m’échappe encore. L’aveu sera jugé insolite. Mais je p
29 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
40 passion et du mariage en Occident, tel était mon dessein central ; et cela reste à mes yeux le vrai sujet, la vraie thèse de m
30 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
41tère. Quant à nous, elle nous met sur la trace du dessein secret des amants : leur recherche du péril pour lui-même. Mais tant
42on pense d’une interprétation que j’ai stylisée à dessein, il demeure qu’elle nous a permis de surprendre à l’état naissant que
31 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
43 que j’aurai chez elle encor le moindre accès Mes desseins de guérir n’auront point de succès. Ces « desseins de guérir » (ente
44sseins de guérir n’auront point de succès. Ces « desseins de guérir » (entendons : de brûler ; donc en fait : sa crainte de gué
45nons point de cet aveuglement de l’auteur sur son dessein réel, pourtant si parfaitement mené à chef. L’essence du mythe de l’a
46 désordre dont elles sont cause… » On est loin du dessein d’« exciter les passions » pour « plaire » à un besoin de « tristesse
32 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
47rage touche à sa conclusion, il me semble que son dessein le plus secret m’échappe encore. L’aveu sera jugé insolite. Mais je p
33 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
48ment déprimée. On imagine un Valéry reprenant tel dessein de Scève : décrire la naissance des figures puis des solides géométri
34 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
49qui, le premier, sous Henry IV, conçut le « Grand Dessein » d’une fédération européenne ? Certes, les historiens attribuent à c
35 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
50 de nos catégories morales sert admirablement les desseins du Malin. Elle empêche la victime du charlatan de comprendre que ses
36 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
51ous pouvons porter sur Satan et sur ses sinistres desseins un regard qui toujours les déconcerte, et les fait parfois s’évanouir
37 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
52od, peuvent nous aider à deviner la nature de son dessein énigmatique. Sa passion de l’absolu moral est [p. 107] typiquement is
38 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
53 but et qui ont su plier les circonstances à leur dessein. Dans un certain sens, nous dirons qu’ils partaient sans cesse d’eux-
54ndant que Sully, leur chef, concevait son « Grand Dessein », c’est-à-dire le premier plan d’une Europe confédérée. [p. 637] Il
39 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
55ous fera remarquer qu’il se sent méconnu dans son dessein profond, à moins qu’il ne soit très vulgaire et ne tire vanité d’une
40 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
56niste qu’il soit, sert Wall Street et ses sombres desseins 1 . Quant à l’avenir, il serait représenté par les tableaux de genre
41 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le dialogue Europe-Amérique (août-septembre 1952)
57e demande si l’on y croit vraiment… (J’écris on à dessein : car ce ne sont pas les mêmes qui, en Europe, font la culture et ont
42 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-Amérique (juin-juillet 1952)
58e demande si l’on y croit vraiment… (J’écris on à dessein : car ce ne sont pas les mêmes qui, en Europe, font la culture et ont
43 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
59né et naïf d’Ophélia [p. 7] ferait obstacle à ses desseins secrets. C’est à lui que pensait Kierkegaard en écrivant ces lignes,
44 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
60 l’unité culturelle à la communauté politique Mon dessein n’est pas de résumer les péripéties des débats qui se déroulèrent pen
45 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
61 l’unité culturelle à la communauté politique Mon dessein n’est pas de résumer les péripéties des débats qui se déroulèrent pen
46 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
62u d’une disparition providentielle, obéissant aux desseins insondables du [p. 7] fameux mouvement de l’Histoire (seul le Politbu
47 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
63rt les Amériques, et toute la Terre, dans le seul dessein de satisfaire les viles passions qui caractérisent notre race. Les en
64ndamnent pour avoir voulu consciemment servir les desseins de Wall Street. À supposer que la découverte de la Lune et la navigat
48 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
65La Haye, à Genève ou à Rome, dans le [p. 48] seul dessein de fédérer l’Europe, si nous y parvenons, ce ne sera qu’en surmontant
49 1957, Preuves, articles (1951–1968). Pourquoi je suis Européen (octobre 1957)
66de cette union s’inscrit dans les données de leur dessein personnel. Deux Français parleront aujourd’hui ; des Espagnols et des
50 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Heinz Gollwitzer, Europabild und Europagedanke (septembre 1959)
67 Schlegel ou d’un Jakob Burckhardt — et je cite à dessein ceux dont il donne la meilleure analyse — avec la pensée d’un Roussea
51 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
