1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Cécile-Claire Rivier, L’Athée (mai 1926)
1teur — lui révèlera peu à peu le sens divin de la destinée. Ce livre à thèse est plutôt une argumentation à coups d’exemples viv
2 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
2es rapports de l’Orient et de l’Europe, me paraît destiné à lever plusieurs des plus tenaces de ces confusions. M. de Traz a vi
3 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
3idir, enfin croula sur le flanc, accomplissant sa destinée. Quelques secondes encore elle cligna des yeux et on vit sa respirati
4 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
4s, aveux incompris, et peut-être, un quiproquo de destinées… Le tragique du peut-être ; (comme dans l’une des dernières phrases d
5 1927, Articles divers (1924–1930). Dés ou la clef des champs (1927)
5oujours à qui perd gagne ! Sauter follement d’une destinée dans l’autre, de douleurs en ivresses avec la même joie, mon cheval f
6 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
6rmé de l’appareil à frigorifier de sa raison, est destiné à dire des bêtises. Cf. certaines remarques — pas toutes — de novembr
7 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
7ble ». « … Tableaux, symphonies, ou autres œuvres destinées à charmer les loisirs de personnes oisives et raffinées, réunies pour
8l’Esprit n’est pas un luxe, n’est pas une faculté destinée à amuser nos moments de loisir, il a des exigences effectives ; et ce
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
9et places de leur ville, comme s’ils étaient tous destinés à la profession de chauffeurs de taxi. Si cette conception du pratiqu
9 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
10e puissance conservatrice. — Pas moins ! Elle est destinée à légitimer par la force de l’inertie et à perpétuer mécaniquement to
10 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
11qu’hier vous m’adressâtes une déclaration d’amour destinée à une femme blonde. Je suis noire. Mais je sais qui c’est. J’ai fait
11 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
12 Il y a, bien entendu, une littérature officielle destinée à remplir les revues bien pensantes. Elle traite de sujets « bien hon
12 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
13nnages de Baring, c’est la manière d’accepter une destinée, de la transfigurer ou d’y succomber. C’est cela qui forme le sujet i
13 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
14nsion par le péché, il n’est plus qu’un être sans destinée, un « indiscret ». « Sa substance interne est crevassée et divisée. S
14 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
15 Il y a, bien entendu, une littérature officielle destinée à remplir les revues bien pensantes. Elle traite de sujets « bien hon
15 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
16pertes de temps ; mais de là aussi les inventions destinées d’abord à les combler et qui toujours dépassent le but. Et de la sort
17 la regarder, la vivre un moment. Ce train paraît destiné à la réquisition de l’élément minable des populations qu’il traverse.
16 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Penser dangereusement (juin 1932)
18e [p. 481] par des bourgeois, pour des bourgeois, destinée à défendre et illustrer la notion bourgeoise de la vie, et payée — en
17 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Querelles de famille, par Georges Duhamel (mai 1932)
19upart de ses traits sur quelques notes ironiques, destinées peut-être à indiquer qu’il n’est pas dupe, qu’il n’est pas si furieux
18 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
20nomie de travail. Le machinisme est, en principe, destiné à créer du loisir, dans une société dont la religion dominante est la
19 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
21 prises personnelles, leur évolution fatale, leur destinée. Autant dire que nous avons fait de toutes les réalités collectives d
22 dans un fléchissement, en vous, du sens de votre destinée personnelle. À l’origine de tout, il y a une attitude de l’homme. J’a
20 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
23que, que l’État n’est rien d’autre qu’une machine destinée à subvenir à l’entretien des personnes. Privé de toute dignité mystiq
21 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
24es. Il est avant tout une conception totale de la destinée humaine. Et c’est à cette conception totale, à cette vie, que je ne p
22 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
25nomie de travail. Le machinisme est, en principe, destiné à créer du loisir, dans une société dont la religion dominante est la
23 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
26os vies personnelles, leur évolution fatale, leur destinée. Autant dire que nous avons fait de toutes les réalités collectives d
27 dans un fléchissement, en vous, du sens de votre destinée personnelle. À l’origine de tout, il y a une attitude de l’homme, j’a
24 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
28 à Paris même. Né dans les universités, il parait destiné à répondre d’abord aux préoccupations des intellectuels, mais il y ré
25 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Destin du siècle ou destin de l’homme ? (mai 1934)
29ures dans un fléchissement en eux du sens de leur destinée personnelle. À l’origine de tout, il y a une attitude de l’homme. J’a
26 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
30evra être instituée… pour tous les jeunes gens se destinant à des carrières industrielles et commerciales. » C’est l’amorce de no
27 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
31parmi les palais prévus pour 1937, il y en ait un destiné à la Pensée. Qu’on nous entende bien. La pensée ne sera absente nulle
32e présenteront les grandes découvertes, de salles destinées aux chercheurs de tous les pays, qui viendront se retremper à Paris,
33équence : la construction d’un Palais de l’Esprit destiné à servir de club à tous ceux qui voudront discuter en public les ques
28 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
34n conflit spirituel le cadre étatique d’un décret destiné avant tout à raffermir le centralisme politique ? 2. La doctrine qui
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
35e d’une partie de la population, considérée comme destinée d’avance, collectivement, à incarner la culture nouvelle sous ses for
30 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
36 ici et dans nos conditions, et en vertu de notre destinée, à la mesure soviétique ou à la mesure hitlérienne, c’est qu’elles so
31 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
37d’une vérité plus générale qu’elle est simplement destinée à illustrer. Penser avec les mains ne veut pas dire qu’il faut cesser
38tions admises, possédant des papiers en règle, et destiné ad aeternum à rester des questions insolubles. Le tableau resterait i
39ncevoir en toute honnêteté irresponsables de leur destinée. Pensée bourgeoise et doctrines étatistes Au terme de cette brève a
32 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
40vrai but et les conditions intimes d’un mouvement destiné toutefois à revêtir une ampleur historique. À eux de compenser par le
33 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que l’autorité ? (mai 1936)
41à qu’une survivance, justement, et ce pouvoir est destiné à s’écrouler et à devenir inefficace sitôt que se manifestera une nou
34 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
42 — ce sera demain — la rédaction de deux articles destinés à des revues de jeunes (non payantes bien entendu), et que je vais sa
43t complet, tout y a son fini, tout sert et semble destiné à un noble usage… » — Commentons : La noblesse est dans l’usage. Pas
44e celui de leurs raisons, ces leçons ne sont plus destinées à notre seul usage interne : elles prennent l’allure de revendication
45chables. Un essai philosophique sur la personne : destiné à une revue non payante. Autres ressources : néant. Reste : 90 francs
35 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
46t complet, tout y a son fini, tout sert et semble destiné à un noble usage… » Commentons : la noblesse est dans l’usage. Pas de
36 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Luther contre Érasme (19 juin 1937)
47ourtant qu’elle a changé plus qu’aucune autre les destinées de l’Occident. (Je ne fais là, bien entendu, qu’une constatation hist
37 1937, Esprit, articles (1932–1962). Jean Blanzat, Septembre (janvier 1937)
48isir de conter ? Trop de détails intimes semblent destinés à faire vrai, et à prouver que l’on n’invente rien de ce tourment. Es
38 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
49yenne des citoyens, ont retrouvé le sens de notre destinée, et notre chance unique de grandeur. ⁂ Je vois ce que l’on peut m’obj
39 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
50chables. Un essai philosophique sur la personne : destiné à une revue non payante. Autres ressources : néant. Reste : 90 francs
40 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
51rtielle des dettes, et certaines mesures agraires destinées à permettre la reconstitution d’une classe paysanne. Mais il est trop
41 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
52uel hypothétique et préhistorique germanisme sont destinés — plus ou moins consciemment — à masquer le caractère anti-allemand d
53sité » purement nationale et civique, et que l’on destine à remplacer les confessions « vieillies » et « divisées ». Il faut cr
54miracles ; mais les sceptiques et les malins sont destinés à les prendre au sérieux. La foi seule nous délivrera des religions n
42 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
55isation… La conception nationale-socialiste n’est destinée qu’à la race germanique, et non pas à toutes les races, comme le chri
43 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
56eurs moraux et psychiques. » C’est donc devant sa destinée, et non pas devant Blücher, ce hasard, que l’Empereur devait succombe
44 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une révolution refoulée (juillet 1938)
57, elle sera donc improvisée, donc sanglante, donc destinée à se figer dans le rictus d’une dictature. Tout le monde le sent, tou
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
58 vie même de ceux qui croient que l’amour est une destinée (c’était le philtre du Roman) ; qu’il fond sur l’homme impuissant et
59 Mais elle leur verse par erreur « le vin herbé » destiné aux époux, et qu’avait préparé la mère d’Iseut. Ils le boivent. Les v
60le boivent. Les voici entrés dans les voies d’une destinée « qui jamais ne leur fauldra jour de leurs vies, car ils ont beu leur