68perte » ; mais aussi, comme en filigrane, dans le dessein secret de tant de romans modernes et dans le destin « fatal » de leur
52 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
69 spontané et naïf d’Ophélia ferait obstacle à ses desseins secrets. C’est à lui que pensait Kierkegaard en écrivant ces lignes,
53 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
70», mais n’en décrit pas les moyens : les « grands desseins » n’apparaîtront que cent ans plus tard : Dès lors, dans une série s
54 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
71 5. Les grands desseins du xviie siècle C’est au xviie siècle qu’il appartenait de tirer ce
72e et les grands débats de notre temps. Le Grand Dessein du Duc de Sully Tout le monde, depuis trois siècles s’y réfère, mais
73iffonnées. On ne saurait davantage citer le Grand Dessein : ses éléments sont dispersés dans les milliers de pages des Mémoires
74 qui espère agir sur Richelieu, attribue le Grand Dessein à Henry IV, plus de vingt ans après l’assassinat du roi. Les états su
75 assez court fragment où, par une chance rare, le Dessein se résume, mais encore incomplet. Envoyé en mission auprès de [p. 94]
76core pu faire joindre le Roi mon maître à ce même dessein. Mais il est à craindre que par la diminution de ma faveur (comme cel
77nées et intéressées sur la poursuite d’un si haut dessein… Les discours que vous eûtes lors, tant sur ce sujet que sur plusieur
78res seuls enfermés ensemble. Cependant, le Grand Dessein, dans ses derniers états, déborde largement au profit de l’Europe ent
79nne. C. J. Burckhardt compare, en conclusion, le Dessein de Sully et les autres projets européens de paix perpétuelle : Cet e
80tat de la société, laquelle provient d’abord d’un dessein raisonnable des hommes paisibles ». La IVe section, que nous allons c
81core qu’il se réclame d’Henri IV (c’est-à-dire du Dessein de Sully) et de l’exemple qu’ont donné les Provinces-Unies des Pays-B
82ement que l’honneur de proposer et de réaliser un dessein si bon et si grand revienne à l’Angleterre, parmi les nations de l’Eu
83ible entre tous les Souverains Chrétiens, dans le dessein de rendre la Paix inaltérable en Europe, & dans cette [p. 110] vu
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
84tes sur ses voisins barbares — ont tous conçu des desseins, qui surpassent de beaucoup ceux de leurs ancestres, comme nous appre
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
85orables, qui peuvent avertir toutes les cours des desseins d’une seule, donner à la fois l’allarme à l’Europe et garantir les pl
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
86ersonnalités aussi respectables, à abandonner ses desseins. Cet hommage que chaque État rend à l’idée de droit (du moins en paro
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
87ire. Si injustes que puissent paraître en soi ces desseins, grâce à eux cependant la première esquisse de l’organisation mondial
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
88e prodigue les siècles à l’accomplissement de ses desseins, et notre existence passagère s’en irrite et s’en étonne ; mais enfin
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
89ous avons vu Sully exclure la Russie de son grand dessein, Leibniz tenter de l’inclure — non sans réserves — dans l’ensemble sp
90es ; néanmoins, chacun d’eux semble appelé par un dessein secret de la Providence à tenir un jour dans ses mains les destinées
61 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
91ire et tend inconsciemment à la falsifier dans un dessein apologétique. C’est un risque auquel sont particulièrement exposés le
62 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
92ns doute, Retinger accepte d’entrer dans le grand dessein de Boni. Il obtient des encouragements verbaux de Clemenceau et d’Asq
93t simplement pas y croire, et le soupçonnaient de desseins tortueux, quand il ne faisait que suivre une idée simple et grande :
63 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
94e d’Émeric Crucé, moine parisien, 1623 ; le Grand dessein de Sully, ministre huguenot d’Henri IV, 1638 ; le Réveil universel d’
95iste lui aussi, le dira et s’en servira… Le Grand Dessein que le duc de Sully feint d’attribuer à Henri IV, est moins original
96estige d’un grand roi à un beau titre, « le Grand Dessein », qui sera repris et invoqué par d’innombrables partisans de l’union
64 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
97rits, hors de France, à se faire complices de ses desseins cachés. En vérité, c’est aux mouvements de militants qu’il appartenai
65 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
98 sera sans doute un fait accompli, je propose mon dessein raisonnable d’un avenir possible de la Suisse. En voici le principe t
99, qui se contredisent d’ailleurs deux à deux. Mon dessein, ne l’oublions pas, est à mi-chemin entre une initiative prise par la
100r chaque bulletin. Je ne m’attends pas à voir mon dessein raisonnable discuté sérieusement par la Suisse officielle. Je vais do
66 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
101les de plus jamais s’entendre pour accomplir leur dessein. En effet, chacun des groupes exerçant une même activité parlait la m