61t… Et ce philtre qui cesse d’agir, n’était-il pas destiné aux époux ? Alors, pourquoi limiter sa durée ? Trois ans, ce n’est gu
62coutez Si longuement l’avons menée Itel fu nostre destinée. (Amors par force vos demeine ! Comment ne s’arrêterait-on point pou
63par force ». Et cependant, qu’il ait choisi cette destinée, qu’il l’ait voulue et accueillie par un obscur et souverain assentim
64ques relations fondamentales qui sous-tendent nos destinées. Pour autant que l’amour-passion rénove le mythe dans nos vies, nous
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
65ésents. Viennent-ils à manquer, tout ce qui était destiné à stimuler la conscience religieuse dégénère en profane banalité, en
66orants s’arrêtent à l’apparence puérile du conte, destinée justement à masquer le sens profond aux regards superficiels, non ave
47 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
67et l’éteindre » étant pur artifice de rhétorique, destiné à persuader le lecteur, ou Cléandre, ou Corneille lui-même, que c’est
68ine à Isolde : Vous aimez. On ne peut vaincre sa destinée : Par un charme fatal vous fûtes entraînée… (IV, 6.) Duplicité, ai-j
69re est-il vrai que bien des hommes attachent leur destinée à des choses d’aussi peu de valeur que mes feuilles de saule. » Le re
70ront subi. Le philtre qu’elle offre à Tristan est destiné à le faire mourir : mais d’une mort que l’Amour condamne, d’une mort
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
71nt qu’un petit nombre de mouvements automatiques, destinés à donner la mort à grande distance, sans colère ni pitié. 6. La gue
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
72étaient en quelque sorte des poèmes publicitaires destinés à attirer la gloire et la foule à tel pèlerinage ou abbaye en magnifi
50 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
73entrique — vers lui-même — qui est la forme de sa destinée. Notons que ce capitaine, puis ce juge, puis ce père de famille — il
51 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
74ons de la culture et les produits de consommation destinés à l’usage des masses. Tel grand chimiste scandinave invente, dans son
75 part, avec l’argent gagné, un prix considérable, destiné à récompenser ceux qui travailleront pour la paix. Mais l’état de not
76 une notion générale de l’homme et des buts de sa destinée, ils pouvaient créer une belle vie ! Mais si ces mêmes pouvoirs étaie
77ellectuels qui sentaient le besoin d’agir sur les destinées de la cité, c’était depuis Hegel, Auguste Comte, et Marx, l’idée que
52 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
78 citoyens, ont [p. 124] retrouvé le sens de notre destinée, et notre chance unique de grandeur 28 . ⁂ Je vois ce que l’on peut m
53 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
79es matérielles du fédéralisme conditionnent notre destinée, mais ne la déterminent pas. À négliger cette distinction, nous tombe
54 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
80ues exemples : Je vois dans le budget d’une œuvre destinée à soutenir telle branche de l’activité intellectuelle que les deux ti
55 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
81 part, avec l’argent gagné, un prix considérable, destiné à récompenser ceux qui travaillèrent pour la paix. Mais l’état de not
82 une notion générale de l’homme et des buts de sa destinée, ils pouvaient créer une belle vie ! Mais si ces mêmes pouvoirs étaie
56 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
83grossière de Luther à Hitler n’est évidemment pas destinée à diminuer le prestige du second, mais bien à englober le premier dan
57 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
84 non plus la fin et la gloire à laquelle ils sont destinés. Ayant refusé de servir Dieu, de servir à Dieu, il est devenu celui q
58 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
85 une tempête de passion brûlante peut changer les destinées d’un peuple. » Surtout ne donnez pas de raisons aux masses, car de to
86ses et les thaumaturgies les plus grossières sont destinées à susciter dans l’après-guerre l’enthousiasme éperdu des foules. Et l
59 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
87 Et le succès pouvait dépendre d’un caprice de la Destinée, d’une humeur de ce Monsieur tout-puissant qui m’attendait, le [p. 10
60 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
88regretterons alors le temps des clins d’œil de la destinée, quand nous pouvions encore les accueillir avec une amoureuse astuce…
61 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
89s du souci monstrueux des fins dernières de notre destinée, du souci même de notre orgueil, qui nous accable inconsciemment. Quo
62 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
90éologiens, le gouvernement de Dieu qui dirige les destinées humaines (le « village »), la vertu des hasards et des délibérations
63 1946, Lettres sur la bombe atomique. 10. La tâche politique du siècle
91 le fait que cette solution revêt un caractère de destinée : tout nous y mène, et tôt ou tard elle s’imposera, malgré nous si ce
64 1946, Lettres sur la bombe atomique. 13. La pensée planétaire
92leurs cartes de l’Europe. Et pourtant nous sommes destinés à découvrir un jour que ces lions sont des hommes, qui d’ailleurs [p.
65 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
93aisons que nous allons énumérer, sont-elles moins destinées à combattre des doutes qu’à fortifier des espérances ou à nourrir des
66 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
94le Belge H. Grégoire. Cet institut est maintenant destiné aux jeunes Américains. Je crois qu’on en a peu parlé en Suisse ? En e
67 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
95e l’est point de mettre en doute son caractère de destinée fatale. Cette espèce de passivité que l’on allègue, ne serait-elle po
68 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
96Nous avons encombré la terre entière de barrières destinées à protéger sa course. L’amour ? La solidarité ? Ce sont des idéaux de
69 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
97vraiment, ce n’est pas peu dire !) Car elles sont destinées à s’aggraver et à s’étendre avec le temps ; elles sont les maladies i
70 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
98ux travaux du Congrès. On y a joint deux articles destinés à réfuter les objections les plus courantes du scepticisme ou des rou
71 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
99e définir, mais plutôt d’une action de propagande destinée à faciliter « l’union » des États de l’Europe, que Churchill avait ré
100nt dans quelle notion commune de l’homme et de sa destinée se [p. 111] fonde notre refus simultané de l’individualisme et du col
101pe dans le cerveau puissant d’un Allemand, qui la destinait aux Anglais. Est-ce à dire que nous ferons l’Europe contre les Russes
72 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
102nt dans quelle notion commune de l’homme et de sa destinée se fonde cette critique alternée de l’individualisme et du collectivi
103en appeler les personnes et les collectivités, et destinée à assurer la mise en œuvre de la Déclaration des Droits. [p. 167] M
104ifier avec les peuples d’outre-mer associés à nos destinées, [p. 168] la plus grande formation politique et le plus vaste ensembl
73 1948, Combat, articles (1946–1950). Message aux Européens (14 mai 1948)
105ifier avec les peuples d’outre-mer associés à nos destinées, la plus grande formation politique et le plus vaste ensemble économi
74 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
106ns précis, mais plutôt d’une action de propagande destinée à faciliter cette « union » des États de l’Europe que Churchill avait
75 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
107 Lutte contre le destin natal, pour se forger une destinée ; contre les astres et les dieux écrasants ; contre la masse informe
76 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
108 pratiquement la nouvelle noblesse contrôlait les destinées des petites républiques cantonales, même dans les petits cantons à La
109bres de l’alliance, ou d’une tyrannie centralisée destinée à masquer cette division. [p. 54] C’est peut-être en fin de compte d
77 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Perspectives du CEC (juillet octobre 1953)
110publications, et organisé diverses manifestations destinées à devenir périodiques, telles que le Prix littéraire européen et la C
78 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Orienter les espoirs européens (décembre 1954-janvier 1955)
111e douze gouvernements. Plus ambitieuse encore, et destinée cette fois à demeurer très proche du Centre, une seconde initiative e
79 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
112 une Wehrmacht, et la Wehrmacht (de demain) étant destinée à provoquer la « création » d’une armée russe (que l’on croyait depui
80 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour les grands festivals de musique l’Europe est faite ! (octobre 1955)
113culturelle. Un bulletin périodique d’informations destiné à la presse et aux critiques musicaux paraîtra prochainement. Enfin,
81 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À pied d’œuvre (avril-mai 1956)
114n européenne de la culture. Le numéro présent est destiné à servir d’introduction générale à ces projets. Il se propose de situ
82 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
115s qui unissent la plus petite de nos communes aux destinées du continent, tel est le sens, le mouvement général, du premier effor
83 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
116 civilisations, animées par un rêve qui fait leur destinée et qui compense d’abord un sort inaccepté. Il est né comme une aventu
84 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
117ythmes des civilisations et de leurs nations sont destinés à s’accorder : par la guerre bien souvent puisque l’homme n’est pas b
85 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur un certain cynisme (septembre 1957)
118ue les mériter, c’est transformer de la chance en destinée, un éclair de chaleur en énergie. C’est lutter contre l’entropie : rô
86 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
119es chemins. Survolant en quelques minutes tant de destinées minutieuses qui s’entrecroisent au ras du sol, nous passons lentement
87 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