67 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
102aient les clefs. Ce qui va faire échouer ce grand dessein, c’est l’absence d’un pouvoir central capable d’imposer aux treize ca
103re, nous l’avons vu, qui a fait défaut aux grands desseins des Diesbach, des Waldmann, des Reding et des Schiner, mais bien cett
68 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
104a France, au xxe siècle, imposeront dans le même dessein une formule fédérale à l’Allemagne.) Et en effet, le mouvement de ret
69 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
105créations dont beaucoup firent époque, mais aucun dessein général. Toutes ces cités ont moins de relations entre elles qu’avec
70 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
106 sera sans doute un fait accompli, je propose mon dessein raisonnable d’un avenir possible de la Suisse. En voici le principe t
107, qui se contredisent d’ailleurs deux à deux. Mon dessein, ne l’oublions pas, est à mi-chemin entre une initiative prise par la
108r chaque bulletin. Je ne m’attends pas à voir mon dessein raisonnable discuté sérieusement par la Suisse officielle. Je vais do
71 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
109os définitions scientifiques. [p. 46] J’ai pris à dessein le mot mince qui est un mot humain, affectif, et non pas une mesure p
72 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
110ccrédité l’idée que l’économie est au service des desseins politiques d’un État et non pas de la prospérité de ses citoyens. Auj
73 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.2. Préface à « L’Œuvre du xxe siècle »
111niste qu’il soit, sert Wall Street et ses sombres desseins 12 . Quant à l’avenir, il serait représenté par les tableaux de genre
74 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
112les de plus jamais s’entendre pour accomplir leur dessein. En effet, chacun des groupes exerçant une même activité parlait la m
75 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
113meric Crucé, moine parisien, en 1623 ; le « Grand Dessein » du duc de Sully, ministre huguenot d’Henri IV, en 1638 ; le Réveil
114eul à l’avoir remarqué, sauf s’il s’agit du Grand Dessein, toujours cité, mais que personne n’a pu lire, et pour cause 4 . Tous
76 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
115the, inventé par les prêtres de la nation dans le dessein d’asservir les esprits à l’État. La souveraineté absolue n’existe pas
77 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
116ccrédité l’idée que l’économie est au service des desseins politiques d’un État, et non pas de la prospérité de ses citoyens. Au
78 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte, suite et fin
117ête de l’Europe sera, n’en doutons pas, son grand dessein ». Conquête économique s’entend — la seule qui compte, probablement,
79 1972, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Suite des Méfaits (1972)
118 émascule l’imagination » et au surplus le fait à dessein, « parce que si l’on développait l’imagination dans un système d’éduc
80 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
119es colonisantes : rien ne pourra mieux servir les desseins des Deux Grands (qui ne seront grands que de nos persistantes divisio
81 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
120nos sociétés, elle perd par rapport à ses propres desseins, à ses motivations inconscientes souvent ; parmi lesquelles je vois l
82 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
121sait mauvaise, tantôt celle de l’agent d’un grand dessein qu’il se doit de tenir caché, mais jamais celle d’un scientifique che
122e recherches. Ou bien l’un des partis poursuit un dessein politique tellement puissant sur sa psyché, que ses tenants ne parvie
83 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
123hesse ; ils l’ont d’autant mieux asservie à leurs desseins qu’ils ont lié plus étroitement son expansion à celle de l’administra
124gnon la papauté, Philippe le Bel poursuit le même dessein sacrilège : récuser toute limitation de son pouvoir, soit par en haut
125ce, vraie religion. Tout cela, qui était le grand dessein de Napoléon, mais qui après lui avait soulevé tant de résistances dan
84 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
126e la nécessité — puisqu’elle est inutile au grand dessein matérialiste de l’Occident. » La logique, parlant par la bouche de Fo
85 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
127ieux, non qu’il veuille garder secrets ses grands desseins, mais parce qu’il ne sait pas de quoi parler. Ce vide du personnage
86 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
128onomie doit être mise par priorité au service des desseins politiques d’un État et non pas de la prospérité des citoyens. Dans c
87 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
129. C’était pourtant le premier achèvement du grand dessein de Jean Monnet, inspirateur de l’Europe économique, son premier objec
88 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
130nt pas les possibilités qui ont manqué : c’est le dessein global, c’est le projet d’une société qui dépasse l’ère industrielle