120 une subvention de $ 40 000 de la Fondation Ford, destinée au développement des activités d’éducation européenne entreprises par
121ent notamment des publications et des conférences destinées au corps enseignant, la création d’une centrale de matériel audio-vis
122prépare trois séries de films fixes sur l’Europe, destinés à illustrer des conférences sur l’Unité culturelle de l’Europe, l’Eur
88 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
123en du terme. Elle exile celui qui la vit. Elle le destine à contester comme il respire tout ce qui règle officiellement la vie
89 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
124nsion par le péché, il n’est plus qu’un être sans destinée, un Indiscret. « Sa substance interne est crevassée et divisée. Son œ
90 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
1250 ; mais il est certain que ces deux peuples sont destinés à se ressembler de plus en plus, dans toute la mesure où ils se rappr
91 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — h. Pour une mythanalyse de la culture
126mme n’étant pas du monde, mais plutôt comme étant destinés à le transformer sans relâche (d’où la technique) pour d’autres tâche
92 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
127en du terme. Elle exile celui qui la vit. Elle le destine à contester comme il respire tout ce qui règle officiellement la vie
93 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
128indre une Inde inconnue, — mais que c’était notre destinée d’échouer devant l’infini ? Ou bien, mes frères, ou bien ? Dans Ecce
129u bien le Tristan de la Foi. Était-ce vraiment la destinée de Nietzsche « d’échouer devant l’infini » ? Ou au contraire son choi
94 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
130nsion par le péché, il n’est plus qu’un être sans destinée, un Indiscret. Sa substance interne est crevassée et divisée. Son œu
95 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
131d’alliance, de paix, de fraternité et de concorde destiné à durer inébranlablement, à cause du respect de Dieu et du maintien d
96 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
132les liens d’amour et de fraternité auxquels les a destinées la Providence ? Qui ne voit que le progrès même de l’instruction cond
133i dictent, et la seule qui soit digne de la haute destinée pour laquelle Dieu l’a créée ? 135 p. 129 122. B. de Font
97 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
134 et, par conséquent, celui des instruments qu’ils destinent à de plus vastes conquêtes. […] Quand on considère la méchanceté de l
98 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
135ieurs institutions intérieures, plus spécialement destinées à protéger la liberté des citoyens… On conçoit que l’inaction forcée
99 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
136ste ou système général de commémoration publique, destiné surtout à la transition finale de la Grande République Occidentale, f
100 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
137tiques français un Manifeste aux Puissances 202 destiné à rassurer l’Europe sur les intentions de la France nouvelle. L’idée
138irées : La France a cela d’admirable qu’elle est destinée à mourir, mais à mourir comme les dieux, par la transfiguration. La F
139tu ne seras plus nation, tu seras ubiquité. Tu es destinée à te dissoudre tout entière en rayonnement, et rien n’est auguste à c
140spérité et de développement et qui seront un jour destinés à assurer la paix en Europe… Si cet idéal de l’avenir se réalise un j
141vécue d’une Allemagne moins une que diverse, donc destinée et préparée par son histoire à s’agréger à de plus vastes formations 
142st par conséquent qu’une catégorie de l’histoire, destinée à disparaître à la prochaine étape de l’évolution, de la même manière
143’Amérique et la Russie sont les « pays d’avenir » destinés à succéder à l’Europe lorsque ses divisions spirituelles et ses guerr
144 (« cette seconde Angleterre ») et la Russie sont destinées, l’une à renouveler le vieux monde, l’autre à tenter de le dominer. P
145 la Providence à tenir un jour dans ses mains les destinées de la moitié du monde. 223 On notera que Tocqueville ne se fait pa
146a condamnation du passé russe mais sa foi dans la destinée messianique du peuple russe. Voici la définition lumineuse de l’Europ
147s que la Russie soit d’Europe — bien qu’elle soit destinée à sauver l’Europe en adoptant ses formes de pensée, son sens de la du
148oy, par exemple, qui nous apprend que nous sommes destinés à civiliser l’Asie. C’est fort bien ; mais demandez-lui donc, je vous
149sie. C’est l’Europe au contraire, que nous sommes destinés à instruire sur une infinité de choses qu’elle ne saurait concevoir s
150a singulièrement à hâter l’accomplissement de nos destinées. Frappée de stupeur et d’épouvante, l’Europe nous a repoussés avec co
151n instinctive, « l’éducation d’une caste nouvelle destinée à régner sur l’Europe », — et c’est là, écrit Nietzsche, « la questio
152ley, des Byron, la langue où s’exprima cette même destinée de l’Europe qui chantait en Beethoven ! Puis ce fut, dans la musique